Voir le profil

Climat : quelle vie désirable ?

Philippe
Philippe
Bonjour lectrice, lecteur !

Tout le monde est d'accord pour dire qu'il faut changer mais comment ? J'ai l'impression, en lisant plusieurs papiers en ce début d'année, qu'il y a débat. Ce qui semble certain, c'est que ce n'est pas une question de science. C'est en tout cas l'avis d'Amy Westervelt :
«Climate crisis is not a scientific or technical problem, it is an issue of justice and political will.»
Oui, c'est dérangeant. Après tous les rapports, il ne serait alors plus nécessaire d'avancer des faits ?
Don't Look Up ⬆️ Et si tout était vrai ?
Don't Look Up ⬆️ Et si tout était vrai ?
En tout cas, Pour Dominique Bourg il faut lutter contre le réchauffement climatique en incitant les gens à changer en proposant une vie de meilleure qualité.
«culpabiliser les gens n’est pas la bonne stratégie»
Mais, pour Greta Thunberg, dans un remarquable interview,
«Since there are no binding agreements that safely put us towards a safe future for life on Earth as we know it, that means that we have to use morals, and we have to be able to feel empathy with one another. That is all we have right now. Some people say that we shouldn’t use guilt or this sense of morality. But that is, quite frankly, the only thing that we have to use. So, therefore, we have to use it. And we have to make sure that we don’t lose that connection. We have to realize that we’re in it for the long run and that we need to take care of each other.»
Et la jeune femme de continuer :
« it’s all about the narrative. It’s all about, what are we actually trying to solve? (…) Our goal is not to lower emissions. Our goal is to find solutions that allow us to continue life [as it is] today.»
Il nous faut donc nous (et notamment les politiques, puisque les entreprises seules ne veulet pas se bouger, ou que les pétroliers font diversion avec le wokewashing) mettre en position de prendre les mesures avec pour objectif d'atteindre les 2TEqCO2. Notre niveau de vie, notre style de vie, n'ont pas d'importances par rapport à cet objectif.
Partons des faits...
Une nouvelle méthode de calcul rehausse l'empreinte carbone moyenne des Français
En Alaska, la température dépasse 19,4°C, un record historique en décembre
Prairies, savanes, tourbières… la dégradation alarmante des écosystèmes se poursuit
L’humanité a franchi une cinquième limite planétaire
... pour arriver aux solutions !
Pratiques agricoles et rendements des cultures céréalières : des résultats modulés par l'impact sur la biodiversité
Des ressources
Sismique podcast
C'est tout pour aujourd'hui, bon week-end !
Philippe
P.S. : je ne le dis pas à chaque fois mais c'est grâce aux robots de Flint que je trouve grand nombre de ces infos. Pour ce mail, je me suis aussi appuyé sur la newsletter des Résilients et, parmi les gens qui m'ont aidé à leur insu, il y a :
Avez-vous aimé ce numéro ? Oui Non
Philippe
Philippe @pcouzon

Il y a une crise climatique et mettre des individus dans des 🍽 n'aide pas. Revue de liens climatiques et antispécistes. Parce qu'il faut décarboner nos vies et créer une société qui respecte les individus sentients, humains ou non. Objectif : 2TeqCO2/an. Ce n'est pas atteignable avec des voitures individuelles.

Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Created with Revue by Twitter.