Quoi de neuf Happy To Dev ? - Numéro #5

#5・
159

abonnés

9

éditions

Abonnez-vous à ma lettre

By subscribing, you agree with Revue’s Conditions d'utilisation and Politique de confidentialité and understand that Quoi de neuf les devs ? will receive your email address.

Salut les devs !
Double grrr! cette semaine. Je ne sais pas pour vous mais perso cette semaine, en tant que dev, j'ai eu au moins deux raisons de ne pas être content du tout. Je vous en parle juste après la suite de l'édito de la semaine.
Au programme de cette newsletter :
  • Premier Grrrr !
  • Second Grrrr !
  • Un TP complet en JavaScript cela vous dit ? (Lior Chamla)
  • Ecoutes tu des podcasts en codant ? (Alex Soyer)
  • TailwindCSS V3 !
  • Laravel & Remix (Mohamed Said)
  • Hey, as tu ta propre newsletter ? (Carl Chenet)
  • Filament passe en V2
Hey, pssst !
J'ai besoin de ton aide et tu vas voir c'est super simple. Si le contenu de cette newsletter t'a plu, je te remercierai jamais assez :
  • de t'y abonner
  • de la partager autour de toi pour en faire profiter d'autres
  • de me dire ce que tu en penses sur mon mail
Je t'embête pas plus, place au spectacle !

Premier Grrrr !
Shrek fais ton grrrr !!!
Shrek fais ton grrrr !!!
Le 10 décembre dernier sortait une tribune qui a eu pour effet de mettre pas mal de dev en colère. Son titre ?
Salariés de la tech, arrêtez de demander des salaires stratosphériques !
Dans cette tribune l'auteur parle de salaire de 100k€ à 200k€… annuel. Bon sérieusement, entre nous, quand on me parle de salaire stratosphérique, je pense plutôt à des personnes comme Lionel Messi, Jeff Bezos, Elon Musk, etc.
Si on ne regarde “que” Lionel Messi, en 2017, il gagnait 200k€… par jour ! (source )
Je ne dis pas que c'est bien ou que c'est mal, mais tout de même cela permet de relativiser un peu non. C'est quand même, plus stratosphérique de 200k€ annuel non ?
L'article collectionne d'ailleurs des mots comme “stratosphériques”, “hyperinflation”, “faute de goût”, “niveaux stellaires”, etc.
Construction de carrière & manager qui va inspirer ?
L'auteur, Stéphane Romano, nous parle de “réelle construction de carrière”, de “choix du manager qui va faire grandir et qui va inspirer”.
Alors sans généraliser, beaucoup d'entreprises de la tech et plus particulièrement les ESN (ex SSII) ne font que peu de cas de la carrière des jeunes diplômés sortis des écoles. Ce qui les intéressent, ce qui poussent ces entreprises à recruter ces jeunes, c'est de pouvoir placer chez un client un ingénieur à un prix de sortie d'école, pas plus d'ailleurs, que de leurs salariés plus anciens.
Si en plus, un manager peu scrupuleux peut enjoliver le CV du jeune diplômé, ce n'est que mieux.
Il se débrouillera bien sur place face au client !!
Bon le problème c'est qu'à ce jeu, le client souvent n'est pas dupe et ne souhaite pas faire “centre de formations” pour les nouvelles recrues des ESN ou autres entreprises de la tech.
Une autre raison de recruter ces jeunes, c'est que l'on aura pas besoin de forcer pour les faire partir. Souvent ils partiront d'eux-mêmes après une mission de 3 ou 6 mois pour aller voir ailleurs. D'autres fois, après une mission réussie, ils auront l'outrecuidance, ces mercenaires, de demander une augmentation lors de leur entretien professionnel.
Et c'est là que se révèlera à eux, le manager censé les inspirer :
Non mais tu comprends tu es déjà trop cher, si je t'augmente je ne pourrai plus te placer chez le client
Décodage => on n'aura plus assez de marge, tu ne seras plus assez rentable.
Ce fameux manager qui doit les faire grandir et les inspirer, doit surtout remplir des tableaux Excel et s'assurer que jeune ingénieur ne sort pas des cases d'une matrice bien ajustée pour permettre des profits optimaux pour les dirigeants et/ou les actionnaires.
Il y a tant à dire sur ce monde qu'un livre n'y suffirait pas.
Un recruteur qui rechigne à la question “Quel est le salaire ?”
Alors cela aussi, cela me fait bien rire.
Oui bien sûr la mission c'est important !
Oui bien sûr les technos c'est important !
Oui bien sûr un client prestigieux c'est important !
Mais punaise c'est quoi votre problème à ne pas parler clairement de salaire ??
Passer un entretien pendant deux heures, parfois sur plusieurs jours pour s'entendre dire à la fin de ce marathon mêlant questions techs et psychologiques, que le salaire est bien en dessous du seuil minimum que notre propre estime de soit avait déjà trouvé ras les pâquerettes.
NON !
Annoncez la couleur dès le départ, je ne sais pas moi… utilisez des fourchettes.
Par exemple :
  • 45 - 55 k€ annuel
  • 30 - 38 k€ annuel
  • etc.
par contre évitez les fourches qui forcément sont perturbantes :
  • 20 - 50k€ annuel
  • 30 - 80k€ annuel
Le salaire c'est un élément essentiel. Cela évitera à tout le monde de perdre un temps précieux.
Il existe des entreprises qui le gèrent très bien heureusement. Des entreprises qui font le choix de régler rapidement et positivement le problème du salaire pour mettre en bonne condition leurs salariés pour se concentrer effectivement sur l'essentiel :
  • la carrière
  • l'évolution de poste
  • les formations
  • ce que le tech va pouvoir faire pour l'entreprise
Petite astuce gratuite #1 pour les managers, ne pensez pas que votre salarié va se donner à fond pendant un an quand, lors de l'entretien professionnel, alors qu'il a atteint tous ses objectifs, vous lui sortez une excuse bidon pour ne pas l'augmenter, alors que lui-même (le manager) et les actionnaires s'en mettent plein les fouilles.
Petite astuce gratuite #2 pour les managers : la tape sur l'épaule n'aide pas à faire passer la pilule
Des salaires déconnectés du reste de l'économie ?
De quoi parle t'on ici ? D'ailleurs quand je relis ce paragraphe de cette tribune, j'ai du mal à comprendre où veut en venir son auteur.
Il semble choqué qu'un ingénieur de moins de 30 ans puisse avoir 100k€ ou 200k€ / an.
Je lui citerai Corneille :
Je suis jeune, il est vrai; mais aux âmes bien nées - La valeur n'attend pas le nombre des années.
Si un ingénieur de 25 ans est capable de grande chose, n'est il pas normal que sa rémunération soit le reflet de ses performances ou de la valeur qu'il donne à l'entreprise ?
C'est pourquoi dire qu'un salaire de 100k€ ou 200k€ est stratosphérique ou stellaire, quant bien même, l'ingénieur aurait 25 ans est un non sens.
Et encore une fois faire le parallèle avec le reste de l'économie est encore plus ridicule. Voire plus haut, l'exemple avec Lionel Messi.
En dessous de 5-7 d'expérience, l'entreprise prends un risque ?
Mais cher Monsieur Romano, le premier à prendre le risque reste le salarié qui va devoir faire ses preuves pendant la période d'essai. Et parfois, même lorsqu'il aura fait ses preuves et plus, il se verra remercier sans raison.
Parler d'entreprise qui investit sur ses salariés, c'est assez surprenant également dans notre secteur où une grande majorité des acteurs, se contentent de payer un salaire à leurs salariés, sans réellement les former ou les accompagner dans leur carrière. Encore une fois ce n'est pas une généralité mais les témoignages convergent plutôt dans ce sens que dans le sens d'entreprises qui investissent massivement dans leurs salariés.
La suite est amusante :
Prenez le temps, en revanche, de choisir les bons managers comme les premiers mentors ; ceux qui, en résumé, vont vous faire grandir.
mais tellement déconnectée de la réalité.
  1. Je n'ai jamais vu qu'il était possible de choisir son manager
  2. Le manager est rarement un mentor car il a qu'exceptionnellement le même métier que nous
  3. Il y a souvent un tel turn-over chez les managers que parfois celui qui vérifie les objectifs de l'année écoulée n'est pas le même que celui qui les a donné !
Bref tout cela pour dire Monsieur Romano que vous me semblez assez loin de la réalité. Aussi je vous propose de nous laisser tranquille.
Si des devs ont la possibilité de gagner 100 ou 200k€ par an, ou même 10 fois plus, cela ne me choque pas, surtout si la valeur ajoutée est bien plus importante, comme on peut le voir notamment en ce moment dans le domaine de la blockchain ou de la crypto.
Ce qui est sûr, c'est que personnellement je n'ai pas envie d'être chassé par des personnes qui ont la même étroitesse d'esprit que vous.
Et je suis parfaitement d'accord avec l'avis d'Axelle ci-dessous. #devpower
Second Grrrr...
Olivier Poncet a posté le thread ci-dessous hier suite à la découverte de la faille log4shell sur la brique logicielle log4j très utilisée chez les développeurs.
Je vous invite à lire ce thread tout y est dit et l'image d'illustration résume très bien la situation.
En quelques mots, une brique logicielle ‘log4j’ donc, développée en open source, reprise par des dizaines d'entreprises dont des mastodontes qui pèsent plusieurs milliards, est touchée par une faille et c'est tout internet qui tousse.
La faute à qui ? Au développeur ??
Et bien, non, open source ne veut pas systématiquement dire gratuit. Dans le sens où le développeur ou les développeurs qui ont conçu la brique y ont sans doute passés des heures et des heures. Pour l'essentiel ces heures ont été prises sur du temps libre.
Nous devons tous être conscient de cela du simple développeur aux actionnaires de grosses multinationales qui utilisent ces briques sans investir un centime dedans (en argent ou en temps).
Tout cela n'est qu'une histoire d'égoïsme en fait. J'entends déjà certains dire :
Ouais bin, le dev qui a pondu ça il ferait bien de se cacher
ou encore
Bah nous n'allons tout de même pas soutenir un dev qu'on ne connait même pas. Le problème va bien se résoudre tout seul. C'est de l'open source. Je suis sûr qu'il y a déjà plein de geeks qui s'en occupent.
C'est comme pour beaucoup de chose, on ne veut rien voir, rien entendre et surtout pas s'exprimer.
Photo by Chris A. Tweten on Unsplash
Photo by Chris A. Tweten on Unsplash
Bref ça m'agace !!! Et vous ?
Un TP complet en JavaScript cela vous dit ?
GitHub - liorchamla/amu-tp-vanilla-todo: Dépôt de base pour le TP des Master 2
C'est Lior Chamla qui s'y est collé et je vous préviens tout de suite cela va vous occuper quelques heures. Si vous ne savez pas quoi faire à Noël, voici une piste plus qu'intéressante ;-)
Non je déconne, mais plus sérieusement si vous voulez investir un peu de votre temps sur JavaScript, il y a de quoi se faire plus que la main.
Il n'y a qu'à jeter un œil sur le menu pour s'en convaincre :
  • Installation des outils de développement
  • Afficher une liste dynamique
  • Ajout d'une nouvelle tâche
  • Appels HTTP et API REST
  • Routing et affichage dynamique
  • Tester son code avec Jest
Et encore j'ai supprimé tous les sous menus.
Ecoutes tu des podcasts en codant ?
Si tu as répondu OUI à cette question. Alors l'ami Alex Soyer a un petit trésor pour toi.
Faire un lien vers : 🇫🇷 La liste des podcasts en français pour les développeurs
Bon, il faut aussi te prévenir, il y a tellement de podcasts que le temps de choisir celui que tu veux, ta productivité risque de chuter méchamment.
TailwindCSS V3 !!
Quand je vous dis que les devs n'arrêtent jamais. TailwindCSS vient tout juste de sortir en version 3 et comme on pouvait s'y attendre Adam Wathan n'a pas fait les choses à moitié.
Regarde plutôt la liste des améliorations. Attention c'est en anglais :
  • Just-in-Time, all the time — lightning fast build times, stackable variants, arbitrary value support, better browser performance, and more.
  • Every color out of the box — including all of the extended palette colors like cyan, rose, fuchsia, and lime, and fifty shades of grey gray.
  • Colored box shadows — for fun glow and reflection effects, and more natural shadows on colored backgrounds.
  • Scroll snap API — a comprehensive and composable set of utilities for CSS-only scroll snapping.
  • Multi-column layout — so you can finally build that online newspaper you’ve been dreaming about.
  • Native form control styling — make checkboxes, radio buttons, and file inputs match your brand without reinventing the wheel.
  • Print modifier — control how your site looks when someone prints it, right from your HTML.
  • Modern aspect ratio API — no more padding hacks, well unless you need to support Safari 14, which you probably do, but still.
  • Fancy underline styles — the missing piece to making that side-project of yours finally take off.
  • RTL and LTR modifiers — for complete control when building multi-directional websites.
  • Portrait and landscape modifiers — honestly just because they were really easy to add.
  • Arbitrary properties — now Tailwind supports CSS properties we’ve never even heard of.
  • Play CDN — the new Just-in-Time engine squeezed into a CDN script that runs right in the browser.
  • Tons of other utilities — including support for touch-action, will-change, flex-basis, text-indent, scroll-behavior, and more.
La page de documentation a été entièrement revue pour cette v3 :
La nouvelle page de documentation de TailwindCSS V3
La nouvelle page de documentation de TailwindCSS V3
Pour lire l'article original (en anglais) sur cette nouvelle version , c'est juste ci-dessous 👇
Tailwind CSS v3.0 – Tailwind CSS
Laravel & Remix
Mohamed Said nous montre dans la vidéo ci-dessous comment interfacer Remix avec un backend en Laravel !
Using a Laravel REST API with a Remix App
Using a Laravel REST API with a Remix App
Hey, as tu ta propre newsletter ?
Si tu réponds non à cette question, peux t'être vas tu t'en mordre les doigts dans quelques temps.
Pour en savoir plus et comprendre pourquoi tu devrais avoir une newsletter, je t'invite à lire cet article de Carl Chenet
Tout créateur de projet devrait avoir une newsletter – Le blog de la communauté des createurs de newsletters francophones
Filament passe en V2
Filament - The elegant TALLkit for Laravel artisans.
Alors peut-être que tu n'avais pas testé Filament lors de sa première release. Ce n'est pas grave, tu vas pouvoir te rattraper avec la V2.
Filament pour faire court te permet de te construire ton backend basé sur Laravel (>v8) avec la stack TALL (TailwindCSS, AlpineJS, Laravel et Livewire).
Pour te mettre l'eau à la bouche, voici ce qu'il est possible de réaliser avec Filament :
Vue dashboard de Filament
Vue dashboard de Filament
Le module Forms permet de créer des formulaires plutôt complets
Le module Forms permet de créer des formulaires plutôt complets
La vue Table synthétise parfaitement les datas
La vue Table synthétise parfaitement les datas
Je suis en train de m'intéresser à Filament et je sortirai un numéro de cette newsletter réservés aux abonnés payant expliquant plus en détail ce qu'est Filament et ce que l'on peut faire avec, exemple à l'appui. Une sorte de tuto donc.
Vous pouvez reprendre une activité normale
Ce sera tout pour cette semaine. A l'heure où je publie cette version, l'équipe de Laravel n'a pas sortie la nouvelle version de la semaine. Je suppose que cela ne devrait pas tarder.
Si jamais il s'agissait d'une release conséquente je vous ferai un numéro dédié, sinon ce sera dans le prochain numéro.
En attendant, les fêtes approchent à grands pas et avec elles les moments festifs en famille, l'émerveillement dans le regard des enfants, de la détente, de la tendresse, de la chaleur humaine, des rires et des danses. C'est tout ce que je peux vous souhaiter de mal pour ces fêtes.
Prenez soin de vous, je vous dis à la semaine prochaine si tout va bien !
PS : je sais je me répète, mais si la newsletter t'a plu, penses à t'abonner, cela m'aiderai vraiment beaucoup et m'encouragera à continuer de t'informer.
vous pouvez reprendre une activité normale
vous pouvez reprendre une activité normale
Avez-vous aimé ce numéro ? Oui Non
Fred

Ici je te parle principalement de développement web. Les mots clés sont laravel, tailwindcss, php, mysql, livewire, alpinejs, grav et biens d'autres encore !

A très vite, dans ta boîte email !

Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Created with Revue by Twitter.
Frédéric Blanc, 178 chemin des Basses Moulières, 06130 GRASSE