View profile

REVUE DE PRESSE BD & CARICATURE Zébra n°22

REVUE DE PRESSE BD & CARICATURE Zébra n°22
By Zébra • Issue #22 • View online
17 Juillet 2021

Duel entre le giaour et le pacha par Delacroix.
Duel entre le giaour et le pacha par Delacroix.
Le Giaour de Delacroix
On ne dit plus « giaour » aujourd'hui mais « kouffar » ; le mot est employé par les mahométans pour désigner (avec mépris) les mécréants.
E. Delacroix, peintre mais aussi illustrateur -et même caricaturiste-, illustra « The Giaour » (1813) de Lord Byron, poème dont le thème oriental était fait pour plaire au peintre, contrairement à l’intrigue un peu niaise : - le kouffar-giaour dispute au pacha musulman la belle Mauresque dont il est tombé amoureux. Il y a là encore matière à des tas de téléfilms : un militant du FN tombe amoureux d’une jeune musulmane et attaque la maison familiale au fusil-mitrailleur quand il apprend que son père a marié Leïla au bled où elle s’apprête à partir, etc.
Plutôt que d’aller chercher le salut esthétique dans la Grèce antique, Delacroix alla le trouver en Afrique du Nord, annexée comme on sait par la France ; et Delacroix de s’extasier sur la beauté des coutumes et des costumes « arabes »…
Comme son ami et disciple Baudelaire, Delacroix était à la fois « moderne et réac ». Moderne en raison de conceptions artistiques inspirées de la musique (D. projetait d’écrire un traité sur la peinture et a laissé beaucoup d'indications sur sa méthode), et « réac » par dégoût de la laideur et de la brutalité accompagnant l’industrialisation à marche forcée.
Cette “réaction” esthétique était d'ailleurs très répandue dans le milieu artistique parisien.
Caricature de Boris Johnson par Christian Adams ("The Evening Standard").
Caricature de Boris Johnson par Christian Adams ("The Evening Standard").
Boris Johnson au four et au moulin
La presse anglaise rapporte les démêlés de Boris Johnson avec Shakespeare, ou plutôt avec le bouquin que le Premier britannique s'est engagé à écrire sur le prophète anglais (Shakespeare n'a-t-il pas prédit la pourriture du Danemark ?).
L'essai devrait s'intituler “The Riddle of Genius” (l'énigme du génie) ; il devait être “livré” en 2016 et B. Johnson aurait déjà reçu un acompte d'un demi-million de livres sterling de son éditeur.
Accaparé par le “brexit”, puis par la lutte contre l'inquiétant “variant Delta” (qui ne vient pas du Nil mais d'Inde), le Premier ministre aurait du mal à caser Shakespeare dans son emploi du temps ; sans compter qu'il a aussi trouvé le temps de faire un enfant à sa secrétaire et de se remarier (avec elle), ce qui est l'indice d'un manque de concentration.
Un ex-lieutenant de Boris Johnson a perfidement révélé que son chef rédigeait sa thèse en pleine réunion de crise sanitaire “au sommet”.
Le “Herald” de Stratford-sur-Avon, ville qui veille jalousement sur le tombeau de l'auteur, a enquêté sur la méthode de B. Johnson ; celui-ci aurait essayé d'engager un “nègre” parmi les spécialistes de S. qui grouillent dans le Warwickshire.
Bien que les dirigeants d'ex-empires coloniaux préfèrent utiliser d'autres mots que celui de “nègre”, c'est un usage assez répandu parmi eux de faire écrire par d'autres les ouvrages qu'ils signent sur des sujets qu'ils maîtrisent mal.
B. Johnson a déjà commis un ouvrage de ce genre sur W. Churchill, se contentant pour cela d'interviewer quelques historiens. Après tout la politique sanitaire de nombreux pays a été conçue ainsi, à partir de l'interrogatoire de quelques spécialistes des épidémies par des chefs d'Etat désireux d'accroître leurs connaissances.
Une version américanisée de la Liberté de Delacroix.
Une version américanisée de la Liberté de Delacroix.
République érotique ou mystique ?
Tout le monde connaît “La Liberté guidant le peuple” par E. Delacroix, qui fut imprimée naguère sur les billets émis par la Banque de France ; ce tableau de Delacroix est une véritable icône religieuse laïque.
Bien que la République soit partiellement dénudée, en raison de l'âpreté du combat dont elle est la figure de proue, il s'agit d'une icône puritaine, qui exalte le sacrifice du peuple (de Paris) lors du soulèvement contre l'infâme roi Charles X en 1830.
E. Delacroix était probablement le mieux placé pour observer que les “valeurs républicaines” ne faisaient que répéter les “valeurs catholiques” en s'y substituant à mesure que la paysannerie perdait du terrain.
A peu près dénué de convictions religieuses lui-même (mais ayant tout de même foi dans l'Art), Delacroix était convaincu que la France était devenue une ploutocratie dirigée par des “agioteurs”. L'impression du portrait de Delacroix sur les billets de banque prouve que le destin est moqueur…
Cartoon traduit de l'américain dans le webzine Zébra.
Cartoon traduit de l'américain dans le webzine Zébra.
Comic-strip by Reyn
Caricature par Zombi pour le webzine Zébra.
Caricature par Zombi pour le webzine Zébra.
Zébra
Did you enjoy this issue?
Zébra
By Zébra

Revue de presse BD & caricature Zébra hebdomadaire

In order to unsubscribe, click here.
If you were forwarded this newsletter and you like it, you can subscribe here.
Powered by Revue
Fanzine BD & Caricature Zébra : http://fanzine.hautetfort.com