Voir le profil

đŸƒâ€â™€ïžđŸ˜… Une rentrĂ©e sous le signe de l'action !

Revue
 
 

Sororité en circuits courts

26 septembre · NumĂ©ro #3 · Consulter en ligne

La newsletter qui active l'égalité femmes·hommes sur les territoires
! Par Maud Raffray, activatrice d'égalité femmes·hommes


Ce mois de septembre a filĂ© bien plus vite que d'habitude ou c'est moi qui oublie chaque annĂ©e Ă  quoi ressemble la rentrĂ©e ? đŸ€·â€â™€ïž
En tous cas, nous voici déjà à la toute fin du mois, je n'ai fait guÚre plus de la moitié de ce que je pensais-voulais-devais (?) faire, et je boucle seulement le 3Úme numéro de ma nouvelle-née.
Alors, Ă  l'instar de ma rentrĂ©e professionnelle, cette Ă©dition fait une large place Ă  l'action. L'action pour inspirer, l'action pour engager, l'action pour dĂ©montrer que oui, l'Ă©galitĂ© femmes·hommes est Ă  notre portĂ©e, maintenant et ici. Parce qu'elle est une utopie souhaitable et souhaitĂ©e par un nombre de plus en plus grand de personnes, qui agissent lĂ  oĂč ils et elles vivent. Et l'utopie, ça n'est jamais que l'irrĂ©alisĂ©, en aucune maniĂšre l'irrĂ©alisable (merci Sandrine Roudaut❀)

Je remercie chaleureusement les veilleurs et veilleuses qui m'ont permis de découvrir certaines des initiatives que je partage ce mois-ci : Clémence Leveau, NadÚge Dazy, Didier Charuel et la #ChAP, Les Fameuses.
Bonne lecture !

Mon coup de coeur
Une rubrique libre, pour le plaisir du partage ! Agenda, vidéo, film, bouquin

sur la FM (mais pas partout), le DAB+ (presque partout!) et internet (all over the world)
sur la FM (mais pas partout), le DAB+ (presque partout!) et internet (all over the world)
❀ParitĂ© dans la programmation musicale : euradio, la 1Ăšre radio europĂ©enne des territoires prouve que c'est possible !❀
Depuis la rentrĂ©e, euradio propose une programmation musicale qui diffuse autant d’artistes femmes que d’artistes hommes.
Bonus ! Chaque 8 du mois une programmation musicale entiĂšrement composĂ©e de voix fĂ©minines, en clin d’Ɠil au 8 mars, la journĂ©e internationale des droits des femmes. NB. Cette journĂ©e – baptisĂ©e « Le 8 des femmes » – n’entre pas dans le calcul mensuel de la paritĂ©.👍
Une ressource prĂ©cieuse pour nos oreilles mais aussi pour les Ă©quipes de programmation des lieux de diffusion 😉
Penser
Une rubrique pour alimenter sa réflexion, affuter ses arguments et préparer son passage à l'action sur les sujets d'égalité femmes·hommes, à l'échelle locale.
Budget sensible au genre (BSG), ou Budget intĂ©grant l'Ă©galitĂ© (BIE). Une idĂ©e qui progresse dans les rangs des Ă©lues et Ă©lus locaux. ConnaĂźtre et accepter le fait (documentĂ©!) que les politiques publiques sont rarement neutres et Ă©galitaires. ConsidĂ©rer que le budget d'une collectivitĂ© est un levier puissant pour agir en faveur de l'Ă©galitĂ© femmes·hommes
. Pour comprendre en synthĂšse de quoi il s'agit, Ă  quoi ça sert, comment ça peut marcher (ou pas), et repĂ©rer quelques expĂ©riences de terrain, je vous recommande cet article de Equaltimes.
Depuis, Grégory Doucet, le nouveau maire écologiste de Lyon, a annoncé son engagement sur ce chemin rarement expérimenté en France, jamais dans une ville de + de 500 000 habitant·es. En 1Úre ligne : Audrey Hénocque, adjointe aux finances. L'amorce d'un mouvement dans les grandes villes ?
Agir
Une rubrique pour découvrir des actions de terrain concrÚtes et inspirantes, à dupliquer ou adapter sur son propre territoire !
Grand Paris/Clichy-sous-bois. Quand GPA, l'amĂ©nageur du Grand Paris, s'y colle pour de vrai. « Nous sommes partis du constat fait sur tous les territoires qu’il existe des inĂ©galitĂ©s dans les usages que les femmes peuvent faire des espaces publics, mais aussi dans les dĂ©placements ou encore les logements », explique Anna Kern, cheffe de projet, dans un article du Journal du Grand Paris du 22 juillet 2020. ConcrĂštement ? Mise en place d'un groupe de travail dĂ©diĂ©, rĂ©alisation d’un benchmark europĂ©en sur le traitement de la question du genre dans la ville par City Linked (au passage, cabinet dirigĂ© par une bande de femmes đŸ’Ș), rĂ©alisation d'un diagnostic des usages genrĂ©s des espaces publics, Ă  partir de comptages, d’entretiens dans la rue et d’ateliers menĂ©s par l’Atelier Approche.s! (Ă©galement fondĂ© par un trio de femmes đŸ’Ș)
 A suivre de prĂšs !
Grenoble. Cours de rĂ©crĂ©ation. Comment la municipalitĂ© mĂšne un projet pilote, baptisĂ© “libre cour”, pour dĂ©genrer et vĂ©gĂ©taliser la cour de rĂ©crĂ©ation dans une de ses Ă©coles primaires. Deux objectifs envisagĂ©s et poursuivis conjointement : l'Ă©galitĂ© filles-garçons et la lutte contre le rĂ©chauffement climatique. Un article de LibĂ©ration (en accĂšs libre) en prĂ©sente la dĂ©marche. Des initiatives du mĂȘme type Ă  Rennes, Trappes ou Bordeaux. On avance !
Bretagne. Lutte contre la prĂ©caritĂ© menstruelle des jeunes femmes. Depuis la rentrĂ©e, la RĂ©gion finance l'installation de distributeurs et leur approvisionnement en serviettes et tampons bio dans 5 lycĂ©es bretons. Et 5 autres vont suivre. C'est l'entreprise sociale Marguerite & Cie, fondĂ©e par GaĂ«le Le Noane, qui en assure la mise en Ɠuvre. L'universitĂ© Rennes 2 est dĂ©jĂ  Ă©quipĂ©e, ainsi que tous les CROUS bretons. 👏 Le TĂ©lĂ©gramme vous dit tout.
Bretagne encore. Le FRAC (Fonds rĂ©gional d'art contemporain) cette fois. Extrait de “faire archipels”, le projet artistique et culturel 2019-2024 portĂ© par le Directeur Etienne Bernard : “Une stricte Ă©galitĂ© Femmes-Hommes dans la politique d’acquisition sera observĂ©e. À ce titre les membres du ComitĂ© technique d'acquisition seront tenu.e.s Ă  la prĂ©sentation de propositions Ă  paritĂ©.” Cet Ă©tĂ©, le FRAC a acquis 32 nouvelles Ɠuvres de 25 artistes dont 16 femmes. Passage Ă  l'acte exemplaire. A quand la propagation virale Ă  tous les FRAC de France ?
Innovation. Besoins Ă©lĂ©mentaires. La start-up madamePee, fondĂ©e par Nathalie Des Isnard, invente “une urinoire” mobile pour les femmes. La promesse : “plus hygiĂ©nique, plus green, plus engagĂ©e et plus rapide, Madame Pee rĂ©duit l’inĂ©galitĂ© profonde entre les hommes et les femmes dans l’accĂšs aux sanitaires publics” (un article du Bonbon). AprĂšs un test concluant pendant Paris Plages, la mairie de Paris en a fait installer deux de maniĂšre permanente dans les jardins Tino Rossi. A qui le tour ?
Rencontrer une activatrice de territoire
Une rubrique pour découvrir une femme (ou un collectif de femmes) qui bouge(nt) les lignes à l'échelle locale.
Kakpotia Marie-Claire Moraldo. Directrice de l'association Les Orchidées Rouges à Bordeaux, elle vient d'ouvrir un centre d'accompagnement régional dédié aux femmes et mineures victimes de mutilations sexuelles, de mariages forcés ou précoces. Forte de son expérience, de son expertise et de son énergie déterminée, elle a su décrocher les financements nécessaires (région, département, ville, mais aussi une grande part de mécénat) pour ce projet aussi utile que difficile. Une entrepreneuse sociale à suivre !
Le premier institut régional pour accompagner les femmes et mineures excisées ouvert à Bordeaux
Appel Ă  contributions !
Je recherche -en continu- des lieux de vie / culturels / d'activités (de toute nature) portés par des femmes, avec une ambition féministe affichée ou, à défaut, une ambition émancipatrice/empouvoirante pour les femmes de ces territoires.
L'idée serait de vous/nous embarquer dans un tour de France d'initiatives inspirantes qui activent l'égalité femmes·hommes sur les territoires (le mantra de cette newsletter !), en évitant le plus possible Paris (qui bénéficie en général d'une couverture médiatique bien supérieure au reste du pays).
Et si vous me faites part de lieux qui activent l'Ă©galitĂ© fh ET la mutation Ă©cologique, alors
 ma gratitude sera sans limite 😉
Mon actu
Une rubrique-fenĂȘtre sur ma vie pro d'activatrice d'Ă©galitĂ© femmes·hommes ! Zoom sur un projet, une action, une offre de services

Parce que faire advenir l'Ă©galitĂ© femmes·hommes suppose d'interroger collectivement nos pratiques professionnelles (et pas seulement RH!) et de dĂ©velopper nos compĂ©tences (et oui, ce n'est pas qu'une affaire de sensibilisation 😉), je propose une sĂ©rie de formations Ă  destination des salarié·es des entreprises de la culture, des mĂ©dias, des industries crĂ©atives et rĂ©crĂ©atives. 1 Ă  5 journĂ©es de formation sur diffĂ©rentes thĂ©matiques liĂ©es Ă  l'Ă©galitĂ© FH, financĂ©es Ă  100% par l'AFDAS, entre octobre et janvier prochains, en prĂ©sentiel Ă  Nantes. Il reste des places ! Pour en savoir +
Je vous souhaite une douce entrĂ©e dans l'automne et vous donne rendez-vous fin octobre pour le 4Ăšme numĂ©ro de SororitĂ© en circuits courts ! Et d'ici-lĂ , n'hĂ©sitez pas Ă  me dire ce que vous pensez des 3 premiers numĂ©ros et Ă  rĂ©pondre Ă  mon appel Ă  contributions, par mail ou en commentaires sur LinkedIn ! đŸ™â€ïž
Avez-vous aimé ce numéro ?
Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue