Voir le profil

#WomenInTech NewsLetter by @SANDDELA - Numéro #18

Sandrine Delage
Sandrine Delage
Une vidéo de 2012 collector qui montre que l'on part de très très loin, le témoignage très juste de Morgane étudiante d'Eptitech… plusieurs beaux articles et podcast à découvrir pour ce numéro 18 !
C'est parti, 5️⃣ news pour vous !
Et si la Game Boy s'était appelée une Game Girl dans les années 90 ? Ré-inventons l'histoire pour plus de femmes dans le numérique !

1️⃣ Le podcast sur France Culture
France Culture s'interroge sur le manque des femmes dans la Tech. C'est l'occasion de découvrir le clip ahurissant de 2012 de l'UE, censée motivé les jeunes filles à rejoindre l'univers scientifique. TOUS les stéréotypes sont là. Il faut être une femme mannequin parfaite pour prendre la blouse de chercheuse 🙀
Je vous recommande ce podcast avec Isabelle Collet, chercheuse en sciences de l’éducation à l’université de Genève, Anne-Marie Kermarrec, chercheuse en informatique, co-fondatrice de la start-up Mediego et professeur à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et Déborah Loye, directrice de Sista, collectif visant à réduire les inégalités entre femmes et hommes entrepreneurs.
Un des points abordés est l'alerte lancée par la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance du ministère de l’Éducation (Depp) suite à la dernière réforme de l'Education nationale. “Le décrochage (des filles au mathématiques) est encore plus édifiant en première générale, où près de la moitié des filles abandonne les mathématiques en fin de seconde en 2021, alors qu’elles étaient jusqu’en 2018 environ 83% à poursuivre un enseignement de mathématiques». A retrouver sur l'article : https://etudiant.lefigaro.fr/article/en-terminale-les-filles-etudient-moins-les-maths-qu-avant-la-reforme-du-bac_820c78ce-7e81-11ec-bbbd-6d10bc463fb1/
Comment inverser la tendance ? Pour Isabelle Collet,l'une des toutes premières choses, c'est de dire : ce n'est pas tant vous qui avez besoin de ce métier. C'est ce métier qui a besoin de vous : vous êtes attendue, vous êtes espérée, on souhaiterait que vous y soyez plus nombreuses.“
Le Meilleur des mondes
Voilà comment l'UE communiquait pour favoriser l'inclusion des femmes dans la Tech : « Science is a girl’s thing ». Ce clip de 2012 est collector 😱
RDV 21h sur @franceculture pour notre émission, "les femmes dans la Tech, à quand la révolution ? On essaiera de faire mieux 😉 https://t.co/qL41GK6s7n
Femmes dans la Tech : à quand la révolution ?
2️⃣ Le témoignage d'une étudiante
Cet article d'Uzbek & Rica est une très belle synthèse des difficultés et des actions positives. J'ai beaucoup apprécié que ce soit une jeune étudiante d'une école d'informatique Epitech, qui partage son expérience reliée aux faits vécus par toutes.
On voit encore une fois que les jeunes filles se réorientent pour aller vers les métiers du numérique; comme s'il était nécessaire d'un long chemin pour s'écouter et aller vers ce que l'on aime.
Mon orientation a été influencée par de nombreux facteurs. À l’obtention de mon bac, je me suis orientée vers le métier d’infirmière, car j’avais eu beaucoup d’exemples de femmes que j’admirais qui exerçaient cette activité, et ma conseillère d’orientation m’avait vivement recommandé cette voie. Cela m’a pourtant conduit à une réorientation deux années plus tard.
Merci @dassoniou du partage
Usbek & Rica - Mais où sont les femmes dans le numérique ?
3️⃣ Les entreprises investissent
Assystem, la deuxième plus grande entreprise nucléaire au monde, investit 5 millions de livres sterling dans la prochaine génération de femmes ingénieurs au Royaume-Uni par le biais de son Technical Graduate Scheme.
Ce programme de recrutement fait partie d'un investissement sur cinq ans, lancé en 2021, qui soutiendra la formation et le développement d'au moins 100 femmes d'ici 2025-6 dans des postes de construction de nouvelles centrales nucléaires.
Merci Digital Ladies & Allies et Agnes Bricard du partage
Agnès Bricard
$ASY Assystem : investit 5 000 000£ dans la prochaine génération de femmes ingénieures @f_inge https://t.co/DXvzxsV33f
4️⃣ Une nomination à Orange
Elles ne sont que deux dans le CAC40, Catherine Mac Gregor à la tête d’Engie et aujourd'hui Christel Heydemann à celle d’Orange mais seront trois au 1er juillet quand Estelle Brachlianoff deviendra Directrice Générale de Veolia.
C'est une très bonne nouvelle même si Novethic précise qu'avec leurs CVs impressionnants, elles incarnent la féminisation de l’élite économique française à la condition de venir des grandes écoles ! Elles ne reflètent pas encore la banalisation de la diversité.
Merci Thierry Textier Lafleur du partage !
ThierryTexierLafleur⭐️⭐️🇫🇷
La nouvelle dirigeante d’Orange, Christel Heydemann, a le profil idéal et un CV impressionnant
@digital_ladies @Mixity_co @SANDDELA

https://t.co/fzeTvqq9ds via @Novethic
La nouvelle dirigeante d’Orange, Christel Heydemann, a le profil idéal et un CV impressionnant
5️⃣ Du contenu à partager
💚J'aime tout ! l'idée de la BD, le dessin, les personnalités choisies et l'accessibilité : on peut le télécharger facilement en ligne.
Merci @DeflandreVale du partage !
Valérie Deflandre
🔊Les décodeuses du #numérique : #BD du @CNRS pour susciter des vocations du côté des filles, casser les stéréotypes...
🎬12 portraits de chercheuses, enseignantes, ingénieures par l’autrice Léa Castor
👍🏻@outilstice
👋🏻 #WoGiTech @SANDDELA @digital_ladies https://t.co/CuRJ7cpYyh
Les décodeuses du numérique | INS2I
Avant de nous quitter, un Bonus pour partager cette excellente nouvelle : une chronique mensuelle de Caroline Ramade sur ELLE sur les coulisses de la Tech. Pour sa 1ère chronique, bonheur de retrouver Claire Calmejane 👏
Caroline Ramade
Découvrez ma nouvelle chronique mensuelle @ellefrance sur "les coulisses de la Tech". Ce mois-ci, les conseils de @ccalmeja la plus jeune boss de l'innovation tech en Europe pour réussir sa carrière https://t.co/eauLJUgG6T
A bientôt !
Avez-vous aimé ce numéro ? Oui Non
Sandrine Delage
Sandrine Delage @SANDDELA

Blogueuse de "Mère et Fille 2.0" avec ma fille Noémie.
Co-founder des évents "Women & Girls in Tech" #WoGiTech en collectif de bonnes volontés avec BNP Paribas et les associations Digital Ladies & Allies, Simplon, BECOMTECH, pour que le numérique soit un levier pour toutes et tous.
#WomenInTech

Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Created with Revue by Twitter.