Voir le profil

Hors Programme - 👩‍🏫 Ecole 1 👨‍⚕️Santé 0 #32

Bonjour à tous, Je lis de plus en plus d'articles qui émanent d'associations de pédiatres, qui de tem
Hors Programme
Hors Programme - 👩‍🏫 Ecole 1 👨‍⚕️Santé 0 #32
Par Matthieu Chereau • Numéro #32 • Consulter en ligne
Bonjour à tous,
Je lis de plus en plus d'articles qui émanent d'associations de pédiatres, qui de temps à autres publient des études (notamment aux Etats-Unis) et font un certain nombre de recommandations.
Une chose me frappe : que ces recommandations souvent aillent à l'encontre de ce que font l'école ou les parents.
Pourquoi ces contradictions, et que disent-elles de la société dans laquelle nous vivons ?

La santé des enfants : hors-programme
🏃‍♂️ Mouvements / Dans son livre “Dehors les enfants”, Angela Hanscom, une psychométricienne installée aux Etats-unis, raconte l'histoire d'une petite fille qui souffre de troubles de l'équilibre. Elle lui recommande de faire un certain nombre d'exercices, y compris pendant les récréations, sur la balançoire. Lors d'une séance, la petite fille lui fait remarquer que ces exercices lui sont interdit par la maîtresse, qui les trouvent risqués. Ecole : 1 - Santé : 0
🕺Temps libre / Au-delà des exercices, c'est la capacité des enfants à jouer librement qui tout entière est menacée. Alors que les vertus du jeu libre sont unanimement reconnues, tant par les pédiatres, que dans le monde de l'entreprise d'ailleurs, on apprend que 30% des écoles maternelles américaines n'offrent plus de récréations aux enfants… Si on regarde ailleurs, et même du côté des parents, force est de reconnaître que le jeu libre requiert du temps libre et que ce dernier se fait rare. A tel point que ce temps libre, selon certains, devraient dés lors être prescrit !
🧠 Ecrans / Il revient aux chercheurs et aux pédiatres également d'attirer l'attention des parents et des écoles sur les usages des écrans. Cette étude, réalisée sur le cerveau de 11 000 enfants pendant une décennie vaut le détour. Si les recommandations le plus souvent s'adressent aux parents, il n'est pas inintéressant de constater que le Ministère de l'Education Nationale ne sensibilise ni ne forme les enseignants aux usages des écrans eux-mêmes, alors même que leur utilité ou leur nocivité réside dans une bonne posologie. Encore une fois, l'école ignore ce que la recherche et les médecins ailleurs prescrivent.


Que les médecins en viennent à prescrire du temps libre ou du mouvement est problématique. Je dirais même symptomatique. Cela amène logiquement des écoles, aux quatre coins du monde, à remettre la santé des enfants au coeur de leur projet pédagogique, et à se fixer l'objectif de développer ce que certains appellent “the whole child”, l'enfant dans son ensemble, pour qu'il s'épanouisse dans toutes ses dimensions, physiques et intellectuelles, sociales, émotionnelles et spirituelles.
Bon dimanche à tous.
PS : Hors-programme prend quelques vacances pendant deux semaines. Rendez-vous début mai pour la prochaine lettre. D'ici là, n'hésitez pas à parcourir les anciennes lettres et à découvrir les Lettres à papa et maman.
Avez-vous aimé ce numéro ?
Matthieu Chereau

Hors-programme ? Parce que nul ne sait de quoi demain sera fait, que l'avenir de nos enfants se joue en partie en dehors de l'école, et que l'école elle-même revoit ses méthodes et ses programmes.

Chaque semaine, je traite d'une idée en quelques liens pour voir comment aujourd'hui nous pouvons préparer nos enfants à demain.

Tweet     Partager
Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue