View profile

REVUE DE PRESSE BD & CARICATURE Zébra n°23

REVUE DE PRESSE BD & CARICATURE Zébra n°23
By Zébra • Issue #23 • View online
24 Juillet 2021

Figurine représentant Stromboli par Charles Cristadoro ("Pinocchio").
Figurine représentant Stromboli par Charles Cristadoro ("Pinocchio").
De Daumier à Walt Disney
Cabu a été comparé à Daumier maintes fois ; l'influence de l'art de Daumier sur Walt Disney est moins connue. L'artiste américain voyait en Daumier un des dessinateurs le plus expressifs du continent européen, et il était soucieux d'importer cette qualité dans son studio, qu'il dirigeait en chef d'orchestre, recrutant des assistants compétents et soucieux comme lui de la qualité.
“(…) Walt Disney insistait sur l'idée que l'animation est essentiellement un art de la caricature. Une bonne animation passe par une compréhension profonde de l'anatomie et de la personnalité du personnage, et une connaissance de la manière dont ses actions s'accomplissent. L'animateur exagère ensuite l'anatomie, la vitesse, le rythme, etc. du mouvement pour produire de façon crédible une impression de réalité. Ce procédé est à mettre en parallèle avec la manière dont un caricaturiste déforme les traits de son personnage pour créer une ressemblance qui suggère l'aspect de la personne, plutôt que de le reproduire littéralement.
(…) Disney résuma cette idée en 1935 : "La fonction première du dessin-animé n'est pas de représenter ou de reproduire des actions réelles ou des situations telles qu'elles se passent effectivement, mais d'offrir une caricature de la vie et de l'action (…)”
Et Don Graham, engagé par Disney pour donner des leçons de dessin aux employés des studios renchérissait : “(…) L'animation est basée sur la caricature parce qu'elle est basée sur un bon dessin, et un bon dessin est basé sur la caricature. (…) La caricature doit être l'expression d'un artiste. Elle ne peut être réalisée mécaniquement.”
Extrait de “Il était une fois Walt Disney”, éd. de la Réunion des Musées nationaux, 2006.
Tardi ou la BD pacifiste explorant le mécanisme du nationalisme.
Tardi ou la BD pacifiste explorant le mécanisme du nationalisme.
La bande dessinée au pas
Décidément le ministère des Armées chouchoute les auteurs de bande dessinée ! Après avoir créé un prix bien doté (“Les Galons de la BD”) décerné à deux albums traitant de sujets militaires, l'armée propose une résidence d'artiste de trois mois au Fort d'Ivry-sur-Seine, complétée d'une bourse de 2000 euros/mois.
L'auteur devra travailler à partir du fonds documentaire des services de propagande de l'armée, qui n'osent plus s'appeler ainsi mais qui font bien le boulot de donner de la “Grande Muette” l'image la plus politiquement correcte.
Lors de leur service militaire ou lors de conflits, de nombreux artistes ont été employés, bon gré mal gré, par les services de propagande de l'armée.
Cabu s'est servi de son expérience dans l'armée alors “en butte au terrorisme” en Algérie pour dresser ensuite un portrait peu flatteur des troupes françaises.
Mais au fait, que fait la police pour les auteurs de BD ?
Résidence d’artiste BD
Image extraite de "Folie douce, folie dure".
Image extraite de "Folie douce, folie dure".
Plus on est de fous...
“France Télévision” permet de visionner jusqu'à la mi-août en replay quelques pépites sélectionnées au Festival du dessin animé d'Annecy ; dont ce court métrage de Marine Laclotte, reportage dans un asile de fous.
  • Les fous font peur, donc les gens préfèrent les éviter et ils vivent isolés et méconnus, explique une infirmière.
Il faut ajouter que cette mise à l'écart des personnes aliénées, comme celle des vieillards, est typique de l'organisation des sociétés modernes, de plus en plus sophistiquées. La technocratie est une utopie organisatrice, qui vise le modèle de la ruche.
Folie et dessin-animé ont d'ailleurs quelque affinité, car le comique propre aux cartoons américains ayant marqué l'histoire de ce genre artistique joue beaucoup sur les mouvements désordonnés ou désarticulés, voire absurdes, ainsi que sur les mouvements dits “violents”.
Folie douce, folie dure en streaming sur France TV
Caricature par Zombi pour le webzine BD & caricature Zébra.
Caricature par Zombi pour le webzine BD & caricature Zébra.
Zébra
Did you enjoy this issue?
Zébra
By Zébra

Revue de presse BD & caricature Zébra hebdomadaire

In order to unsubscribe, click here.
If you were forwarded this newsletter and you like it, you can subscribe here.
Powered by Revue
Fanzine BD & Caricature Zébra : http://fanzine.hautetfort.com