Voir le profil

Curioos #5

Revue
 
Temps de lecture : 1 minute 30 secs. (et plus si affinités...) Pourquoi un individu est-il plus curie
 

Curioos

5 avril · Numéro #5 · Consulter en ligne
Partage de curiosité(s) par Caroline Abolivier. Because not all mind expanding substances are illegal.

Temps de lecture : 1 minute 30 secs. (et plus si affinités…)
Pourquoi un individu est-il plus curieux qu'un autre ?
Depuis les années 1950, les recherches et théories sur le sujet se sont succédées. La curiosité : échappatoire à la sous-stimulation, recherche d'informations pour combler un sentiment inconfortable né d'un manque, ou plutôt quête d'expériences positives, de sensations nouvelles, variées et fortes, intérêt pour autrui…. Un chouette dossier à lire dans la Harvard Business Review.
Quoiqu'il en soit, les psychologues s'accordent sur les nombreux bienfaits de la curiosité. Alors en un un mot comme en mille : profitez de votre lecture !

Curioosities de la semaine ...
Une Guerre : celle des réseaux. Et de leur matérialisation, les câbles sous-marins par lesquels transitent les infos du web. Il y en a moins de 500 au monde : à vrai dire, j'aurais imaginé beaucoup (beaucoup) plus. Il est assez fascinant de se dire que la fiabilité de nos échanges et un certain équilibre géopolitique reposent sur ces câbles posés au fond des océans. Cet aspect tangible et physique d'Internet me fascine. Evan Roth, artiste et hacker, en a fait un sujet d'observation en images à découvrir ici.
Bien sûr, ces câbles sont susceptibles d'être endommagés (des pays entiers sont alors privés d'Internet) ou, pire, sabotés, D'où la nécessité pour les Etats de posséder et de protéger ces précieux câbles: si la France, avec Orange, est très forte pour installer ces câbles, ce sont désormais les GAFA qui ont la main-mise sur ces infrastructures. On comprend mieux pourquoi la Russie va tenter sous peu (comme l'a fait la Chine depuis longtemps) de se déconnecter du réseau mondial pour fonctionner avec une forme de réseau interne entièrement maîtrisé (je vous le dis avec mes mots…). Pour en savoir plus (et avec les “vrais bons mots”), je vous conseille la lecture des excellents et accessibles articles d’Usbek & Rica et de la MIT Technology Review.
Pour compléter, écoutez ou lisez Inès Leonarduzzi, fondatrice de Digital for the Planet : « Les gens pensent que les données sont logées dans le cloud. C’est faux, elles sont dans les océans. 77% des français ignorent en 2018 ce qu’est la pollution numérique et l'écologie digitale. »
Un Univers : le grand banditisme. Ma vie m'est apparue incroyablement lisse à l'écoute des récits de trois braqueurs dans l’excellent podcast du même nom. Une série de 11 épisodes où ces hommes se livrent simplement et sans détours sur leur vie d'avant. On se croirait en pleine fiction, mais non. Le ton est juste et ces destins sont tout simplement captivants (avec une préférence, peut-être, pour les 3 premiers épisodes). Et saviez-vous qu’en Suisse l'évasion n'est pas condamnée ? Car peut-on reprocher à un Homme enfermé son goût pour la liberté ?
Braqueurs, Arte Radio
Un Rire : “Tell me a joke” est la fonction la plus utilisée sur les assistants vocaux. L'humour, fondement essentiel des interactions de toute nature?
Et pour la suite ...
Si vous arrivez et souhaitez lire les Curioos précédents, c'est par ici.
Pensez à utiliser les pouces ci-dessous pour me faire part de vos impressions. Et pour m'écrire, c'est toujours par ici caroline@icanfly.eu
Belle semaine !
Avez-vous aimé ce numéro ?
Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue