Voir le profil

Dis camion

Infolettre de Poirpom
Dis camion
Par Poirpom • Numéro #9 • Consulter en ligne

Pouêt pouêt.
Camtars, bahuts, gros-culs. Ils sont laids, ils puent, ils polluent. Pourtant, nourriture, meubles, vêtements et tout autre bien de consommation parviennent sur les rayonnages grâce à eux.
Cette semaine, rendons hommage à celles et ceux qui subliment ces monstres. Reluquons les camtars, apprécions les bahuts, admirons les gros-culs.
Dans cette édition:
  1. des poids lourds
  2. des lumières
  3. des jardins
Faites place.
______
Tu m'vois, tu m'vois pas
Tu m'vois, tu m'vois pas
Truck Art Project
Art à emporter. Un jour, un galeriste sans galerie est allé toquer à la porte des transporteurs. Depuis, des poids lourds peinturlurés promènent une étonnante production artistique à travers l'Espagne.
______
Il ne peut en rester qu'un. Ou pas.
Il ne peut en rester qu'un. Ou pas.
Todd Antony — Dekotora
Des camions et des hommes. Esthétique inspirée d'une série de films d'action comédie des années 70, Torakku Yarō, le Dekotora est, d'après Wikipedia:
un terme [désignant] un style de camion visuellement modifié que l'on peut rencontrer au Japon.
Traduction: des camtars nippons qui font passer les plus folles décos de Noël pour de simples veilleuses. À l'origine, les mecs faisaient ça en espérant être repérés pour apparaître dans les films. Aujourd'hui, c'est une asso récoltant des dons pour venir en aide aux victimes de tsunami ou de tremblement de terre. Des vrais bonhommes.
______
Coin de verdure
Coin de verdure
Kei truck garden contest
Jardin mobile. Concours annuel financé par la Fédération Japonaise des Paysagistes, le Kei Truck Garden Contest envoie du bois – du vert plutôt: des petits fourgons à plateforme sont aménagés et décorés en mini-jardins. Le résultat? Déconcertant.
Avez-vous aimé ce numéro ?
Poirpom
Par Poirpom

Une chouette infolettre, envoyée de temps en temps.

Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue
Nantes, à deux pas d'un 🐘