Wool Stories #9

Revue
 
En pleine semaine de la Fashion Week, vous avez besoin, plus que jamais, je le sais, de vous raccroch
 
28 septembre · Numéro #10 · Consulter en ligne
In the wool for love
En pleine semaine de la Fashion Week, vous avez besoin, plus que jamais, je le sais, de vous raccrocher aux vraies choses de la vie… voici donc votre dose hebdo de Wool Stories ! Enjoy ;)

Cette semaine, nous avons rendez-vous avec Olivia Belanger, créatrice de la marque Petit Bec. Olivia, après de larges expériences auprès de grandes maisons de Luxe, a décidé, avec courage et détermination, d'écouter ses envies et son intuition et de développer sa marque dédiée aux enfants. Petit Bec, ce sont donc des vêtements rétros et mignons pour les bambins, mais aussi… et bien sûr et surtout, ce qui nous anime ici… ses adorables tricots et notamment ses béguins ! Olivia répond à notre Wool Interview, l'occasion d'en savoir plus sur sa passion pour le tricot. Bonne lecture !
Combien de pièces as-tu déjà tricoté ?
Je crois que même en prenant le temps de réfléchir et de bien compter, je ne saurais dire combien exactement. Entre le perso et le pro, je pense pas loin de 200 pièces dont quelques ratés et encours laissés à l'abandon !
La liste complète des projets tricot que tu souhaites réaliser.
Je pourrais tricoter à la chaîne si il n'y avait aucune couture à faire !
Dans la liste de mes projets perso, il y a un gilet de berger kaki et un béguin multicolore pour mon dernier.
Un bandeau pour mon grand qui me l'a demandé depuis un an maintenant. J'avoue ne pas encore trop savoir comment traiter la demande ;-)
Un modèle de gilet parmi les modèles de La Poule qui me font de l'œil depuis un moment déjà…
Et tant d'autres choses encore, j'ai des tonnes de catalogues datant des années 50/60, voire même des années 80 qui me créent des envies à chaque page que je tourne…
Si tu ne pouvais en tricoter plus qu'un seul et ce, durant toute ta vie, quel serait ton point de tricot préféré ?
Ouh la, ce que j'aime dans le tricot, c'est la diversité des points, mais si je devais n'en garder qu'un, ce serait la côte 2/2. Peut être parce que je suis assez fière de mes cotes régulières, je les maitrise aujourd'hui parfaitement. 
J'ai un jour tricoté une très longue écharpe pour mon chéri chéri, et à l'époque, je ne savais pas bien reconnaître le point endroit et le point envers… Ma pauvre mère était obligée de reprendre une erreur tous les 3 rangs… Un calvaire pour moi comme pour elle ! 
Le tricot, c'est aussi une histoire de partage et de transmission. As-tu transmis le virus à quelqu'un ?
Non pas encore, mais j'espère vraiment que ma fille attrapera le virus. Elle est passionnée par les activités manuelles, je pense donc avoir une bonne candidate dans quelques années. J'aimerais aussi prendre du temps pour réaliser de petits ateliers tricot/couture avec ma nièce et filleule qui ne demande que cela…
Tu organises un diner exceptionnel qui réunit tes idoles tricoteurs, qui serait convié à ta table ?
Mon beau-père qui n'est plus là mais qui savait parfaitement tricoter, mon frère qui a appris en même temps que moi, et je convie toutes les danoises, et les norvégiennes serial tricoteuses pour qu'elles m'apprennent à tricoter des points dentelles de folie sur des aiguilles circulaires en lisant un magazine de deco…
Pour quelle personne célèbre souhaiterais-tu tricoter une pièce ?
Pour les filles de Sofia Coppola, un gilet loose, simple mais chic qu'elles porteraient sur un t.shirt, un jean et des ballerines, avec l'élégance de leur maman.
L'enveloppe vient d'être décachetée et ton nom vient d'être proclamé… au moment de ton discours, qui remercies-tu ?
Evidemment, ma maman qui m'a appris à tricoter, mon mari qui soutient mon nouveau projet de vie, mes amis qui m'ont poussé à me lancer dans l'aventure Petit Bec, notamment un qui a toujours cru en moi, m'a parlé de l'alignement des planètes pour me convaincre définitivement de monter mon entreprise et qui m'avait déjà offert il y a 10 ans un livre sur les créations d'entreprise. 
Sans oublier Instagram qui m'a permise de réaliser ce rêve, créer ma marque Petit Bec, et le soutien incroyable de mes followers clientes qui me portent dans les moments de doutes.
Merci Olivia pour ses belles réponses. Retrouvez Petit Bec sur son site Internet et sur Instagram pour suivre ses aventures !
En vous présentant ce nouveau livre, c'est un peu comme si je faisais un point sur la rentrée littéraire. Aujourd'hui, il s'agit du livre rédigé par les créateurs de Peace and Wool
Peace and Wool, vous connaissez bien sûr ! Leur site et leur univers cool, leurs kits… et surtout leurs laines incroyables ! Ils font un super travail en proposant de la laine mérinos réalisée à partir de moutons espagnols, puis filée en Italie… avant de revenir au bercail, c'est à dire dans le Sud-Ouest, d'où Peace and Wool étend ensuite au monde entier ses bonnes vibes.
Leur ouvrage sorti cette semaine s'appelle : Tricothérapie, le tricot est le nouveau yoga
Chers lecteurs des Wool Stories, nous ne sommes pas ceux qu'il faut convaincre, on sait de quoi on parle ici ! Donc, vous pouvez être sûr de beaucoup aimer ce livre.
Ils le disent en préambule du livre : Tricoter permet, comme la méditation, de diminuer l'hormone du stress et doper la production des molécules du bien-être, mais aussi muscler l'estime de soi et stimuler sa créativité.
En plus d'une trentaine de chouettes tutos pour réaliser des accessoires femmes, hommes, enfants et déco, ce livre est décomposé en tout autant de chapitres qui livrent des petits textes inspirés (et donc inspirants) sur ce que le tricot nous apporte au quotidien.
Et cette lecture est très agréable ! C'est pour cela que je trouve qu'il peut être un très bon livre de chevet.
Je vous livre quelques extraits, juste pour vous donner envie d'en découvrir plus ;) 
- Au bout du compte, chantaient les Beatles, l'amour que tu reçois est égal à celui que tu donnes. C'est en quelque sorte le principe du tricot.
- On peut déclarer sans se tromper que le fait de tricoter modifie la nature de la chimie du cerveau.
- La façon dont chacun tricote est un véritable livre ouvert qui nous en apprend beaucoup sur nous-même.
- La résilience, elle s'y connaît en tricot ! 
(ma phrase préférée du livre ah ah ah)
Retrouvez toutes les infos sur Tricothérapie, le tricot est le nouveau yoga sur le site Internet de Peace and Wool.
Cette semaine, je vous propose quatre inspirations issues de mon board Pinterest, qui ont pour point commun de s'intéresser au détail des pulls dans le dos !
Complètement loose, tombé sur l'épaule… nonchalant, donc cool ;) Avec l'association des rayures, les couleurs et la douceur de la laine : W.A.N.T.E.D !
Des fois les cols les plus simples sont les plus beaux… peut-être notamment grâce à une laine d'une belle couleur. Cela donne un ensemble très féminin et une certaine tenue, vous ne trouvez pas ?
Plus audacieux, le cache coeur inversé qui révèle le bas du dos. A éviter les jours de grands frais, certes, mais cela reste tellement féminin ! 
Les boutons à l'arrière, comme si on portait le gilet à l'envers… ça marche aussi pour les jours où on se lève du mauvais pied, n'est-ce-pas ? ;)
Voilà, c'était les Wool Stories de la semaine.
Je vous souhaite une belle semaine tricot à tous !
A bientôt.
Bernie
Avez-vous aimé ce numéro ?
Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Propulsé par Revue