Voir le profil

Desk Russie n°33 – Il est fondamental de vouloir la victoire de l’Ukraine

Desk Russie
Desk Russie n°33 – Il est fondamental de vouloir la victoire de l’Ukraine
Par Desk Russie • Numéro #33 • Consulter en ligne
Chères abonnées, chers abonnés,
Le quatrième mois de la guerre en Ukraine apporte son lot de malheurs au peuple ukrainien. Malgré la résistance héroïque de l’armée ukrainienne et des différents corps de volontaires, le rouleau compresseur russe avance, lentement mais inexorablement. L’issue de la guerre dépendra maintenant de la quantité et de la qualité des armes que les pays occidentaux pourraient fournir à l’Ukraine. Aucun courage ne peut résister longtemps à un déluge de feu… 
Or, la question de l’aide commence à diviser les Européens. Certains États occidentaux, comme la Pologne ou les pays baltes, souhaitent une victoire complète de l’Ukraine, ce qui veut dire la libération de tout le territoire ukrainien. Car seule la défaite totale pourra arrêter Poutine et son armée. D’autres pays, comme la France ou l’Allemagne, préfèrent un cessez-le-feu le plus rapidement possible, même si l’Ukraine doit céder une partie de son territoire. L’aide militaire dépend de ces considérations-là, qui sont parfois maquillées. C’est de ce clivage que parle Nicolas Tenzer, et c’est l’importance de la victoire militaire de l’Ukraine qu’explique Jean-Sylvestre Mongrenier. 
Dans ce numéro, nous publions la suite des carnets de prison d’Alexeï Navalny, qui attend son transfert dans une colonie pénitentiaire à régime sévère, où nous risquons d’entendre plus rarement sa voix courageuse. Nous restons également à l’écoute des voix ukrainiennes et bélarusses, et avons choisi notamment de nous entretenir avec Andreï Bastouniets, président de l’Association bélarusse des journalistes (BAJ) — dont la moitié des membres sont en exil et près d’une trentaine, derrière les barreaux —, et de transcrire le témoignage saisissant d’une réfugiée ukrainienne en République tchèque. 
Par ailleurs, Yves Hamant, professeur des universités, fournit une analyse très instructive de la situation de l’orthodoxie ukrainienne, dont le courant majoritaire, auparavant rattaché au patriarcat de Moscou, refuse désormais de reconnaître l’autorité du patriarche Kirill qui bénit les chars en partance pour l’Ukraine. Nous continuons à débattre de la culture russe à l’aune de la guerre en Ukraine, et à ce titre, nous publions deux articles : celui d’Olga Medvedkova, qui jauge le culte de « l’âme russe » en France, et celui de Wladimir Berelowitch, qui nous plonge dans le XIXᵉ siècle, à l’époque où certains écrivains se sont montrés très critiques vis-à-vis du régime tsariste. La culture d’un peuple ne parle jamais d’une seule voix !
Enfin, nous souhaitons vous faire découvrir un document exceptionnel : la vidéo et la transcription d’un appel de la dissidente russe Valéria Novodvorskaïa (1950-2014) aux « insurgés » du Donbass, au printemps 2014. En femme lucide, elle leur explique quels sont les objectifs véritables de Poutine. Un moyen pour nous de rendre hommage à cette femme courageuse, décédée peu de temps après cet appel. 
Et, last but not least, une nouvelle caricature de notre dessinateur Epo. Si vous aimez son travail, écrivez-nous à notre adresse habituelle. Il attend vos réactions.
Ce mois-ci, notre débat sera consacré à la question suivante :
« Les pays européens face à la guerre en Ukraine : un nouveau pôle de force est-il en train d’émerger ? »
Il se tiendra le jeudi 16 juin, à 18 h 30, au Théâtre du Nord-Ouest, 13 rue du Faubourg-Montmartre, 75010 Paris. Avec : Isabelle Lasserre, correspondante diplomatique du Figaro, rédactrice en chef adjointe au service étranger du Figaro, et Son Excellence Nerijus Aleksiejūnas, ambassadeur de la République de Lituanie en France. Modération : Galia Ackerman.
Nous vous invitons à vous inscrire. Venez nombreux !
Bonne lecture !

Le discours de Volodymyr Zelensky à la conférence GLOBSEC2022. // Compte Twitter d’Ivan Korčok, ministre des Affaires étrangères de Slovaquie
Le discours de Volodymyr Zelensky à la conférence GLOBSEC2022. // Compte Twitter d’Ivan Korčok, ministre des Affaires étrangères de Slovaquie
En Europe, il ne saurait y avoir d’exceptionnalisme français
Par Nicolas Tenzer
Face à la guerre russe contre l’Ukraine, les ambiguïtés stratégiques de la France et de l’Allemagne sont inquiétantes. La réitération des propos malavisés d’Emmanuel Macron à propos d’une « humiliation » qu’il faudrait éviter à la Russie a notamment pour effet de conduire de plus en plus de pays européens à imaginer une autre voie que celle de l’Union européenne et de l’OTAN sur les sujets de sécurité. Lire l’article.
Célébration de la journée de l’emblème national (trident) à Odessa, le 19 février. Photo : dumskaya.net
Célébration de la journée de l’emblème national (trident) à Odessa, le 19 février. Photo : dumskaya.net
Pourquoi vouloir la victoire de l’Ukraine ?
Par Jean-Sylvestre Mongrenier
Aujourd’hui, l’armée ukrainienne est mise à rude épreuve dans le bassin du Don. Certains considèrent qu’il faudrait consentir à une victoire russe. Mouvement d’humeur ou lâche hypocrisie ? Il est important de réaliser à quel point la guerre menée par la Russie s’inscrit dans la durée. Il est fondamental de vouloir la victoire de l’Ukraine. Lire l’article.
Andreï Bastouniets reçoit le prix mondial de la liberté de la presse. // Compte Twitter de l’UNESCO
Andreï Bastouniets reçoit le prix mondial de la liberté de la presse. // Compte Twitter de l’UNESCO
Andreï Bastouniets : « Le sort du Bélarus est lié à celui de l’Ukraine »
Propos recueillis par Virginie Pironon
Après 25 années de travail au Bélarus, l’Association bélarusse des journalistes (BAJ) a été dissoute par le régime d’Alexandre Loukachenko en août 2021. Le 3 mai dernier, les représentants de cette association unique de journalistes indépendants, travaillant désormais en exil, ont reçu le prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano. Un mois plus tard, le 3 juin, le journaliste et musicien Andreï Bastouniets, président de BAJ, a accordé un entretien à Desk Russie alors qu’il était reçu au siège de l’UNESCO, à Paris. Lire l’entretien.
Svetlana Veklitch, DR
Svetlana Veklitch, DR
« Polonais, Allemands, Britanniques, Tchèques, tous ensemble, pour la vie ! »
Propos recueillis par Zara Mourtazalieva
Svetlana Veklitch est une institutrice ukrainienne, mère de quatre enfants. Elle enseigne l’histoire. Dans ce témoignage recueilli par Zara Mourtazalieva, elle raconte sa vie depuis le début de la guerre, d’abord aux environs de Kharkiv, puis en République tchèque. Lire le témoignage.
Photo : compte Instagram d’Alexeï Navalny
Photo : compte Instagram d’Alexeï Navalny
Navalny, journal de prison (suite)
Par Desk Russie
Le sort d’Alexeï Navalny reste, peu ou prou, inchangé, à un détail près, qu’il révèle dans ses dernières publications : de nouvelles charges auraient encore été retenues contre lui. Il risquerait une peine supplémentaire, qui viendrait, invariablement, s’additionner aux précédentes. Mais l’opposant russe n° 1 s’en amuse en échafaudant une théorie impertinente. Lire le journal.
Dessin de l’auteur
Dessin de l’auteur
Des âmes damnées
Par Epo
Cette semaine, notre dessinateur envisage l’arrivée d’un certain Vladimir en enfer. Affaire à suivre… Voir le dessin.
L’assemblée des évêques de l’Église orthodoxe ukrainienne, le 27 mai. Photo : news.church.ua
L’assemblée des évêques de l’Église orthodoxe ukrainienne, le 27 mai. Photo : news.church.ua
Ukraine : le nœud orthodoxe
Par Yves Hamant
Quelle est la situation actuelle de l’orthodoxie en Ukraine ? Quelle incidence l’invasion russe a-t-elle sur cette grande communauté de croyants ? Yves Hamant, slavisant et spécialiste des matières religieuses, l’explique en essayant de démêler le nœud d’une histoire complexe. Lire l’article.
France 2, capture d’écran
France 2, capture d’écran
Ilya Répine : pour en finir avec l’« âme russe »
Par Olga Medvedkova
Pourquoi revenir sur une exposition qui s’est terminée voici quatre mois ? Parce que Olga Medvedkova, historienne de l’art, soulève une question importante : comment l’art russe et, plus largement, la culture russe sont brandis, en France et ailleurs, pour promouvoir une « spécificité » russe à laquelle le poète Tiouttchev (1803-1973) fait allusion dans ses célèbres vers, « Nul mètre usuel ne la mesure / Nulle raison ne la conçoit / La Russie a une stature / Qui ne se livre qu'à la foi » ? Lire l’article.
Mikhaïl Saltykov-Chtchédrine, portrait par Ivan Kramskoï
Mikhaïl Saltykov-Chtchédrine, portrait par Ivan Kramskoï
Une anti-utopie russe prophétique
Par Wladimir Berelowitch
Au moment où de nombreuses voix s’élèvent contre toute célébration de la culture russe tant que la Russie sévit en Ukraine, il est particulièrement important de rappeler que cette culture ne parle pas d’une seule voix, et que c’était déjà le cas au XIXᵉ siècle, ainsi que le démontre Wladimir Berelowitch en nous faisant goûter la satire mordante de Mikhaïl Saltykov-Chtchedrine (1826-1889) et son personnage qui ressemble à s’y méprendre à Vladimir Poutine. Lire l’article.
Valéria Novodvorskaïa, DR
Valéria Novodvorskaïa, DR
Aux séparatistes du Donbass : « Vous n’êtes que de la chair à canon »
Par Valéria Novodvorskaïa
Ce texte est une transcription de l’appel vidéo enregistré par Valéria Novodvorskaïa (1950-2014), l’une des plus célèbres dissidentes soviétiques, devenue essayiste et militante politique dans la Russie post-communiste. Lucide, Novodvorskaïa s’adresse en 2014 aux jeunes combattants pro-russes du Donbass récemment occupé. Publier ce texte permet à la fois de rendre hommage à la dissidente et de vous proposer une lecture édifiante à l’aune de la guerre actuelle. Lire le texte.
Livre
« Et si l’Ukraine libérait la Russie ? » d’André Markowicz, Le Seuil, Libelle, 2022
Manifestation
« Russians Against War, International Action Day »
Cinéma : projection exceptionnelle
Rencontre
Rencontre avec Galia Ackerman
Conférences
Forum culturel pour l’Ukraine
Concert
« Quand les muses parlent, les canons se taisent »
Par Helloasso
© 2022 Desk Russie – À l'Est de Brest-Litovsk
Avez-vous aimé ce numéro ?
Desk Russie

Toute l'info sur la Russie dans votre boîte e-mail, un vendredi sur deux.

Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue
Assocation À l'Est de Brest-Litovsk • Tour Essor • 14 rue Scandicci • 93500 Pantin • France