View profile

REVUE DE PRESSE BD & CARICATURE Zébra - Issue #7

REVUE DE PRESSE BD & CARICATURE Zébra - Issue #7
By Zébra • Issue #7 • View online
2 Avril 2021

Autoportrait de Willem devant le miroir (magique).
Autoportrait de Willem devant le miroir (magique).
Willem tire son irrévérence
En même temps que son confrère Plantu, le caricaturiste Willem prend sa retraite, même si ce dernier continuera de dessiner pour “Siné-Mensuel”, tandis que Plantu ira prêcher la fraternité entre les peuples dans les collèges de France… sous bonne escorte policière.
Comme “Le Monde” et “Libération” ne divergent pas plus que deux marques de yaourts concurrentes, il faut chercher ailleurs la différence entre Plantu et Willem. C'est surtout le style qui les oppose, puisque Plantu est un caricaturiste “maniériste”, qui ajoute détails et fioritures, tandis que Willem au contraire va droit au but, résumant les querelles politiciennes françaises à des chahuts de cour d'école.
Le dessinateur Willem remplacé par Coco
Le président turc Erdogan, cible privilégiée de "Charlie-Hebdo" (dessin de Riss)
Le président turc Erdogan, cible privilégiée de "Charlie-Hebdo" (dessin de Riss)
"Charlie" et la Diplomatie
Le procès intenté à “Charlie-Hebdo” par le président turc Erdogan pour insulte est largement commenté sur la place publique. La caricaturiste Alice, auteure d'une Une qui montre le président turc sur un trône de merde est particulièrement visée par l'auguste plaignant du Bosphore.
“Le Point”, dont la ligne atlantiste est sans détour, a fait précédemment l'objet des mêmes poursuites pour des Unes diabolisant le chef d'Etat turc.
Personne n'est vraiment dupe de la ruse d'Erdogan qui consiste à s'attirer la sympathie de Turcs excédés par la France, perçue comme raciste et islamophobe, surtout depuis l'éviction de la Turquie du projet européiste. Personne n'est vraiment dupe non plus de la ruse d'E. Macron, après F. Hollande et N. Sarkozy, qui consiste à utiliser “Charlie-Hebdo” comme un gadget patriotique fédérateur.
Les seuls dupes sont peut-être les caricaturistes de “Charlie-Hebdo”, condamnés à jouer le rôle de pions dans un jeu d'échecs politique dont la violence militaire les dépasse.
"Paris sera toujours Paris" : planche par J.-C. Mézières exposée au musée de Monaco.
"Paris sera toujours Paris" : planche par J.-C. Mézières exposée au musée de Monaco.
BD sur le Rocher
La principauté de Monaco s'intéresse à son tour à la bande dessinée ; son musée propose une exposition de planches variées, non seulement extraites des albums de Picsou, super-héros très “monégasque” (d'avril à septembre).
L'expo, permise par des prêts de collectionneurs privés, est intitulée “Marginalia” en référence aux petits dessins griffonnés dans les marges des manuscrits au moyen-âge.
La bande dessinée est aussi rapprochée de la psychanalyse et du cinéma (nés en même temps qu'elle). Elle est qualifiée de “contre-culture”, ce qui est assez largement inexact. Le statut de la bande dessinée fut celui de la littérature enfantine ou de la presse publiant des “comic-strips”. La contre-culture est le fait d'auteurs isolés.
La BD franco-belge fut la cible de “Charlie-Hebdo”, qui la jugeait soumise aux codes et à la censure bourgeoises.
Passé de la censure à l'approbation par le président de la République, le destin de “Charlie-Hebdo” illustre la capacité de la bourgeoisie à tirer la couverture de la contre-culture à soi tout en la purgeant de son contenu subversif, ce qui est beaucoup plus efficace et habile que les autodafés révolutionnaires.
Relevons au passage que la psychanalyse est qualifiée ici “d'art”, ce qui est plutôt étonnant compte tenu des nombreuses âneries proférées par le Dr S. Freud dans le domaine de l'art et de la littérature. La psychanalyse s'immisce dans tout aujourd'hui, comme la théologie au moyen-âge.
Dernière couverture du "New-Yorker" signée Sempé en sept. 2019)
Dernière couverture du "New-Yorker" signée Sempé en sept. 2019)
Sempé et le Coronavirus
A la question posée par “Libé” (décembre 2020) : - Le Covid-19 pourrait-il vous inspirer ? Sempé a répondu :
  • Le dessiner ? Non, ça me fout une trouille terrible. Au temps de la peste, j'aurais fini dans des maisons où des gens affolés cherchent le salut auprès d'un Seigneur [Dieu] qui se cache. C'est terrifiant, cette histoire. Et qu'est-ce qui ne fait pas peur dans la rue ? Essayez de traverser un boulevard sans respecter les feux rouges. On ne se promène pas impunément l'écharpe au vent en sifflotant.
Il faut dire que Jean-Jacques Sempé est âgé de 88 ans. On le considère désormais comme une sorte de gourou du dessin de presse et les journalistes se succèdent dans son salon pour recueillir ses dernières impressions.
Comic-strip by Reyn
Un nouveau comic-strip par Reyn, traduit de l'américain dans le webzine BD et #caricature Zébra.
A Fistful of Babies
Dr Pelloux & Mr Coluche
Did you enjoy this issue?
Zébra
By Zébra

Revue de presse BD & caricature Zébra hebdomadaire

In order to unsubscribe, click here.
If you were forwarded this newsletter and you like it, you can subscribe here.
Powered by Revue
Fanzine BD & Caricature Zébra : http://fanzine.hautetfort.com