Voir le profil

Parcoursup, le nouvel APB !

Revue
 
Bonjour à tous, Nous sommes fin novembre et arrivons enfin à deviner les contours de la refonte d'APB
 

La News de l'Orientation

27 novembre · Numéro #2 · Consulter en ligne
#actus #conseils #éducation #orientation #lycéens #étudiants Le meilleur de l'information Éducation & Orientation, par Talenvia, Cabinet de Conseil en Stratégie d'Études et de Carrière.

Bonjour à tous,
Nous sommes fin novembre et arrivons enfin à deviner les contours de la refonte d'APB ! Suite à la parution de la réforme pour l’accès aux études supérieures du Mardi 21 Novembre, nous tenons tout d'abord à souligner l’engagement du gouvernement à faire évoluer les méthodes d'attribution des filières du supérieur.
Fin juillet dernier, 65 000 jeunes sur 800 000 (soit plus de 8%) étaient toujours sans attribution d'une formation dans les études supérieures! Bravo donc à l'équipe ministérielle de s'être attelée à ce projet ambitieux, et d'arriver avec des solutions. 
Alors cette proposition de réforme tient-elle plus du pansement ou d'une rééducation longue durée ? 
Elle va à notre sens dans la bonne direction, mais avec de grands points de vigilance. 
Prenons exemple avec les filières dites “en tension” : Droit, STAPS, Psychologie, PACES. La réforme permettra plus de sélection à l’entrée et confirme une augmentation des places ouvertes. Bien. Cependant, on sait que ces filières ne pourront toujours pas assurer une place à tous. Dans une processus très sélectif, donc, ces filières très spécialisantes ne resteront ouvertes qu'à de bons élèves de lycée. Quid de ceux qui se sont réveillés trop tard en Terminale ? Quid de ceux qui se réveillent après le bac, durant les études supérieures, et qui se découvrent à ce moment là un vrai potentiel scolaire ? Nous croisons chaque mois ce type de profil chez Talenvia… 
Le problème pour nous se trouve plus en amont. Pourquoi autant de bacheliers souhaitent entrer dans ces filières ? Mauvaises croyances ? Facilité ? Influence de l'entourage ? Proposer un professeur supplémentaire dédié à l'orientation et deux stage suffiront-ils ? Les professeurs sont déjà dépassés. Les jeunes lycéens, pour choisir leur orientation, doivent sortir du lycée, et non pas se faire en permanence juger par leurs “censeurs”; qui font malgré tout leur travail du mieux qu'ils peuvent. Orienter est un métier, pas un service annexe à l'enseignement d'une matière !
Nous nous interrogeons également sur le rythme de cette réforme qui peut paraître précipité. Belle réactivité du gouvernement après cet été-catastrophe. Mais la prise en main de PARCOURSUP par l’ensemble des acteurs se fera t-elle aussi rapidement ? Au delà des lycéens et de leur famille qu'il faudra former à ce nouvel outil, il faudra également le faire pour l’ensemble des universités et formations françaises avant Mars 2018. Est-ce un délai suffisant ? Seul l’avenir pourra nous le dire.
Enfin, le changement majeur de cette réforme est la liste restrictive d’uniquement 10 voeux pour cette année contrairement à 24 l’année dernière dans l’outil PARCOURSUP (ex-APB). A cette évolution s'ajoute le fait qu'il n'y aura pas d'ordre des voeux pris en compte. Mais tout cela ne garantit pas une place à chacun. En tout cas pas plus que l'an dernier. Cette avancée est avant tout une aide au mécanisme de sélection, mais pas du tout une garantie d'obtenir la filière de son choix. Présenter une liste stratégique, cohérente, adaptée au profil et à la sélection, sera donc plus important que jamais.
Cette réforme était malgré tout nécessaire et nous saluons le courage de Madame Frédéric Vidal de s’être attelée à cette tâche de manière si courageuse. D'autres précisions arriveront jusqu'au lancement de la plate forme le 15 janvier, donc nous vous tiendrons informés. 
L'équipe TALENVIA.

Quoi de neuf cette semaine...?
Parcoursup : les dates à retenir pour les inscriptions dans l’enseignement supérieur
Le DUT bientôt en trois ans ?
Huit séjours linguistiques pour progresser à pas de géant
Le Conseil du jour:
Fais plus de choses grâce à la Règle de 3
Cela nous arrive à tous: tu commences la journée avec un planning en béton pour tes révisions et ton travail à faire pour le lendemain. Le midi arrive à peine que tu as déjà pris du retard sur tous les fronts. Trois, c'est vraiment le chiffre magique! Pour donner de la structure à ta journée, Talenvia te conseille d'adopter la Règle de 3. Voici comment:
Au début de chaque semaine, choisis 3 objectifs que tu souhaites atteindre pour le vendredi. Ensuite, au début de chaque nouvelle journée, choisis 3 choses que tu dois faire avant la fin de la journée de manière à atteindre tes objectifs de la semaine. 
Par exemple, admettons que tes objectifs de la semaine soient de trouver la problématique de ton TPE, de finaliser tes révisions pour un DS d'histoire et de renouveler ta carte de bibliothèque.
Alors, tes objectifs de fin de journée lundi peuvent être d'avoir entamé des recherches avec ton groupe TPE sur des thèmes qui vous intéressent tous, d'avoir révisé 1 chapitre d'histoire sur les 4, et d'avoir complété le formulaire d'inscription à la bibliothèque. Simple, non?
C'est quoi tes objectifs de la semaine déjà ? ;)
Avez-vous aimé ce numéro ?
Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue
60, avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly-sur-Seine