Voir le profil

FIERE, pour s'inspirer ensemble dans notre actuel présent

Revue
 
Confiné saison 2. Ou plutôt épisode 2. Je sais ce que tu vas me dire. Parler d'épisode sous entend qu
 

FIERE

6 novembre · Numéro #68 · Consulter en ligne
Quelques sources d'inspiration pour développer nos conversations humaines.

Confiné saison 2. Ou plutôt épisode 2. Je sais ce que tu vas me dire. Parler d'épisode sous entend qu'il y en aura d'autres. J'en ai bien peur. Nous devons vivre notre présent tel qu'il se présente. Tout ça pour ne plus parler d'un monde d'après. Il n'y en a pas. Il n'y a qu'un présent.
Et mon présent, dans cet épisode 2 (ok j'arrête après d'en parler), c'est de reprendre cette newsletter FIERE pour continuer de nous inspirer ensemble, de converser à partir de ma sélection d'informations piochées dans ma veille.
Ce présent, je tiens à le vivre le mieux possible et contribuer à ce que toi aussi tu le vives bien. La raison d'être de cette news FIERE est de nous informer ensemble, de discuter ensemble, de créer ce lien humain et conversationnel à travers l'email. Lien que nous avons besoin de développer d'autant plus que nous ne pouvons nous rencontrer. pour le moment.
Ce lien qu'il devient aussi difficile à tenir sur les réseaux sociaux, noyés sous une pollution d'infos. Ici, ce sera ma sélection, pour toi et moi. Si jamais il m'arrive de tomber dans le “putaclic”, je compte sur toi pour me remettre dans le droit chemin de la conversation.
On s'inspire ensemble, tous les vendredi à 18h ?

1- Flippant
Un monde en guerre électronique que nous ne connaissons pas vraiment. Et qui ne nous touche pas psychologiquement plus que ça, sauf si nous sommes directement concernés. Enfin notre entreprise.
Les chiffres sont hallucinants, tous les secteurs sont touchés et je pense même qu'il y a des dommages collatéraux que nous ne soupçonnons pas.
A noter que ces 318 cas ne sont que la partie visible de l’iceberg. Combien d’entreprises ont payé la première phase, celle de la prise d’otage par le chiffrement des fichiers ? 
Et dire qu'il existe même un cartel, additionnant plusieurs groupes de pirates informatiques : Maze Cartel. Avec un réelle organisation. Ce n'est pas du tout un travail solitaire. Enfin, si on peut parler de travail. Il s'agit d'un travail d'équipe avec répartition des gains.
Selon le pirate Russe arrêté par le FBI au moins d’août 2020, sur une somme de 4 millions de dollars perçue se diviserait de la sorte: 50% vont au groupe ; 25% à la taupe ; 250 000$ au créateur du logiciel malveillant
C'est un peu #Flippant tout ça.
Chantage numérique: Le groupe MAZE dépasse les 300 victimes
2- Inspirant
Je suis Emmanuel Faber depuis quelques temps déjà et je trouve qu'il fait bouger les lignes dans le bon sens. J'ai eu l'occasion d'écouter la secrétaire générale France de l'entreprise aux Sommets du Digital nous expliquer comment Danone se transforme avec toutes les difficultés liées à ses métiers. Ce sont tout de même des vendeurs de … plastique avec leurs bouteilles d'eau.
Emmanuel Faber ne serait pas “apprécié” par ses petits camarades du CAC40 parce qu'il veut radicalement changer le monde économique. Les autres veulent continuer leur “business as usual”. Cette action de lancer un ferment lactique pour permettre de faire ses propres yaourts Danone à la maison est à souligner parce que ça touche ses ventes directes. La marque Danone est-elle assez forte pour se le permettre ?
Les entreprises ont un rôle majeur à tenir dans le changement dont nous avons besoin. Emmanuel Faber transforme l'entreprise et va jusqu'à adopter le statut de société à mission. Pour une entreprise du CAC40, c'est réellement #Inspirant !
Emmanuel Faber : des ferments Danone pour la maison Emmanuel Faber : des ferments Danone pour la maison
3- Enthousiasmant
C'est exactement ces informations qu'il faudrait voir tous les jours. Des projets locaux positifs. Deux entrepreneurs qui créent et investissent pour sauvegarder leur patrimoine et maintenir une activité sur le territoire . “Tout ça, dans une démarche collective et participative”.
Le modèle est vertueux avec une vision pour le collectif. “…personne n’est motivé par des intérêts personnels. On investit peu et sur le long terme. Il n’y a pas de chef et le but n’est pas de verser des dividendes.”
Les nouveaux concepts sont de la partie : coworking, coliving, coffee-shop et commerce seront rassemblés avec des chambres et appartements à louer.
C'est pas #Enthousiasmant ça comme projet !
L’Hôtel de Bretagne, première acquisition des Bigouden Makers - Pont-l'Abbé - Le Télégramme L’Hôtel de Bretagne, première acquisition des Bigouden Makers - Pont-l'Abbé - Le Télégramme
4- Pour Réfléchir Ensemble
Et si les commandos de l'armée pouvaient nous apprendre le management humain ! Nous avons probablement une mauvaise compréhension de ce que sont réellement les relations humaines au sein de l'armée. Nous avons celles véhiculées par le … cinéma.
Parce qu'en réalité, il semble que nous ayons beaucoup à apprendre de leurs méthodes, particulièrement sur le sujet du leadership.
De fait, ils ont introduit une façon différente de commander, dans laquelle le leader invite les membres de l’équipe à participer au processus de prise de décisions, et coordonne l’expertise de chacun vers l’accomplissement de la mission de l’équipe.
Il est peut-être temps de nous ouvrir à d'autres visions et méthodes pour nous adapter rapidement à ce monde dont l'incertitude est devenue la normalité, ce que notre cerveau déteste (l'incertitude, pas la normalité).
De fait, ils ont introduit une façon différente de commander, dans laquelle le leader invite les membres de l’équipe à participer au processus de prise de décisions, et coordonne l’expertise de chacun vers l’accomplissement de la mission de l’équipe.
Et si un stage de management chez les commandos devaient faire partir du cursus ? ça demande de #ReflechirEnsemble à cette opportunité pour progresser non ?
Leadership en zone d'incertitude : Les vertus du Management Commando
Et voilà pour cette reprise. Cet exercice d'exploiter ma veille est un exercice que je te recommande de faire aussi. Stocker et lire des informations n'est pas suffisant. Il manque une dimension collective. Relationnelle.
En décidant d'en faire un média email, je suis plus attentif à l'info, je la décrypte différemment pour en tirer un enseignement, une réflexion que je dois formaliser pour la rendre accessible. Exercice passionnant.
Tu es tentée pour lancer la tienne ? A ta disposition pour en discuter. Et si tu pratiques déjà l'exercice, discutons en aussi.
Prends soin de toi et de ta famille. Passe un excellent week end.
[Un geste pour la planète] Une page pour tous au lieu d'un même message stocké par tous
Pour le bien de la planète, ne conserve pas ce message dans ta boite mail une fois que tu auras lu les 4 informations partagées. Supprime le définitivement, ça évitera de dépenser de l'énergie de stockage pour rien. Merci beaucoup.
Avez-vous aimé ce numéro ?
Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue
16 rue Aristide Briand, 92130 Issy les Moulineaux