View profile

REVUE DE PRESSE BD & CARICATURE Zébra n°37

REVUE DE PRESSE BD & CARICATURE Zébra n°37
By Zébra • Issue #37 • View online
30 Octobre 2021

Caricature par Chappatte (in : "Le Temps" de Genève, 2004).
Caricature par Chappatte (in : "Le Temps" de Genève, 2004).
Chappatte & le "New York Times"
Dans le long interview donné au trimestriel (fourre-tout) “Les Arts dessinés” (n°16, sept.-déc.), le caricaturiste international Patrick Chappatte raconte sa carrière au “New York Times” ; elle s'est mal terminée puisque ce quotidien a complètement cessé de publier des caricatures après la publication en 2017 d'un dessin signé Antonio Moreira Antunes représentant le chef de l'Etat israélien B. Netanyahou en toutou de Donald Trump, caricature qui scandalisa les politiciens visés.
“J'avais 28 ans et une idée en tête : convaincre le ”New York Times" de publier des dessin éditoriaux", se souvient P. Chappatte. Mais ce ne fut pas une mince affaire : “Le cartoon, le dessin éditorial, y était déconsidéré. Le genre noble, pour cette rédaction, c'était l'illustration.”
P. Chappatte commence donc par là, un peu à son corps défendant. “Je travaillais de plus en plus dans la section Book Review, qui fait la recension de livres. Je demandais à illustrer les essais, ce qui me permettait d'aller vers des dessins plus politiques, plus sociétaux. Je me rapprochais ainsi subrepticement du dessin de presse. Mais, de temps en temps, je me faisais taper sur les doigts : on me rappelait à l'ordre : - This is a bit too cartoony (…).
Il faudra attendre 2001 - il était alors rentré à Genève depuis deux ans - pour que l'obstiné dessinateur réussisse à convaincre une filiale du journal américain International Herald Tribune. (…)
-Je me rends donc à Paris voir le chef des pages Opinions de ce journal. J'argumente que pour être réellement international, comme le voulait son titre, il lui fallait des dessins qui ne soient pas exclusivement américains ! (…)
Quoique P. Chappatte ait tendance à minimiser la censure du "New York Times”, son témoignage souligne à quel point la caricature dite “éditoriale” diffère de la caricature plus populaire, réintroduite en France par “Charlie-Hebdo” après la seconde guerre mondiale, et par le “Canard enchaîné” après la Grande guerre, comme deux actes de résistance au militarisme débridé des élites françaises.
Caricature par M. Leunig (Le dieu de la Science accordant aux politiciens le droit d'inclure bébés et enfants dans la campagne de vaccination de masse.)
Caricature par M. Leunig (Le dieu de la Science accordant aux politiciens le droit d'inclure bébés et enfants dans la campagne de vaccination de masse.)
Michael Leunig viré !
Le caricaturiste Michael Leunig a été évincé du quotidien australien “The Age” pour avoir osé comparer la campagne de vaccination systématique dans son pays à la répression brutale des manifestations par les autorités chinoises Place Tian'anmen (1989), dans une caricature publiée sur Instagram.
Ce caricaturiste expérimenté a déclaré s'être vu refuser auparavant par ses supérieurs une douzaine de dessins au cours de l'année pour des motifs similaires. Il a plaidé que le rôle d'un caricaturiste est de critiquer les points de vue consensuels.
L'hypocrisie des “grandes démocraties” autoproclamées est ici flagrante, qui se servent de la Chine comme d'un repoussoir sur le plan moral, tout en entretenant des relations commerciales étroites avec un régime dont les méthodes de gouvernement sont celles décrites par Orwell dans “1984”.
Iconic cartoonist Michael Leunig has lost his position in The Age
Caricature par Fergus Boylan (2020).
Caricature par Fergus Boylan (2020).
Caricaturistes en herbe
Le quotidien britannique “The Guardian” organise chaque année depuis 25 ans un concours de dessins de presse où les caricaturistes en herbe sont invités à envoyer leurs meilleurs dessins dans deux catégories, moins de 18 ans ou moins de 30 ans ; le concours est doté de quelques centaines de livres sterling.
Fergus Boylan (ci-dessus) l'a emporté l'année dernière dans la catégorie des “moins de 30 ans”.
par Kroll.
par Kroll.
Caricature surréaliste
Il faut être belge comme Kroll, caricaturiste attitré de “Le Soir”, pour être capable de discerner la poésie dans les contraintes sanitaires…
par Alan Rogerson.
par Alan Rogerson.
L'Anglais Alan Rogerson illustre depuis quelques années l'actualité comme si c'était un gigantesque bûcher des vanités.
Caricature par Zombi pour le webzine Zébra.
Caricature par Zombi pour le webzine Zébra.
Did you enjoy this issue?
Zébra
By Zébra

Revue de presse BD & caricature Zébra hebdomadaire

In order to unsubscribe, click here.
If you were forwarded this newsletter and you like it, you can subscribe here.
Powered by Revue
Fanzine BD & Caricature Zébra : http://fanzine.hautetfort.com