Voir le profil

Ce n'est qu'un au revoir

visibles
Ce n'est qu'un au revoir
Par Léa Niang • Numéro #51 • Consulter en ligne

Vous êtes aujourd'hui 660 à me faire confiance et à recevoir Visibles toutes les deux semaines. Je vous en suis infiniment reconnaissante, et plutôt que le silence radio, ça me paraît important d'être transparente avec vous sur l'avenir de cette newsletter.
Je ne vais pas tourner autour du pot : je ne prends plus autant de plaisir à écrire Visibles qu'avant.
En tout cas, pas dans son format actuel.
Cela fait plusieurs éditions que je rechigne à me mettre au travail. Je mets une à deux journées pour rédiger une édition, alors que ça me prenait quelques heures auparavant, et je suis rarement satisfaite du résultat.
D'un côté, je me nourris de vos retours toujours très positifs, et je suis très fière quand vous me dites avoir appris des choses ou eu des déclics grâce à mes newsletters. De l'autre, je constate que je me sens frustrée par le ratio temps investi / portée du message / résultats business obtenus.
Parce que oui, derrière Visibles, il y a une activité de conseil en communication inclusive que j'essaye (et que j'ai vraiment envie !) de faire décoller. Je crois fermement en la responsabilité des entreprises dans la création d'une société plus juste, et en leur capacité à redéfinir les normes. J'ai envie de les aider à s'engager sur ce chemin.
Je n'abandonne pas Visibles, bien au contraire. Face aux changements d'algorithmes des différents réseaux sociaux, je suis plus que jamais convaincue que la newsletter est un lieu d'échange privilégié, sans filtre et avec très peu de contraintes - encore plus lorsqu'on aborde des sujets touchy comme ceux de l'inclusivité et du féminisme.
Mais j'ai besoin de réfléchir à la place et à la fonction qu'elle prendra à l'avenir dans mon activité. J'ai envie d'y mettre plus de moi, et plus d'humain de manière générale. J'ai aussi envie de la faire grandir, pour qu'elle touche plus de monde, à la fois des consommateur·ices et des entreprises, et que son impact devienne plus concret.
Je me laisse l'été pour réfléchir, pour me reposer et pour retrouver l'inspiration.
On se retrouve en septembre, probablement sous un format modifié, mais toujours avec la furieuse envie de faire bouger les choses.
Je vous souhaite à toustes un bel été ☀️
Léa
PS : si je vous manque, n'hésitez pas à me rejoindre sur Instagram, je reste active là-bas !
Avez-vous aimé ce numéro ?
Devenir membre pour €5 par mois
Ne manquez pas les autres publications de Léa Niang
Léa Niang

La newsletter pour comprendre la comm' inclusive et ses enjeux.

Vous pouvez gérer votre abonnement ici
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue