Voir le profil

Desk Russie n°29 – La défaite de Poutine en Ukraine sonnera le glas de l’impérialisme russe

Desk Russie
Desk Russie n°29 – La défaite de Poutine en Ukraine sonnera le glas de l’impérialisme russe
Par Desk Russie • Numéro #29 • Consulter en ligne
Chères abonnées, chers abonnés,
Le troisième mois de la guerre en Ukraine n’a pas apporté de victoire importante à l’armée de l’envahisseur russe. Parallèlement, l’étau occidental se resserre autour du régime de Vladimir Poutine, avec de nouvelles sanctions qui ne cessent de pleuvoir. L’Ukraine est revigorée depuis la décision, prise par le président Biden et le Congrès américain, de lui octroyer une aide supplémentaire de 39,8 milliards de dollars, et grâce au soutien continu de l’Europe et d’autres pays occidentaux. Le retour dans leur patrie de 1 million d’Ukrainiens, qui avaient trouvé refuge en Europe, est un signe de la confiance du peuple ukrainien dans sa victoire. Enfin, les combattants d’Azovstal, à Marioupol, continuent de repousser l’adversaire : une saga héroïque qui restera dans les annales.
Peut-être est-ce pour cette raison qu’en Russie les célébrations du 77ᵉ anniversaire de la victoire soviétique sur l’Allemagne nazie ont été plutôt modestes, avec des parades aériennes annulées sur tout le territoire, sans explication plausible. C’est sans doute également pour cette raison que les autorités d’occupation de la région de Kherson ont renoncé à l’idée d’un référendum, qui risquait de ne pas être soutenu par la population. À la place, elles ont l’intention de plaider auprès du Kremlin pour l’annexion directe de cette région par la Russie. Mais c’est finalement sur le champ de bataille que le sort du Sud-Est ukrainien, ainsi que du régime russe, se décidera. 
Dans ce numéro, nous vous proposons, comme toujours, des analyses, des témoignages, des entretiens et même… des caricatures. Une lettre de l’opposant russe Vladimir Kara-Mourza, qui, détenu en prison, risque une longue peine pour ses prises de position contre la guerre ; le témoignage d’un prêtre de l'Église grecque-catholique de la région de Kharkiv ; une réflexion sur le réveil de l’Occident par Oleksiy Arestovytch, personnalité phare du pouvoir de Kyïv ; une analyse de l’impérialisme russe signée Timothy Snyder, et d’autres textes qui donnent matière à réflexion. 
Nous remercions chaleureusement ceux d’entre vous qui nous ont fait des dons. Votre aide reste essentielle pour assurer notre existence. 
Par ailleurs, nous vous convions à un événement exceptionnel :
« La résistance bélarusse face à la guerre en Ukraine »,
le 20 mai 2022, de 18 h 30 à 21 heures, à l’Auditorium de l’Hôtel de ville de Paris. Événement organisé par Desk Russie, avec Les Nouveaux Dissidents et la Communauté des Bélarusses à Paris.
Soirée-spectacle d’après la pièce de Sergueï Guindilis Les Voisins, consacrée à la révolte bélarusse de 2020, traduite par Boris Czerny et interprétée par un quartette d’acteurs : Lilit Simonian, Isabele de Francesco, Anatole de Bodinat et Sacha Petronijevic. Lumières : Patrice Le Cadre. 
Suivie d’un débat sur la situation au Bélarus et notamment sur le rôle de la résistance bélarusse. Avec Svetlana Tikhanovskaïa (en duplex), Boris Czerny, Alexandra Goujon et Alice Syrakvash. Modératrice : Galia Ackerman.
Venez à partir de 18 heures, au 5 rue Lobau, 75004 Paris. Inscription obligatoire : « La résistance bélarusse face à la guerre en Ukraine » 
Bonne lecture !

Oleksiy Arestovytch pendant un communiqué de presse. // 24 kanal, capture d’écran
Oleksiy Arestovytch pendant un communiqué de presse. // 24 kanal, capture d’écran
Oleksiy Arestovytch : « Nous assistons au réveil de l’Occident »
Depuis le début de l’invasion russe, l’avocat russe Marc Feïguine, exclu du barreau en raison de ses prises de position engagées en faveur de l’opposition russe, converse chaque jour avec l’un des personnages forts du pouvoir ukrainien, Oleksiy Arestovytch, conseiller du président Zelensky, blogueur, éditorialiste et acteur. Ces conversations diffusées sur la chaîne YouTube de Feïguine sont suivies par un demi-million de personnes en direct et par des millions en replay. Nous vous proposons ici la retranscription d’un extrait dans lequel Oleksiy Arestovytch explique la perception, en Ukraine, des politiques menées par l’Occident. Lire le texte.
Le père Viatcheslav Trouch. // Chaîne YouTube « With My Own Eyes », capture d’écran
Le père Viatcheslav Trouch. // Chaîne YouTube « With My Own Eyes », capture d’écran
Viatcheslav Trouch, prêtre en Ukraine orientale : « Il faut savoir entendre le chagrin humain »
Propos recueillis par Zara Mourtazalieva
Prêtre de l’Église grecque-catholique de Lozova, dans la région de Kharkiv (Ukraine orientale), Viatcheslav Trouch, historien de formation, décrit le quotidien de ses compatriotes pendant la guerre, et sa propre expérience de volontaire. Lire l'entretien.
Vladimir Kara-Mourza. Image extraite de la page Facebook du député lituanien Emanuelis Zingeris
Vladimir Kara-Mourza. Image extraite de la page Facebook du député lituanien Emanuelis Zingeris
Lettre d’un prisonnier politique
Par Vladimir Kara-Mourza
Homme politique et journaliste, Vladimir Kara-Mourza se trouve en détention provisoire depuis le 12 avril, à Moscou. Il est accusé d’avoir diffusé de « fausses » informations sur les actions de l’armée russe en Ukraine devant la Chambre des représentants de l’Arizona, aux États-Unis. Cet homme qui a survécu à deux tentatives d’empoisonnement risque une lourde peine de prison. Lire la lettre.
Timothy Snyder. Photo : Wikipedia
Timothy Snyder. Photo : Wikipedia
Timothy Snyder : « L’agonie de la Russie de Poutine en Ukraine pourrait signifier la fin de l’impérialisme russe »
Propos recueillis par Sławomir Sierakowski
Dans cet entretien accordé au journal polonais Polityka, Timothy Snyder, historien américain, spécialiste de l'Europe orientale, ainsi que du nationalisme et de la tyrannie, explique pourquoi la possession de l’Ukraine, la destruction de son État et l’effacement de la nation ukrainienne sont vitaux pour le projet géopolitique de Vladimir Poutine. Lire l’entretien.
Dessin de l'auteur
Dessin de l'auteur
« Ils font semblant de ne pas être nazis ! »
Par Epo
De tout temps, les caricaturistes se sont emparés des sujets d’actualité. L’invasion russe de l’Ukraine ne fait pas exception. Un dessinateur qui souhaite garder l’anonymat nous a proposé une série de caricatures portant sur divers aspects de la guerre. Nous sommes ravis de les publier. Voir les caricatures.
Fragment d’une caricature signée Koukryniksy, publiée dans le magazine « Krokodil », hiver 1953
Fragment d’une caricature signée Koukryniksy, publiée dans le magazine « Krokodil », hiver 1953
Sergueï Lavrov et le retour de l’antisémitisme soviétique et russe
Par Boris Czerny
Après les déclarations scandaleuses de Sergueï Lavrov à propos du « sang juif » d’Hitler, qui ont produit un tollé en Israël et dans le monde, Vladimir Poutine se serait excusé lors d’une conversation téléphonique avec le Premier ministre israélien, Naftali Bennett. Mais selon Boris Czerny, spécialiste de l’héritage juif de l’Ukraine et du Bélarus, cet épisode marque un retour de l’antisémitisme en Russie. Lire l’article.
Le représentant permanent russe Vassili Nebenzia lors du discours du président ukrainien Volodymyr Zelensky au Conseil de sécurité de l’ONU le 4 avril dernier. Photo : UN Photo/Manuel Elías
Le représentant permanent russe Vassili Nebenzia lors du discours du président ukrainien Volodymyr Zelensky au Conseil de sécurité de l’ONU le 4 avril dernier. Photo : UN Photo/Manuel Elías
L’ONU, l’agression russe et les impasses de la sécurité collective
Par Jean-Sylvestre Mongrenier
L’ONU vit une crise grave à la suite de l’agression russe contre l’Ukraine. Le Conseil de sécurité est paralysé par l’usage du droit de veto de la Russie, qui lui sert à couvrir ses méfaits et exactions. Y a-t-il une solution ? Lire l’article.
Jacques Sapir en marge du séminaire franco-russe le 23 juin 2014. La photo a été publiée sur sa page Facebook avec cette légende :  « Maintenant, je suis paré pour affronter le traité transatlantique ! »
Jacques Sapir en marge du séminaire franco-russe le 23 juin 2014. La photo a été publiée sur sa page Facebook avec cette légende : « Maintenant, je suis paré pour affronter le traité transatlantique ! »
Jacques Sapir, le « marxiste souverainiste »
Par Vincent Laloy
Jacques Sapir, l’un des fidèles soutiens du régime poutinien, incarne un parcours qui, issu de l’extrême gauche, finit à la droite extrême. N’appelait-il pas, en 2009, au rassemblement de « l’extrême gauche jusqu’aux néo-gaullistes qui partagent nombre de [ses] idées » contre l’Europe ? Lire l’article.
Stanislav Chouchkévitch. // Chaîne YouTube du Centre Boris Eltsine, capture d’écran
Stanislav Chouchkévitch. // Chaîne YouTube du Centre Boris Eltsine, capture d’écran
La mort de Stanislav Chouchkévitch (1934-2022) et les chances ratées du Bélarus
Par Cécile Vaissié
Stanislav Chouchkévitch, premier dirigeant du Bélarus indépendant, est décédé dans la nuit du 3 au 4 mai 2022, à 87 ans. Le 8 décembre 1991, il avait signé près de Minsk, avec Boris Eltsine (1931-2007) et Léonid Kravtchouk (1934 – 10 mai 2022), présidents respectifs des républiques encore soviétiques de Russie et d’Ukraine, les accords de Bélovej qui, de facto, mettaient fin à l’URSS et remplaçaient celle-ci par une Communauté des États indépendants (CEI), regroupant des pays souverains. Lire l’article.
Discours de Poutine : le flou et le chaos
Le voyage de présidents européens en Ukraine
Marioupol, chroniques de l’enfer
L’histoire du pont de Crimée
« Cyberattaques : l’État et les entreprises françaises organisent la défense »
Concert pour l'Ukraine
Conférences
Conférences sur les arts, l’histoire et le patrimoine d’Ukraine
Webinaire
« La société russe face à la guerre », le mardi 24 mai, de 17 heures à 18 h 30.
Livres
Boris Chiriaev, La Veilleuse des Solovki
DVD
L’Ascension (1977)
Le Vieux Khottabych (1957)
Avez-vous aimé ce numéro ?
Desk Russie

Toute l'info sur la Russie dans votre boîte e-mail, tous les vendredis.

Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue
Assocation À l'Est de Brest-Litovsk • Tour Essor • 14 rue Scandicci • 93500 Pantin • France