☀️📖Lecture d'été : le 1èr chapitre de mon livre «L’Iran, déçu mais debout» est en ligne - Updates #09

#12・
2.38K

abonnés

12

éditions

Abonnez-vous à ma lettre

By subscribing, you agree with Revue’s Conditions d'utilisation and Politique de confidentialité and understand that Les lettres de RoohSavar will receive your email address.

RoohSavar
RoohSavar
Bonjour,
Depuis mon exil en France en 2009, je n’ai eu cesse de vouloir offrir un autre regard sur l’Iran, toujours basé sur les mêmes sources : les journalistes, les chercheurs et les activistes actifs sur le terrain en Iran. J’ai beaucoup d’admirations pour ces héros et héroïnes inconnus, pour leur engagement et pour leurs travaux journalistiques dont mes articles et mes analyses se nourrissent.
C’est pourquoi j’ai entamé la rédaction de « L’Iran, déçu mais debout ». Il est le fruit de mes douze années de travaux sur l’Iran des années 2009 à 2022 ; sa politique, sa géopolitique, mais aussi sa société. Une chronologie dense de nombreux épisodes que l’Iran et les Iraniens ont traversé ces dernières années. Les premiers épisodes de l’ouvrage sont désormais disponibles en ligne.

Certains d’entre vous le savent déjà mais certains d’autres ne sont probablement pas au courant.
L’an dernier, j’ai eu un souci important de santé. Après avoir vécu trois opérations chirurgicales dont sous l’anesthésie générale, j’ai heureusement retrouvé ma santé après quatre années de souci rénal. Mais aujourd’hui tout va bien et je suis en très bonne santé.
Néanmoins, j’ai perdu le fil du projet de l’écriture de mon ouvrage “L'Iran, déçu mais debout” à la suite de cet épisode dramatique. Étant donné des circonstances, je me suis dit qu’en attendant de la publication de la version papier de mon travail (d’ici fin d’année ?), je peux vous partager les chapitres et vous offrir une lecture d’été avec la saveur de l'Iran directement dans votre boîte e-mail. Le voici épilogue du livre en six épisodes exclusivement pour vous. Mais ce n'est pas tout. Une version audio du livre est en cours de réalisation et vous sera offerte très prochainement.
Afin de profiter pleinement des contenus textuels et audio de l’ouvrage, J’ai le plaisir d’offrir à tous les membres de ma newsletter 40% de remise (30€ au lieu de 50€) valable pour une durée limitée. Ainsi, vous auriez :
📖✅accès à l'intégralité de la version en ligne “L'Iran, déçu mais debout” (test+audio) et devenir membre du club des lecteurs
🌍✅analyses géopolitiques sur l'Europe, le Moyen-Orient et l'Iran
📝✅articles et analyses sur l'état des migrations en France, en Europe et dans le monde
Si vous n’êtes pas encore convaincus, aucun problème. On peut rester encore ensemble. 🤗Je vous enverrai de temps en temps la crème de la crème de mes publications.
Je vous souhaite bonne lecture d’été et à très vite !
RoohSavar
“L'Iran, déçu mais debout”, le prologue
Cet ouvrage est une chronique politique et sociale de l'Iran de 2009 à 2022, basée majoritairement sur les sources internes du pays.
Bien que la présidentielle de 2009 et le maintien pourtant éphémère de Mahmoud Ahmadinejad au pouvoir ait basculé l’Iran dans une ère postrévolutionnaire, celle de 2021 a marqué un autre moment fort dans le destin de la République islamique d’Iran, mais aussi celui de ses citoyens. Nous allons ensemble retracer cet épisode mouvementé de l’histoire iranienne pour comprendre mieux les dynamismes politiques et sociaux du pays.
En vous abonnant, vous allez recevoir les chapitres en exclusivité dans votre boîte aux mails. Abonnez-vous alors à la version complète de L'Iran, déçu mais debout.
40% de remise (30€ au lieu de 50€)
Voici quelques extraits des épisodes publiés :
01 - Pourquoi j’écris cet ouvrage ?
… J'ai gardé une relation de proximité avec un certain nombre de mes lecteurs [de mon blog sur Rue89] car leurs commentaires comptaient beaucoup pour moi. Certains d'entre eux, je les ai vus directement autour d’une tasse de café, comme c'est la coutume à Paris. Au fil du temps, je me suis rendu compte que l'attention portée à mes articles n'était pas due à la pertinence de l’analyse, mais plutôt à leur caractère exotique : « regardez ! Un Iranien qui parle de nous, c'est curieux ! »
02 - Le peuple de Nowruz
[…] Nowruz n'est pas seulement une fête célébrant l'arrivée du printemps. C’est également le symbole culturel de tout un pays mais aussi des peuples au-delà des frontières géopolitiques actuelles de l’Iran, un élément d'union entre Persans, Kurdes, Azéris, Lurs, Mazanis, Gilakis, Tadjiks, Hazaras, Pashtouns, Arabes, Baloutches, etc. Les habitants des différentes régions du plateau iranien le célèbrent encore de nos jours. […]
[…] Il est important de souligner la place centrale que prend la nature, ouvrant ainsi des possibilités de réflexions quasi rationnelles sur l'univers (bien évidemment on ne parle ici pas de la rationalité cartésienne). Les Iraniens ont commencé à célébrer Nowruz comme moment de renaissance de la Nature, de la vie végétale et animale. Tout comme pour la Nature, les Iraniens pensent que c'est à Nowruz, le premier jour du printemps, que nous devons commencer l'année avec un nouvel esprit et une attitude nouvelle. […]
03 - La continuité persane
[…] Afin de mieux connaître des Iraniens, il est impératif d'introduire le zoroastrisme, une pensée qui a influencé profondément le soufisme mais aussi l’islam et notamment sa branche chiite, deux piliers de l'identité iranienne. […]
[…] Les Perses zoroastriens étaient les premiers à théoriser la concentration de toute la bonté de l’Univers dans un seul être (et un non-être en même temps) ; Ahura Mazda (le Dieu). C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles, contrairement à la majorité des peuples alors polythéistes convertis à l’Islam, les Iraniens n'ont pas vécu l’apparition de l’Islam comme une révolution religieuse ou une rupture théologique, mais plutôt comme une mise à jour philosophique. […]
04- Quelle est l’influence du Zoroastrisme dans Game of Thrones ?
[…] Les parallèles ne manquent pas entre Game of Thrones et la culture perse d’antiquité ; notamment entre le zoroastrisme et la religion de R’hllor, de l'œuvre de George RR Martin. […]
[…] La ressemblance entre Daenerys et Siavash le prince héritière légendaire dans les mythes perses, est encore plus frappante. Il est le fils de Kay Kāvus, le Chah d’Iran. Il est accusé faussement de l’inceste par belle-mère, Sudabeh. Comme Daenerys, Siavash traverse le feu pour prouver son innocence, mais aussi prouver le fait qu'il est le prince promis dans les légendes. Il est en lien avec des forces supranaturelles. […]
05 - L'Iranien est un idéaliste pragmatique
[…] La société iranienne est une société en perpétuel mouvement. Malgré les régimes autoritaires, elle se dirige vers plus de démocratie, plus d'égalité et plus de modernisation. Elle n'est pas rigide. Si elle l'était, elle se serait effritée face à tant de dangers extérieurs et intérieurs. […]
[…] Si vous présentez une problématique à un Iranien, il va probablement scinder la question en deux pôles pour, dans un premier temps, éclaircir les choses, et dans un second temps résoudre le problème. Cependant, un Persan moderne - que l'on appelle Iranien - arrive à vivre avec ces deux pôles contradictoires. […]
06 - L'art d’anticiper une Révolution islamique
[…] Quatre ans avant l'avènement de la Révolution de 1979, des chercheurs de l’université de Téhéran mènent une enquête prophétique montrant un fort dynamisme islamiste notamment parmi la jeunesse du pays. […]
[…] Nous savons que les dirigeants du régime monarchique de l’époque n’ont pas apprécié les résultats de travail scientifique et les ont discrédités. Mais nous ignorons pourquoi après la Révolution les dirigeants de la République islamique d’Iran ont tant tardé à rendre publique cette enquête remarquable où on expose le dynamisme impressionnant du mouvement khomeyniste. […]
07 - Pour l’espoir des Iraniens et des Iraniennes plutôt qu’une "misérographie" de l'Iran - [épisode à venir]
Dans cet épisode, dont la rédaction va être bientôt achevée, je développerai ma critique sur le traitement médiatique réservé à l’Iran et d’autres pays dite “en voie de développement”. Un jour une journaliste iranienne m’a dit une phrase, concernant une actualité très chaude en Iran, qui m’a fait beaucoup réfléchir :
« Cette mage est plus sexy pour les réseaux et les médias [occidentaux]. Mais elle ne correspond pas à la réalité actuelle. En réalité, contrairement à 2009, peu de femmes sont dans les manifestations de 2017 … »
J’espère que ses extraits vous ont donné envie de me rejoindre dans cette aventure. Si oui, n’hésitez pas à me soutenir dans ce parcours.
Si vous n’êtes pas encore convaincus, aucun problème. On peut rester encore ensemble. 🤗Je vous enverrai de temps en temps la crème de la crème de mes publications.
Je vous souhaite bonne lecture d’été et à très vite !
RoohSavar
Avez-vous aimé ce numéro ? Oui Non
RoohSavar
RoohSavar @Rooh_Savar

Je vous écris ici de #immigration, #innovation, #média, #géopolitique.
Je suis #entrepreneur #journaliste, #auteur, fondateur @Welcome Place | @Jahan Info - Station F | & Lettres Persanes & @Thinkestan & | Président @SINGA |ex blogger @Rue89.

Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Created with Revue by Twitter.
Paris