Voir le profil

Hors Programme - Cours d'imprévus 🧪 #33

Bonjour à tous, Je suis heureux d'être de retour parmi vous, après un petit tour en famille en Califo
Hors Programme
Hors Programme - Cours d'imprévus 🧪 #33
Par Matthieu Chereau • NumĂ©ro #33 • Consulter en ligne
Bonjour Ă  tous,
Je suis heureux d'être de retour parmi vous, après un petit tour en famille en Californie pendant 10 jours. Que de découvertes et de choses apprises…le voyage est une école en soi. Je comprends les familles qui partent faire le tour du monde, de même que certaines universités qui - post-bac - mettent le voyage au coeur de leur programme.
Aujourd'hui, on explore les raisons qui amènent certains lycées ou universités américains à se réinventer pour mieux anticiper l'avénement de machines plus ou moins intelligentes.

🤖 Des lycées d'un nouveau genre
J'ai découvert récemment l'existence du XQ institute, qui se propose ni plus ni moins que de “préparer les jeunes aux emplois qui n'existent pas”. Si cette mission au départ a de quoi laisser sceptique, le fait qu'elle soit portée par Russlynn Ali, une ancienne assistante au secrétaire d'état américain à l'éducation rassure un peu.
Cet institut plaide d'abord pour une révision complète du programme et une revalorisation des compétences par rapport aux connaissances. On ne s'étendra pas sur ce sujet, largement traité dans cette lettre. Plus de détails à ce sujet dans cette vidéo conçue avec le MIT.
Le XQ Institute soutient également des écoles du 3éme type, comme un lycée dans le Michigan qui se trouve être dans un Musée et où les élèves ont - comme les conservateurs - accès aux archives ; un autre lycée en Californie où l'école, c'est la ville ; ou encore une école dans l'Etat de New York, qui partage un espace avec des entrepreneurs locaux (qui fait quelque peu écho à WeGrow, pour une autre classe d'âge).
Je vous encourage à découvrir les 19 lycées soutenus par le XQ Institute, qui chacun témoignent d'une grande inventivité, tant dans les approches pédagogiques (innovation, entrepreneuriat, engagement politique, intelligence collective) que dans l'usage qu'ils font des espaces.
Problem solvers
Problem solvers
🧪 Des cours de hors-programme
Bien sûr, l'Université aussi veut préparer les jeunes aux métiers qui n'existent pas. La démarche de l'university de New York repose sur une analyse intéressante : les intelligences artificielles faibles ne sont bonnes qu'à accomplir des tâches trés spécifiques. Si une IA est bonne aux échecs, elle n'est en revanche même pas capable de reconnaître un visage, ou même de jouer aux dames. Nous avons un problème assez similaire, plus nous sommes spécialisés, moins nous sommes capables de résoudre des problèmes auxquels nous ne sommes pas préparés. C'est précisément ce que nous pouvons apprendre à faire, et c'est là l'un de nos avantages sur les machines.
Apprendre aux étudiants à résoudre des problèmes inhabituels, “c'est la compétence du futur” déclare David Hollander, enseignant à NYU dans un article d'Axios.
Hollander a ainsi conçu un séminaire où il invite des entreprises et des membres du gouvernement pour confronter ses élèves à des problèmes qu'ils n'ont jamais vu. “Vous pouvez travailler dans l'immobilier et devoir régler un problème marketing, ou être dans le marketing et devoir relever un défi dans le domaine des ressources humaines, toutes les occasions sont bonnes”. Le nom de ce séminaire : “Real World”, comme pour mieux souligner que ces problèmes imprévus aujourd'hui et à l'avenir, loin d'être exceptionnels, seront la norme.
Pour Hollander, “le College américain (juste après le lycée) prépare les étudiants pour les 5 premières minutes après leur diplôme. Mais quid des 50 années suivantes ? ”
Bon dimanche Ă  tous,
Matthieu
Avez-vous aimé ce numéro ?
Matthieu Chereau

Hors-programme ? Parce que nul ne sait de quoi demain sera fait, que l'avenir de nos enfants se joue en partie en dehors de l'école, et que l'école elle-même revoit ses méthodes et ses programmes.

Chaque semaine, je traite d'une idée en quelques liens pour voir comment aujourd'hui nous pouvons préparer nos enfants à demain.

Tweet     Partager
Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue