View profile

REVUE DE PRESSE BD & CARICATURE Zébra n°20

REVUE DE PRESSE BD & CARICATURE Zébra n°20
By Zébra • Issue #20 • View online
3 Juillet 2021

"Les Misérables" revisités par Salch.
"Les Misérables" revisités par Salch.
Misérable Salch !
Salch ose parodier Victor Hugo ; ce caricaturiste (“Fluide-Glacial” & “Charlie-Hebdo”) propose chez Glénat une version déjantée des “Misérables”, où Cosette n'est pas si innocente que dans la version originale.
Ce pastiche, que les collégiens liront peut-être sous le manteau, a au moins le mérite de rappeler que Hugo n'était pas seulement un poète important ; c'était aussi un gros dégueulasse !
par Chantal Van den Heuvel et Nina Jacqmin (ed. Glénat)
par Chantal Van den Heuvel et Nina Jacqmin (ed. Glénat)
George Sand en BD
“Tu affirmes que le peuple a toujours été féroce (…) le paysan toujours stupide ? Tu dis que tu savais tout cela dès ta jeunesse. Tu n'as donc pas été jeune.
Ah ! nous différons bien, car je n'ai pas cessé de l'être, si c'est être jeune que d'aimer toujours (…).
On ne méprise pas son espèce.
L'humanité n'est pas un vain mot.
Notre vie est faite d'amour et ne plus aimer c'est ne plus vivre.
Le peuple, dis-tu. Le peuple, c'est toi et moi (…)”
(Extrait d'une lettre de G. Sand à Gustave Flaubert.)
Plusieurs biographies de George Sand en bande dessinée sont parues récemment, dont une version dans le style manga (couverture ci-dessus) ; ou encore une version en noir et blanc par Séverine Vidal & Kim Consigny (éd. Delcourt).
Ces BD nous plongent dans la vie familiale et sentimentale compliquée d'Aurore Dupin, alias George Sand. qui plaidait auprès de son ami Gustave Flaubert la cause du socialisme, peu compatible avec l'humour et la satire comme on a pu le voir au cours du XXe siècle ultérieur.
Nouveau timbre à l'effigie de Baudelaire (2021).
Nouveau timbre à l'effigie de Baudelaire (2021).
Baudelaire et la censure
A demi-mot, dans un long documentaire sur Baudelaire diffusé par “France Télévision”, l'éditrice de M. Houellebecq, Teresa Cremisi (85e min), admet que la censure contemporaine, faite de menaces de procès voilées en amont, est pire que la censure -plus franche- qui frappa “Les Fleurs du Mal” lors de leur parution en 1857.
G. Flaubert peu de temps auparavant échappa à la sanction qui frappa Baudelaire et son éditeur dévoué Poulet-Malassis, réclamée par le ministère public pour les mêmes motifs, ce qui prouve une fois de plus l'inconséquence des censeurs.
Mais, à la différence de Houellebecq qui est un pornographe revendiqué, vivant à une époque où la pornographie atteint une production et un rendement industriels, Baudelaire eut autant de mal à digérer l'accusation de “pornographie” que Charb celle “d'islamophobie”. Baudelaire se considérait plutôt comme un théologien catholique, d'une espèce un peu particulière, déduisant son enseignement moral de sa fréquentation des bas-fonds.
“Hara-Kiri” et “Mai 68” ont donné lieu à un malentendu similaire, étant réduits à la pornographie par ceux-là même qu'ils caricaturaient.
Caricature par Piérick
Caricature par Piérick
Le caricaturiste Piérick est actif sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter.
Piérick - dessins de presse
Caricature par Zombi pour le webzine "Zébra".
Caricature par Zombi pour le webzine "Zébra".
Dessin de Une par JonX
Dessin de Une par JonX
Le fanzine mensuel Zébra de juin-juillet (n°92) est paru (revue de presse + caricatures) : pour s'abonner écrire à zebralefanzine@gmail.com
Abonnez-vous à Zébra
Did you enjoy this issue?
Zébra
By Zébra

Revue de presse BD & caricature Zébra hebdomadaire

In order to unsubscribe, click here.
If you were forwarded this newsletter and you like it, you can subscribe here.
Powered by Revue
Fanzine BD & Caricature Zébra : http://fanzine.hautetfort.com