Voir le profil

Desk Russie n°11 – L'actualité russe décryptée rien que pour vous

Desk Russie
Desk Russie n°11 – L'actualité russe décryptée rien que pour vous
Par Desk Russie • Numéro #11 • Consulter en ligne
Chères abonnées, chers abonnés,
Notre newsletter ainsi que notre site multilingue français-anglais se développent rapidement. Désormais, nos lecteurs viennent non seulement de pays occidentaux, d’Ukraine et de Russie, mais également de pays du Maghreb et d'Afrique. Par ailleurs, pour répondre à vos attentes, nous avons créé il y a quelques jours une chaîne sur YouTube, et avons commencé à publier certaines informations en ligne, sur notre site, entre deux numéros de la newsletter. Nous avons été reconnus par Google comme source d’actualités. 
Cette « expansion » de Desk Russie pourra devenir plus rapide encore, si tous ceux d’entre vous qui apprécient la qualité de notre travail se mettent à reposter sur leurs réseaux, de façon systématique, non seulement le lien d’inscription à la newsletter, mais aussi les articles publiés sur le site que vous avez trouvés particulièrement intéressants et pertinents. 
L’autre nouveauté de Desk Russie, ce sont les soirées que nous organisons au Théâtre du Nord-Ouest à Paris, notre partenaire. Vous trouverez les vidéos des deux premières soirées, réalisées par Hennadii Virsta, sur YouTube. Mais rien ne remplace l’atmosphère vive et intense de nos échanges et la possibilité de poser vos questions en direct. La prochaine manifestation consacrée au Holodomor, la famine de 1932-1933 en Ukraine, aura lieu au Théâtre du Nord-Ouest le 25 novembre, à 20 h 30. Galia Ackerman animera la discussion entre Stéphane Courtois, historien du communisme, Cécile Vaissié, spécialiste de l’URSS et de la Russie, et Iryna Dmytrychyn, spécialiste de l’Ukraine. 
Bonne lecture à toutes et à tous. 

Eric Zemmour dans « C à vous » en 2014 // France 5, capture d'écran.
Eric Zemmour dans « C à vous » en 2014 // France 5, capture d'écran.
ZEMMOUR OU LA FASCINATION POUR POUTINE
Par Vincent Laloy
Depuis plusieurs semaines, Éric Zemmour occupe le devant de la scène médiatique. S’agissant des rapports Est-Ouest et du sort de l’Europe, l’éditorialiste en congé du Figaro épouse, de façon systématique, les vues de Mélenchon-Le Pen, à tel point que Franz-Olivier Giesbert estime que « le souverainisme [de Zemmour], ce gaullisme des imbéciles, n’est pas digne de lui ». ••• Lire l’article en entier.
Photo : compte Instagram d’Alexeï Navalny.
Photo : compte Instagram d’Alexeï Navalny.
NAVALNY, JOURNAL DE PRISON (SUITE)
Depuis le premier numéro de Desk Russie, nous traduisons des posts d’Alexeï Navalny publiés sur Instagram. Mois après mois, nos lecteurs ont pu suivre l’épopée pénitentiaire du principal opposant à Vladimir Poutine. Nous nous réjouissons de l’attribution à Navalny du prix Sakharov, décerné par le Parlement européen. Avec l’attribution du prix Nobel de la paix à Dmitri Mouratov de Novaïa Gazeta, c’est un signal très fort envoyé au régime russe par la communauté internationale. Tant qu’Alexeï Navalny reste incarcéré, nous allons continuer à suivre sa destinée. Dans cette nouvelle publication, il dresse le bilan des élections à la Douma et dénonce le « vol des résultats », pour lui favorables au « vote intelligent » dont il s’est fait le promoteur. À cette occasion, il fustige également le rôle des GAFAM, ces « Big Tech » qui ont selon lui cédé aux pressions du Kremlin. Avec le courage et l’humour qui lui sont propres, il croque quelques scènes carcérales absurdes — d’une énième accusation d’« extrémisme » à la réunion d’une commission pour l’inscrire sur le registre pénitentiaire de « prévention du terrorisme ». ••• Lire en entier.
Maria Pevtchikh au Forum de la liberté d'Oslo 2021 // Chaîne YouTube Navalny Live, capture d'écran.
Maria Pevtchikh au Forum de la liberté d'Oslo 2021 // Chaîne YouTube Navalny Live, capture d'écran.
NAVALNY : « LA CORRUPTION PROSPÈRE LORSQUE LES DROITS DE L'HOMME NE SONT PAS RESPECTÉS »
Voici le discours d’Alexeï Navalny transmis de la colonie pénitentiaire russe où il est emprisonné, et prononcé par sa collaboratrice Maria Pevtchikh, au Forum de la liberté d'Oslo 2021, à Miami, le 5 octobre. Le célèbre prisonnier y affirme que la lutte pour les droits de l’homme doit être au centre de toute action politique digne de ce nom. ••• Lire le discours.
Toomas Hendrik Ilves prononce son discours en l'honneur d'Alexeï Navalny // Compte Twitter de Warsaw Security Forum.
Toomas Hendrik Ilves prononce son discours en l'honneur d'Alexeï Navalny // Compte Twitter de Warsaw Security Forum.
TOOMAS HENDRIK ILVES : « LE TISSU DE L'OCCIDENT EST IMPRÉGNÉ DE CORRUPTION »
Voici le texte du discours prononcé le 5 octobre par l’ancien président estonien lors de la Conférence de Varsovie sur la sécurité, à l'occasion de la remise du titre de Chevalier de la liberté 2021 à Alexeï Navalny. Il y rend hommage au courage et à la résolution d’Alexeï Navalny et propose de s’opposer fermement à un processus de corruption de l’Occident libéral et démocratique. ••• Lire le discours.
Dmitri Mouratov devant les locaux de son journal le 8 octobre. Photo : Charles Maynes // La page Facebook de Nadejda Proussenkova, porte-parole de la rédaction.
Dmitri Mouratov devant les locaux de son journal le 8 octobre. Photo : Charles Maynes // La page Facebook de Nadejda Proussenkova, porte-parole de la rédaction.
POURQUOI L’OPPOSITION RUSSE CRITIQUE-T-ELLE L’ATTRIBUTION DU PRIX NOBEL DE LA PAIX À DMITRI MOURATOV ?
Par Galia Ackerman
Au sein de l’opposition russe, les avis sont partagés : les uns félicitent le lauréat, Dmitri Mouratov, rédacteur en chef de Novaïa Gazeta, tandis que les autres accusent le comité Nobel de lâcheté et de compromis. Pour ces derniers, le prix aurait dû être attribué à Alexeï Navalny, Svetlana Tikhanovskaïa ou à Mémorial. Qui a raison ? ••• Lire l’article en entier.
Sergueï Lavrov avec ses homologues à la Conférence pour l'interaction et les mesures de confiance en Asie le 12 octobre dernier // Le MAE russe.
Sergueï Lavrov avec ses homologues à la Conférence pour l'interaction et les mesures de confiance en Asie le 12 octobre dernier // Le MAE russe.
L’UNION EUROPÉENNE PEUT-ELLE CONSTRUIRE SON AVENIR SANS LA RUSSIE ?
Par Jean-Sylvestre Mongrenier
Il n’y a guère de marge de manœuvre dans les relations entre l’Union européenne et la Russie, d’autant plus que cette dernière n’est pas en position de demandeur. Les griefs et revendications géopolitiques de Moscou s’adressent à l’Ouest et, en l’état actuel des choses, les positions et intérêts sino-russes sont alignés. Dirigeants russes et chinois pensent que leur heure a sonné. ••• Lire l’article en entier.
Protestation contre la propagande anti-ukrainienne à la télévision russe. Kyïv, 9 septembre 2014 // Iryna Stelmakh, RFE/RL
Protestation contre la propagande anti-ukrainienne à la télévision russe. Kyïv, 9 septembre 2014 // Iryna Stelmakh, RFE/RL
LA DESTRUCTION DES ÂMES PAR LA PROPAGANDE DANS LA RUSSIE POUTINIENNE
Par Françoise Thom
Dans aucun régime russe la propagande n’a tenu une place aussi grande que dans le régime poutinien. Durant la période soviétique elle était très visible, mais elle n’avait pas pénétré les âmes et les esprits comme elle le fait aujourd’hui. Désormais, la propagande se substitue à la diplomatie, y compris dans les relations avec la France. Pourquoi cette évolution ? ••• Lire l’article en entier.
Un prisonnier violé à l’hôpital pénitentiaire de Saratov //  gulagu-net.ru.
Un prisonnier violé à l’hôpital pénitentiaire de Saratov // gulagu-net.ru.
LE SYSTÈME CARCÉRAL RUSSE EST BÂTI SUR LA VIOLENCE
Par Zoïa Svetova    
La pratique de la torture dans les prisons et les colonies pénitentiaires en Russie est répandue depuis longtemps. Des prisonniers sont torturés et violés par d'autres prisonniers à la demande de l'administration pénitentiaire. Ancien détenu et victime de sévices, l’informaticien bélarusse Sergueï Saveliev, qui a fourni au site Internet GULAGU NET plus d’un millier de vidéos attestant ces crimes, vient d’arriver en France pour y demander l’asile politique. Y a-t-il une chance que ces pratiques cessent ? ••• Lire l’article en entier.
Viatcheslav Iegorov, Facebook.
Viatcheslav Iegorov, Facebook.
DANS UNE DICTATURE, TOUTE PROTESTATION DE LA SOCIÉTÉ CIVILE EST PUNIE
Par Desk Russie
Viatcheslav Iegorov, un habitant de la ville de Kolomna, près de Moscou, qui a milité, en 2018, contre la présence d’une énorme décharge qui empestait à des kilomètres à la ronde, vient d’être condamné à un an et trois mois de colonie pénitentiaire pour organisation de rassemblements non autorisés. ••• Lire l’article en entier.
La porte d'entrée de Mémorial bloquée par la police avec une paire de menottes le 14 octobre dernier // Memorial International
La porte d'entrée de Mémorial bloquée par la police avec une paire de menottes le 14 octobre dernier // Memorial International
RÉALITÉS PARALLÈLES
Par Desk Russie
Moscou est la première ville russe où plusieurs restaurants ont reçu des étoiles Michelin. Les lauréats ont été annoncés lors d'une cérémonie au Zariadié Concert Hall le 14 octobre. Neuf restaurants ont reçu des prix et ont été inclus dans le guide Michelin de Moscou pour 2022. Parallèlement, ce même soir, Mémorial allait projeter le film de la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland, L’Ombre de Staline, qui, à travers le périple en Ukraine d’un brillant journaliste idéaliste, Gareth Jones, raconte l’un des crimes de masse les plus terribles du XXᵉ siècle, le Holodomor, cette famine organisée par le régime communiste en 1931-1933. Comme le Kremlin préfère taire cette tragédie ayant fait plusieurs millions de victimes, une provocation a eu lieu pour empêcher la projection. Des « loubards » sont venus perturber la séance, et la police, au lieu de les amener au poste, a interrompu le visionnage du film, recensé toutes les personnes présentes et condamné l’entrée du local avec des menottes. Nous publions ici les réactions de deux jeunes blogueuses russes à ces événements simultanés. ••• Lire en entier.
Alexandre Morozov // Sa page Facebook.
Alexandre Morozov // Sa page Facebook.
L'INAVOUÉ
Par Alexandre Morozov
J'observe qu'à chaque fois que je m'apprête à écrire un post sur Facebook, geste si banal par le passé, afin d’attirer l'attention sur le succès d'un ami ou sur une manifestation organisée par telle ou telle ONG, je m'interromps pour me demander : une telle sensibilisation ne pourrait-elle pas nuire à quelqu’un ? Je ne suis pas un agent étranger, mais je travaille et je vis à l'étranger. Mon blog sur Facebook est lu par beaucoup de gens. Or, en 2021, l'atmosphère a changé. Je suis dans l’incertitude : comment écrire désormais ? ••• Lire en entier.
Hervé Hasquin // Académie royale de Belgique, capture d'écran.
Hervé Hasquin // Académie royale de Belgique, capture d'écran.
QUAND L’INTELLIGENTSIA FRANÇAISE PORTAIT DES ŒILLÈRES ROUGES
Œillères rouges (LPH, 2021), tel est le titre de l’essai d’Hervé Hasquin qui traite des complaisances intellectuelles avec les régimes totalitaires de gauche, en Belgique, en Allemagne, en Angleterre et surtout en France. Un bijou d’information. ••• Lire la critique en entier.
Le 22 octobre, dans la collection « Médias et humanités » des Éditions de l'Institut national de l'audiovisuel (INA), sort le livre de Maxime Audinet consacré au réseau Russia Today (RT), instrument le plus emblématique de l'influence russe contemporaine :
Russia Today (RT). Un média d’influence au service de l’État russe
Issu de la thèse de Maxime Audinet, ce travail revient sur le fonctionnement interne et l'implantation de cet acteur controversé de l'espace médiatique international, sur ses figures marquantes, sa communication relativiste et sa ligne éditoriale « alternative », au service de l'État russe et de sa politique étrangère.
Le livre peut être commandé sur decitre.fr et mollat.com.
« Impressionism in Russia: Dawn of the Avant-Garde ». Une exposition en Allemagne qui s’intéresse aux impressionnistes russes. 
Cette exposition au musée Barberini à Potsdam est consacrée à la réception de la peinture française en Russie, un sujet peu abordé jusqu'à présent. Avec plus de 80 œuvres, l'exposition (28 août 2021 – 9 janvier 2022) montre l'étendue de leur vocabulaire visuel international autour de 1900 et place les artistes russes de l'époque — d'Ilia Répine à Kasimir Malevitch — dans le contexte de l'art moderne d'Europe occidentale. ••• Découvrir.
Les Démons de Fiodor Dostoïevski, mise en scène de Guy Cassier, à la Comédie-Française, salle Richelieu, du 22 septembre 2021 au 16 janvier 2022.
« À la fin, les masques tombent. Dans ce décor si chargé au début et qui peu à peu s’est dépouillé au point de finir dans un noir et blanc, tous les visages se fondent et se déforment en un seul par un effet de morphing. Les Démons triomphent, soixante ans avant la Révolution qu'ils annoncent de manière quasi-prophétique. » ••• Découvrir.
Jan Matti Dollbaum, Morvan Lallouet, Ben Noble, Alexeï Navalny. L’homme qui défie Poutine, Tallandier, octobre 2021.
« Les biographies ont leur genre : historiques ou contemporaines, autorisées ou non autorisées, selon que le sujet participe, ou non, avec l’auteur au récit de sa vie. En voici un nouveau, la biographie empêchée. Et pour cause : emprisonné, derrière les barreaux depuis le mois de janvier, Alexeï Navalny, devenu en quelques années la plus célèbre figure politique russe, après Vladimir Poutine, n’a pas le loisir de se prêter à l’exercice. Trois chercheurs, trois Européens, tous spécialistes de la vie politique russe, se sont donc attelés à retracer le parcours de cet homme jeune, né en 1976, dans un hameau de la région de Moscou, que rien, en apparence, ne prédisposait au rôle de premier opposant. » ••• Découvrir.
Johann Bihr (dir.), Ils font vivre le journalisme en Russie ! Portraits de journalistes indépendants , Les Petits Matins, octobre 2021.
Quinze ans après l’assassinat d’Anna Politkovskaïa, dans un régime de plus en plus liberticide, quelle est la situation des journalistes indépendants ? Leur combat pour la liberté de la presse est raconté ici à travers les portraits de quinze personnalités qui bravent le danger pour faire vivre, aujourd'hui, le vrai journalisme en Russie. Ces femmes et ces hommes disent leurs craintes, leurs espoirs et le sens de leur démarche. Il est urgent de les écouter. ••• Découvrir.
Eléna Gremina, Mikhaïl Ougarov, Une heure et dix-huit minutes. Septembre.doc, L’Espace d’un instant, 2021.
Fin 2008, l’avocat d’affaires Sergueï Magnitski tente de dénoncer la corruption au sein de l’administration russe. Incarcéré et torturé, il refuse de se rétracter et meurt, après une agonie d'une heure et dix-huit minutes. Né du témoignage bouleversant de sa mère et complété de nombreux documents, ce texte ouvre au théâtre le « procès qui n’a pas eu lieu », celui d’un crime politique orchestré par le « système Poutine ». Traduit du russe par Tania Moguilevskaïa et Gilles Morel. Préface de Cécile Vaissié. ••• Découvrir.
Youri Felshtinsky et Vladimir Popov, De la terreur rouge à l’État mafieux : les services secrets russes dans la bataille pour la domination du monde.
Le livre est publié en russe, en Ukraine. La traduction anglaise paraîtra en mai 2022.
« Un État unique a vu le jour à la place de l'ancienne Fédération de Russie. Il ressemble à un clan mafieux étendu et est dirigé par une junte choisie sur la base de la loyauté personnelle envers son chef, le président tchékiste. La mafia est prête à tout pour conserver le pouvoir et organise des assassinats politiques tant en Russie qu'à l'étranger. Parmi les opérations réussies de l'État tchékiste, citons le “printemps russe” en 2014 et la création de la “cinquième internationale”, destinée à prendre progressivement le pouvoir dans d'autres pays en implantant leurs propres personnes à des postes clés. Telles sont les conclusions tirées par l'historien Yuri Felshtinsky et l'ancien lieutenant-colonel du KGB Vladimir Popov, qui vit au Canada, dans leur livre From Red Terror to Mafia State : Russia’s Secret Services in the Struggle for World Domination. » ••• Découvrir.
Andreï Kozovoï, Brejnev, l'antihéros, Perrin, 2021. Sur amazon.fr.
 
« Faire une biographie de Brejnev semble relever de la gageure. Quand on évoque le personnage, on se rappelle le vieillard bataillant avec son dentier, lisant d'une voix pâteuse d'interminables discours en langue de bois. Ceux qui ont connu l'URSS de ces années se souviennent des innombrables blagues dont le gensek (secrétaire général) faisait l'objet, contrastant avec l'ennui pesant qui se dégageait de ce “culte de la personnalité sans personnalité”, comme on ironisait en URSS. Andreï Kozovoï a d'abord le mérite d'avoir écrit sur le sujet un livre attrayant, rédigé d'une plume alerte, empreint de l'humour particulier qui fleurissait dans cette URSS tardive. Il a aussi le mérite de nous éclairer sur une époque somme toute mal connue de l'histoire de l'URSS, injustement négligée jusqu'ici. » •••Lire sur Commentaire.
Juliane Fürst, Flowers Through Concrete: Explorations in Soviet Hippieland, Oxford University Press, 2021.
Ce livre emmène le lecteur dans un voyage à travers la vie et les pensées des hippies soviétiques. Face à la désapprobation et à la répression, ils ont créé une version de la contre-culture occidentale, s'adaptant habilement à leur environnement socialiste tardif, le manipulant et le façonnant. Une page passionnante de l’histoire soviétique. ••• Découvrir.
Soy Cuba ressort au cinéma le 20 octobre en version restaurée 4K.
Son réalisateur est Mikhaïl Kalatozov (Palme d’or à Cannes pour Quand passent les cigognes), son chef opérateur est Sergueï Ouroussevski, l’un des plus grands chefs opérateurs de l’histoire du cinéma, qui a influencé le travail de cinéastes comme Martin Scorsese, Francis Ford Coppola, Alejandro González Iñárritu ou encore James Gray. ••• Découvrir.
Avez-vous aimé ce numéro ?
Desk Russie

Toute l'info sur la Russie dans votre boîte e-mail, tous les vendredis.

Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue
Assocation À l'Est de Brest-Litovsk • Tour Essor • 14 rue Scandicci • 93500 Pantin • France