Voir le profil

Hors Programme - Creusez un trou et mangez de la terre ! #19

Bonjour à tous, En ces temps de fêtes, vous passez sans doute plus de temps à la maison avec votre fa
Hors Programme
Hors Programme - Creusez un trou et mangez de la terre ! #19
Par Matthieu Chereau • Numéro #19 • Consulter en ligne
Bonjour à tous,
En ces temps de fêtes, vous passez sans doute plus de temps à la maison avec votre famille, à concocter et déguster des plats délicats. Cette perspective est réjouissante, mais au bout d'un moment un peu lassante et pas très saine.
C'est la raison pour laquelle aujourd'hui au hors-programme, je vous propose de sortir - toujours en famille - pour manger de la terre !

🥕 Dégustation
Lors d'un récent week-end de pluie, je me suis mis en tête de sortir en famille en pleine forêt. Mon objectif : faire des tartes à la boue (surtout), sauter dans les flaques et peut-être construire une cabane. Munis d'une poêle, d'une cuillères à soupe et de bonnes combinaisons imperméables, nous sommes donc sortis.
D'où m'est venue au juste cette drôle d'idée 🤷🏼‍♂️ ? En réalité, les “mud kitchens” n'ont rien de nouveau - du moins dans les pays anglo-saxons où les enfants y jouent soit dans leurs jardins (voici une vidéo assez convaincante), soit en pleine nature (dans les Forest schools, voici une autre vidéo).
Outre tous les bénéficies associés au développement des sens, de la motricité fine ou des compétences sociales, j'en voyais un autre. J'avais lu un jour qu'on pouvait trouver le bonheur en creusant dans la terre (dans le New York Times, ça devait être vrai !).
Du coup je passais à l'acte. Au moment où je proposais à l'un de mes fils de goûter la terre (une fois la tarte faite bien sûr, et les verres de terres relâchés !), il m'invitait à faire de même 🍽 🐛. La terre étant le nouveau prozac, je m'exécutais.
Ce genre d'expériences me permet de distinguer d'emblée ce qui est sale de ce qui est naturel, le bon du mauvais. Bien sûr, cela requiert un minimum de prudence et de discernement, surtout en forêt où tout - loin s'en faut - ne se mange pas. Mais après les champignons d'automne, la terre cet hiver était inévitable. Au printemps, qui sais, nous nous attaquerons peut-être aux herbes !
Je vous souhaite à tous d'excellentes fêtes,
Matthieu
PS : Avec les vacances, vous êtes nombreux à me faire des retours sur “Préparez nos enfants à demain” et je vous en remercie. N'hésitez pas à laisser vos commentaires sur Amazon, pour que tout le monde en profite !
PPS : pas convaincu du lien entre la boue et le futur ? “Getting Our Hands Dirty” est l'un des axes du projet pédagogique de la Green School, dont je parle plus longuement dans le livre.

Avez-vous aimé ce numéro ?
Matthieu Chereau

Hors-programme ? Parce que nul ne sait de quoi demain sera fait, que l'avenir de nos enfants se joue en partie en dehors de l'école, et que l'école elle-même revoit ses méthodes et ses programmes.

Chaque semaine, je traite d'une idée en quelques liens pour voir comment aujourd'hui nous pouvons préparer nos enfants à demain.

Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue