View profile

Weekly newsletter of Radio Francophonie Connexion - Issue #8

Weekly newsletter of Radio Francophonie Connexion
Weekly newsletter of Radio Francophonie Connexion
Français:
Que les jours passent vite! C'est déjà une autre édition, une nouvelle infolettre de RFC, la huitième revoyant les nouvelles ou des bulletins de la semaine qui vient de finir. C'est comme si le monde tournait à toute vitesse!
RFC essaie de le ratrapper un peu avec cette 8 ème édition.
English:
Wah! the days pass so quickly! This is already another edition, a new RFC newsletter, the eighth, reviewing the news or some news bulletin of the week that has just ended. It’s like the world is spinning at full speed. RFC is trying to catch up with it a bit with this 8th issue

Musique/Chanson
RFC on Twitter: "Yo Kraze peyi a (Ayiti) https://t.co/GtEAoPKbKQ #audio via @chirbit"
Breaking !!!
NASA on Twitter: “Il y a une éclipse solaire demain ! Soyez au courant : ☀️ QUOI : éclipse solaire annulaire et partielle 🌎 Oὺ: hémisphère nord 📺 QUAND : 10 juin – couverture en direct à partir de 5 h 00 (09 h 00 TU) sur https : //t.co/xGz7zm0XUl Voici des détails et des conseils pour une visualisation en toute sécurité : https://t.co/IlvR7mU5O0… https://t.co/5kWLsAacmL
News/Info en continu
Haiti: Etait-ce le calme avant la tempête? Après un sursis apparent accordé par la pandémie au pays dont les chiffres officiels étaient bas par rapport aux autres pays de la Caraibe, la covid-19 frappe maintenant fort en Haiti et le nombre de personnes affectées et mourant de la maladie s'élève rapidement. Des dépêches informent que le système de santé risque d'être débordé. Et des personnalités de renom sont aussi parmi les victimes dont…
Dr Marie-Yolène Surena
Dr Marie-Yolène Surena
[3:09 PM, 5/28/2021] Laurent Pierre-Pierre Philippe: L'école de santé publique de l'université Harvard aux Etats-Unis a octroyé à notre compatriote, le Dr Yolène Vaval Suréna, la distinction « 2011 Alumni Award of Merit », le samedi 24 septembre. Cette distinction décernée à quatre universitaires cette année, E. Francis Cook, Hugh S. Fulmer, William N.Rom et Yolène Vaval Suréna, est la plus haute reconnaissance offerte à un ou quelques anciens étudiants de cette école de Boston dans le Massachusetts. Depuis vingt ans, cette prestigieuse université américaine décerne annuellement ce prix à ses anciens étudiants de par le monde en reconnaissance d'un excellent travail professionnel accompli dans les domaines de la santé publique, de l'avancement de la science, de l'amélioration des pratiques communautaires, du leadership institutionnel ou de la contribution au développement de futurs professionnels. Une telle distinction a permis au Dr Suréna, nominée par ses pairs, de faire une rétrospective de son passé. « Cette récompense m'a permis de regarder trente ans en arrière ». En effet, cette étudiante, qui a obtenu son diplôme de docteur en médecine à l'Université d'Etat d'Haïti (UEH) en 1977, a fait du chemin. « Quand je suis entrée le premier jour à l'université Harvard, ma fille cadette n'avait que neuf jours. J'avais accouché le dimanche précédent. J'avais dû accoucher aux Etats-Unis pour pouvoir rentrer à l'université. J'allais au cours à sept heures et demie. Je me rappelle qu'après le cours de huit heures à dix heures, je me dépêchais de rentrer chez moi, courant littéralement dans la rue pour aller allaiter mon enfant. Je suivais mon cours de onze heures à une heure et je redescendais pour l'allaiter à nouveau. C'était un va-et-vient incessant », se rappelle-t-elle. Au bout de quinze jours, n'en pouvant plus, elle appelle sa mère à la rescousse. Etant plus libre, elle a pu achever sa maîtrise en santé publique avec une concentration en maladies tropicales. Trois ans plus tard, l'agence américaine Centers for Disease Control and Prevention (CDC) lui a octroyé une bourse d'études. Enceinte à nouveau, elle a choisi de venir accoucher de son troisième enfant en Haïti. Mère de quatre enfants, elle reconnaît que son mari, son père et sa mère ont largement contribué à son succès. « Je dois tout ce que suis à mes parents et à mon mari qui m'ont toujours épaulée », dit-elle, tout en rajustant ses lunettes. Les deux amours du Dr Yolène Suréna L'histoire de cette femme très connue en Haïti pour ses deux amours (la protection civile et la médecine) aurait pu ressembler à celle d'autres femmes haïtiennes. Dans la pratique courante, une jeune femme, après avoir enfanté, tourne généralement le dos aux études. Le Dr Suréna, courageuse, a toujours persévéré. Aujourd'hui, on la voit à la télévision monter au créneau, surtout lors des catastrophes naturelles, cyclones, tremblement de terre, etc. En effet, elle mobilise, sensibilise la population, conseille, prend des décisions de concert avec les autorités publiques. On l'a vue, infatigable, dès les premières heures du tremblement de terre du 12 janvier 2010 aux côtés des victimes de la population. L'arrière-cour de sa maison à Debussy a été pratiquement transformée en hôpital de campagne. Pour beaucoup d'Haïtiens, la personne du Dr Suréna se confond avec l'institution gérant les risques et désastres en Haïti. En effet, cette petite boule d'énergie a été l'une des chevilles ouvrières dans la mise en place de la Direction de la protection civile qu'elle a dirigée jusqu'en 2002, année où madame Alta Jean-Baptiste a pris la relève. Avant de concevoir et de mettre en place la Direction de protection civile, elle a été de 1991 à 1998 la directrice de la Direction de la planification du ministère de la Santé publique et de la Population. Bouillonnante d'activités, elle travaille en ce moment sur le Projet d'urgence et de gestion des risques et désastres (PUGRD), projet qui apportera au pays, entre autres, un code de construction et qui est financé par la Banque mondiale. A côté de sa passion pour le domaine de la protection civile, elle consacre aussi son énergie à l'enseignement. Femme de deux amours, elle enseigne la santé publique à la Faculté de médecine de l'U.E.H. depuis 1979. Depuis quelques années, elle occupe une chaire de professeur en parasitologie à l'université Quisqueya. En trente ans d'expérience, le Dr Yolène Suréna a offert un champ d'investigations sur ses activités à ses pairs de Harvard. Ces derniers ont épluché au préalable son parcours en vue de lui conférer cet « Alumni Award of Merit », honneur qui a été salué par l'ex-président René Préval et les ministres de l'Intérieur et de la Santé publique d'Haïti. Au passage, on notera qu'au début des années 80, elle avait travaillé dans le programme d'éradication de la malaria ; par la suite, elle est devenue directrice de la région de l'Ouest du MSPP. On la repère sur son parcours dans plusieurs postes de bénévolat comme celui d'assistante puis de directrice de la section médico-sociale de la Croix-Rouge ; c'est dans cette institution qu'elle a fait ses premières armes en matière de gestion des désastres. Récompensée par ses pairs de Harvard pour son leadership, le Dr Yolène Suréna, fille née des oeuvres de Ernest Vaval et de Jeanine Laroche Vaval, réalise que « aux côtés de toute grande femme il y a un grand homme. Celui-ci, dit-elle, les yeux rêveurs, est l'inégalable Dr Claude Suréna, mon mari qui m'a toujours encadré et m'a inspiré : je suis sa trace dans le service à la collectivité ».
[5:58 PM, 5/28/2021] Laurent Pierre-Pierre Philippe: La note de décès ci-dessus est reçue ce matin de l’Ambassadeur Harold Joseph. source: Le Nouvelliste
En outre, Dr William Pape, le directeur de Gheskio et l'un des conseillers sur ce problème de santé publique, a recommendé le renvoi du referendum controversé projeté par la présidence haitienne du fait de la montée fulgurante de Covid-19 dans le pays.
Jean William Pape, suggère l’annulation du projet de référendum ...
Jean William Pape, suggère l’annulation du projet de référendum ...
Mais bien d'autres semblent prendre les choses à la légère… Visualisez cette vidéo en bas
Fête de la mer - 01 Juin 2021 Anpil moun ap pran plezi Bonbon
Fête de la mer - 01 Juin 2021 Anpil moun ap pran plezi Bonbon
Et d'autres semblent s'en moquer et vouloir moquer… les autres. Voyez plus bas
Blague à part, le referendum en effet a été officiellemt reporté sine die sur le compte de la pandémie.
Blague à part, le referendum en effet a été officiellemt reporté sine die sur le compte de la pandémie.
RFC on Twitter: "Supreme Court rules against immigrants with temporary status https://t.co/xgOoC5WziT via @Yahoo"
Société/People
Tennis mondial: Naomi Osaka a fait la une des journaux sportifs du monde quand elle ne s'est pas présentée aux conférences de presse à Roland-Garros pour «préserver sa santé mentale». Sanctionnée d'une amende de 15.000 dollars, elle a également été menacée d'exclusion non seulement du tournoi parisien, mais également des autres épreuves du Grand Chelem. Face à cette brusque montée de tension, elle a quitté le tournoi, après avoir expliqué avoir traversé «de longues périodes de dépression» sa mèdepuis 2018.
Au dire de plus d'un, c'est la première fois qu'un individu dans le monde des sports a parlé si ouvertement de sa dépression mentale, une maladie très négligée, estime-t-on. Aussi, Naomi, de descendance haitienne du côté de son père et japonaise à cause de sa mère, a-t-elle reçu de nombreux compliments pour avoir placé en priorité cette affection dont souffrent des millions de gens de par le monde.
L'administration des vaccins continue de provoquer des controverses à travers la planète. C'est ainsi qu'à Houston aux Etats-Unis, elle cause un centre hospitalier des piqûres à 178 individus pour refus de se faire vacciner… Selon les officiels de ce centre, ces dernierss representeraient une “menace directe” à leur patients et leurs collègues en refusant le vaccin
Cliquer sur le lien Twitter pour plus
RFC
178 health care workers suspended from Houston Methodist hospital system for refusing COVID-19 vaccination https://t.co/1a1i7ktKVq via @usatoday
RFC on Twitter: "178 health care workers suspended from Houston Methodist hospital system for refusing COVID-19 vaccination https://t.co/1a1i7ktKVq via @usatoday"
Au Canada (London Ontario): Une famille mulsumane victime d'un crime crapuleux: 4 sont morts, fauchés par une voiture…
RFC on Twitter: "https://t.co/vBB9wVt7Ct"
On lui avait interdit de faire flotter un drapeau gai aux couleurs de l'arc-en- ciel, un couple gai de l'Etat de Wisconsin aux Etats-Unis réagit…
  1. Etats-Unis: Ne pas payer des impôts alors qu'on est extrèmement riches? C'est ce que nous informe le New York Tmes au sujet de 25 personnalités des plus riches…
Santé/Health
Médecins sans frontières (MSF) en danger en Haiti?
RFC on Twitter: "Radio Francophonie Connexion Santé/Health: Une vie sexuelle saine renforce l’espoir de survie... https://t.co/0jsvQLq5qL"
Science/Sport
SportsCenter on Twitter: "Jokic is the first center to win the NBA MVP award since @SHAQ in 2000 💪… "
Une éclipse solaire demain 10 juin
Piquants/odd
Des interviews hors sujet, des découpages singuliers…
Un film à ne pas voir, s'il faut comprendre NPR!
Médias (video-audios-images)
Yo kraze peyi a: chanson: ecoutez en bas
Yo kraze peyi a: chanson: ecoutez en bas
A la prochaine/till the next time
Did you enjoy this issue? Yes No
Weekly newsletter of Radio Francophonie Connexion
Weekly newsletter of Radio Francophonie Connexion

A webradio playing 24/7 all kind of hit music (world, zouk, Caribbean, zouk, French)operating under music licences;and broadcasting important news 4the Haitians

In order to unsubscribe, click here.
If you were forwarded this newsletter and you like it, you can subscribe here.
Created with Revue by Twitter.