Voir le profil

Curioos #6

Revue
 
Temps de lecture : 2 minutes (et plus si affinités...) Incipit ... J'adore ce mot. Vraiment. Et pour
 

Curioos

12 avril · Numéro #6 · Consulter en ligne
Partage de curiosité(s) par Caroline Abolivier. Because not all mind expanding substances are illegal.

Temps de lecture : 2 minutes (et plus si affinités…)
Incipit …
J'adore ce mot. Vraiment. Et pourtant, qu'il est est difficile de choisir et rédiger les premiers mots d'un texte. Pour cette semaine, en guise d'introduction, je m'en tiens donc à ce mot et lui laisse toute sa place.
Bonne lecture !

Curioosities de la semaine ...
Une Intox : 93% de la communication est non-verbale. Vous aussi vous avez entendu ces chiffres qui vous disent, entre les lignes, que si vous ratez votre entrée dans une pièce pour un premier RDV ou entretien d'embauche, votre vie est foutue ? Rassurez-vous, il s'agit juste de la déformation d'une étude menée dans les années 70 par le Dr Mehrabian qui a observé la façon dont nous interprétons des mots à connotation positive (par ex. miel), négative (par ex. brute) et neutre (par ex. peut-être) et leur impact sur notre ressenti. Les résultats de l'étude ont ensuite été dévoyés, au grand damn du pauvre Dr Mehrabian.

Un Genre : le nu féminin. Je n'avais jamais réalisé que, jusqu'au XXe s. “le nu est un genre inexistant dans la peinture espagnole. (…) La raison de cette absence est évidente : en Espagne, les commandes venaient de l'Eglise et, dans une moindre proportion, de la maison royale, donc il s'agissait d'imagerie religieuse, de portraits, de certaines scènes de genre. En Italie et en Hollande, c'est différent. Là-bas, les nobles et les riches commandaient des peintures pour orner leurs salons, et comme ils étaient moins à cheval sur la morale, ils voyaient d'un bon oeil des sujets mythologiques avec une profusion de nus féminins. Les peintres espagnols connaissaient la technique du nu, mais, dans l'Espagne de la Contre-Réforme, ils ne l'appliquaient qu'à l'anatomie masculine. (…) En ce sens, Velasquez a eu une situation privilégiée : (…) il a reçu des commandes privées et a pu exercer son art dans tous les genres. (…) Parmi eux, Vénus à son miroir, aujourd'hui à la National Gallery de Londres, qui est le premier nu de la peinture espagnole et pendant longtemps le seul.”
Vénus à son miroir, de Diego Velasquez, XVIIe s.
C'est Eduardo Mendoza, considéré comme l'un des plus grand auteurs espagnols contemporains, qui a écrit ces mots et m'a fait plonger dans l'univers de Velasquez, avec son très bon roman Bataille de Chats (je vous mets le lien car une recherche Google sur ce terme vous emmènera assez loin du sujet, malgré des effets thérapeutiques avérés de ces autres chats …)
Un état d'esprit : l'Offboarding, ou l'art de réussir le départ de ses salariés. En ressources humaines, il s'agit, pour un employeur, de porter une attention particulière aux conditions dans lesquelles ses salariés le quittent. En bref, de ne pas négliger cette étape de séparation, qui fait partie de l'expérience collaborateur, au même titre que la phase d'accueil (Onboarding). C'est tout bête mais plein de bon sens.
Et pour la suite ...
Ne partez pas sans me laisser un commentaire avec les pouces ci-dessous.
Si vous aimez, faites suivre Curioos à vos amis et partagez autour de vous. Plus on est de fous….
Si vous êtes à Nantes, retrouvez-moi le 16 avril à la rencontre “Soft Skills, mythe ou réalité dans les organisations”.
Enfin, si vous arrivez et souhaitez lire les Curioos précédents, c'est par ici.
Et pour m'écrire : caroline@icanfly.eu
Belle semaine !
Caroline
Avez-vous aimé ce numéro ?
Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue