Voir le profil

OzmozLetter #9 : Introspection et émotions

Hello chers enthousiastes du quotidien. L'été a été propice à la réflexion chez vous ? De mon côté, j
OzmozLetter #9 : Introspection et émotions
Par Thomas • Numéro #9 • Consulter en ligne
Hello chers enthousiastes du quotidien. L'été a été propice à la réflexion chez vous ? De mon côté, j'en ai profité pour réfléchir à l'OzmozCast qui devrait rependre quelque peu le chemin des ondes et que vous pouvez dorénavant écouter sur Spotify en plus de vos applications de podcasts habituelles.
Mes lectures lors de mes vacances ont été beaucoup orientées sur la parentalité et je vous livre un article qui m'a permis de complètement revoir ma façon d'être avec mes enfants et de passer de bonnes vacances ressourçantes pour eux et pour moi. Lectures que vous pourrez dorénavant aussi découvrir sur le compte Twitter.
Pour les runners, le mois prochain, promis, je vous parlerai de course à pied, sujet que j'ai peu abordé ici ces derniers temps. Si vous êtes impatients, faites donc déjà un tour sur mon compte Instagram.
J'espère que ça roule de votre côté et que vous avez pu profiter de quelques moments pour recharger les batteries !
Bonne lecture !
Thomas

Un corps qui s'adapte
En lisant ce fait divers qui heureusement se termine bien, c'est l'occasion pour moi de reparler du jeune, des quantités de nourriture que l'on ingère et du corps qui s'adapte.
Un des bienfaits du jeûne pour moi a été de mieux ressentir la satiété et donc de m'arrêter quand ce n'est plus nécessaire de manger. Un geste anodin et pourtant très compliqué pour moi auparavant. Je mangeais deux fois plus que nécessaire. Notre corps n'en a pas besoin et s'adaptera.
Si en plus je prends le temps de manger mon repas en 20 minutes, ça m'aide d'autant plus à ne pas avoir cette envie de manger trop. Chronométrez-vous, vous allez voir c'est interminable quand on a pas l'habitude ;-) Et bien sûr je n'oublie pas de bien boire toute la journée. La quantité dépendra de votre poids et taille. Normalement je devrais boire plus de deux litres mais ce n'est pas toujours facile alors j'essaie au moins de boire un litre et demi soit boire deux bouteilles de 750 ml que j'ai sous la main en permanence.
Je vous relie quelques Ozmozcast qui j'espère vous aideront à mieux boire et manger au quotidien.
Les vacances en tant que parent
Quel parent oserait dire qu'il n'a jamais eu une telle pensée ? Eh oui pas simple de prendre des vacances en famille et de se ressourcer en même temps. J'essaie toujours de mon côté de prendre quelques jours en plus seul ou juste en couple afin de pouvoir souffler si c'est possible. Non ce n'est pas sale ni malsain de penser à soi. Vous devez parfois penser aussi à vous avant de penser à votre famille. Ils profiteront d'autant plus de vos batteries rechargées à bloc !
Copyright @papacube.com
Copyright @papacube.com
Image provenant du fantastique compte Instagram de Papacube qui fera sourire à coup sûr tous les parents.
Des podcasts pour parler masculinité et féminité
Quelques podcasts apparaissent depuis quelques années sur les sujets de la masculinité et de la féminité (Les couilles sur la table, La poudre,…). Ces sujets du rapport et du respect de l'autre et de soi sont souvent difficile à exprimer voire sont tabous pour certains à cause de la pression sociale. Quand en plus on est parent, on se pose d'autant plus de questions sur comment véhiculer certaines de ces valeurs et de ces comportements à ses enfants ce qui est complexe si c'est déjà compliqué pour soi.
The boys club, initié par RockieMag qui est aussi derrière le podcast histoire de Darons dont je vous parlais dans une précédente OzmozLetter a été celui qui m'a le plus marqué. Je le trouve plus ouvert, avec plus de bienveillance et sans cette dimension trop engagée / militante que j'ai ressenti sur les autres podcasts.
Si vous pouvez écouter tous les épisodes faites-le. Chaque invité est unique et toujours intéressant. Attention pas de langue de bois dans ce podcast, ça peut donc être très crû par moments.
J'ai eu un faible pour cet épisode avec ce médecin français vivant à Montréal depuis 15 ans qui parle ouvertement de sa sexualité, des différences entre la France et le Canada sur les sujets de la féminité et de la masculinité, de ses doutes. Le tout avec une certaine sagesse du haut de ses 64 ans. Il était intervenu dans le podcast Émotions dont je vous avais déjà parlé dans une précédente OzmozLetter.
MARTIN WINCKLER, MÉDECIN BIENVEILLANT, DANS THE BOYS CLUB
MARTIN WINCKLER, MÉDECIN BIENVEILLANT, DANS THE BOYS CLUB
Vous pouvez retrouver tous les épisodes en un clic sur leur chaine Youtube.
La colère des enfants... et des parents
Lorsque mes enfants sont en colère, j'avais tendance à naturellement vouloir les calmer et même trop souvent hausser la voix. Une attitude qui n'aide en rien 99% du temps et surtout qui les empêche de se développer. Sauf si on parle de la sécurité de l'enfant bien sûr.
Cet article a été un bon replacement d'église au milieu du village des raisons et des pistes pour mieux comprendre la colère de mes enfants et les aider à la gérer ensemble et non l'un contre l'autre. J'ai ainsi pu revoir ma façon de faire et tester de nouvelles choses pour appréhender avec mes enfants leurs moments de colère que j'accueille maintenant avec plus de sérénité et de bienveillance. Bizarrement, ça se passe beaucoup mieux depuis même si évidemment ça m'arrive encore.
La colère des enfants : au-delà des préjugés (et pourquoi nous réagissons avec violence face à la colère des enfants)
Et maintenant, que vais-je faiiiiireuuuuuh...
Voilà c'est la fin. Est-ce que l'un de ces sujets vous a plu ? Est-ce que vous avez envie d'en discuter ?
Vous avez le petit pouce vers le haut ou bas juste en dessous pour me faire un retour rapide pour me signaler que vous appréciez et qui m'encouragera à vous envoyer de nouvelles newsletter.
Rendez-vous également sur mon site web thomasdubois.net et choisissez votre média de prédilection. A très vite pour échanger !
Avez-vous aimé ce numéro ?
Thomas
Par Thomas

Améliorez votre quotidien, votre bien-être et votre parentalité.

Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue