Voir le profil

Gazette de Pi - #16 -« Jour de la terre » : changeons de référence

Francis Pisani
Francis Pisani
Gazette de Pi > Pour comprendre ce qui change 
#médias, #villes, #réseaux, #agentivité, #innovations…

Bonjour,
Le « Jour de la terre » - que nous fêtons aujourd’hui - est une excellente occasion pour de demander ce que veut dire penser « écologiquement ». Une notion qui bouge.
« Jour de la terre » : changeons de référence
Northeast Canyons and Seamounts Marine National Monument - CC BY 2.0
Northeast Canyons and Seamounts Marine National Monument - CC BY 2.0
Chronique - Pour une « pensée océan »
Le terme « pensée écologique » est utilisé dans deux sens compatibles, mais distincts : 1) pour accorder toute leur importance les problèmes de l’environnement; 2) pour nous aider à sortir de la pensée linéaire caractéristique de la modernité, et mieux aborder les problèmes qui se posent maintenant.
On ne peut pas mieux répondre au premier sens que ne l’a fait, en France, Dominique Bourg en co-dirigeant la publication en 2015 d’un Dictionnaire de la pensée écologique. Il fournit « un panorama pluraliste des façons d’engager une réflexion sur l’environnement, les perturbations qui le menacent ainsi que sur les enjeux politiques, sociaux et scientifiques dont il est l’objet » selon un critique exigeant. Le deuxième sens utilise cette approche pour repenser l’éducation (Shoshana Keiny), puis le féminisme (Lorraine Code).
C’est pour sortir de cette ambiguïté - de quelle « pensée écologique » parle-t-on ? - que je trouve bienvenue la nouvelle notion de « pensée biologique ». Elle peut faciliter le changement de référence et le passage d’un modèle de pensée tiré des sciences physiques (depuis Copernic et Descartes) aux sciences de la vie dont le développement marque le passage au XXIème siècle. Le premier fonctionnent surtout dans les situations stables, le second quand on fait face à des changements plus rapides et plus complexes. Nous avons besoin des deux.
Comment en tenir compte concrètement - Les océans ne pensent pas, que je sache, mais ils fonctionnent bien. D’où l’image, plus simple, d'une « pensée océan ». Entreprises, parents, associations, individus peuvent s’en inspirer en essayant de prendre en compte ces 5 aspects. Prenons l’exemple d’un père ou d’une mère de famille allant faire les courses pour préparer un repas :
  • Cadre général > Contribuer à la santé de la famille avec des produits bio et respecter l’environnement en apportant ses sacs…
  • Relations entre les différents éléments > les pâtes dont a besoin l’aîné pour le sport risquent de faire grossir la cadette… si je prends les aubergines qui fera plaisir à l’un, je dois prendre des asperges qui plaisent à l’autre…
  • Réactions au changement > acheter des graines pour mettre dans les pots du balcon et voir s’ils s’en occupent…
  • Court et long terme > à ce prix, si j’achète des rougets ce soir je ne pourrai pas leur offrir de gigot dimanche… et si je me laisse aller aux deux, les vacances sont en danger…
  • Récit compréhensible > pas de viande mais leur d’aller bientôt à la ferme garder les agneaux de grand père…
Je vous laisse essayer (Ça marche !). Allez plus loin et proposez d’autres connexions…
Faitincelles 
La voix pour réduire la bureaucratie et/ou pour détecter les maladies 
Les hôpitaux américains ont de plus en plus fréquemment recours à la voix humaine pour accélérer la remise de compte-rendus des médecins et fluidifier le travail bureaucratique. Mais comme les trains, une innovation peut en cacher une autre et celle qui vient juste derrière permettra avec l’aide de l’intelligence artificielle, de détecter les maladies des patients en écoutant leur voix
Pourquoi faire attention ? Parce que le secret médical risque d’en souffrir à chaque étape. Un petit coup de fil à un répondeur et l’ordonnance est dans le mail. Dites-moi que ça vous inspire confiance…
Washington : Les émeutiers du 6 janvier étaient journalistes
Les avocats de 8 des 400 personnes traduites en justice pour leur participation à la prise du Capitole le 6 janvier dernier disent qu’ils y ont participé en tant que journalistes. Cela pourrait les mettre à l’abri d’une condamnation. Ils avaient tous des smart phones et s’en sont servis pour prendre des vidéos. Mais certains d’entre eux risquent d’avoir été filmés par d’autres manifestants en train de se livrer à des actions plus propres aux émeutiers qu’aux membres de la presse « mainstream ». 
Pourquoi c’est intéressant - Parce que la frontière entre professionnels et autres est de plus en plus floue. Le cas se reproduira.
Afghanistan - C’était prévu… depuis 1857
El País nous dit que les US quittent l’Afghanistan sans savoir l’issue de leur guerre la plus longue. Elle est pourtant annoncée depuis 1857, comme l’a rappelé, sans commentaire, Le Monde au début de l’intervention militaire occidentale en 2001 en publiant un article surprenant d’Engels qui n’a pas pris trop de rides… 
La gauche française : un exemple à ne pas suivre pour The Guardian qui parle bien sûr de la réunion du week-end dernier et de l’impossibilité à se mettre d’accord. Certaines forces évoluent à la vitesse des pierres…
PS - Un lien de ma précédente Gazette ne menait nulle part. Vous le trouverez en cliquant sur ce passage : « le populisme de droite est toujours plus engageant », surtout quand il se fait porteur de désinformation
PPS - Petite question pas du tout secondaire : à quel moment de la semaine préféreriez-vous recevoir la Gazette de Pi ?
La science est d’origine en conflit avec les récits. À l’aune de ses propres critères, la plupart de ceux-ci se révèlent des fables. Jean-François Lyotard
Avez-vous aimé ce numéro ? Oui Non
Francis Pisani
Francis Pisani

Gazette de Pi > Pour comprendre ce qui change
#médias, #villes, #réseaux, #agentivité, #innovations…
Mon site : francispisani.net

Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Created with Revue by Twitter.