Voir le profil

C'est aussi la rentrée 💼pour Flippant, Enthousiasmant et pour Réfléchir ensemble

Revue
 
Bonjour 2 mois d'absence, j'espère que je vous ai un peu manqué. Du coup, j'ai un peu de stock d'inf
 

FIERE

2 septembre · NumĂ©ro #55 · Consulter en ligne
Quelques sources d'inspiration pour développer nos conversations humaines.

Bonjour
2 mois d'absence, j'espère que je vous ai un peu manqué. Du coup, j'ai un peu de stock d'infos accumulées pendant ce long break estival.
C'est la rentrée, alors je me suis dis que c'était l'occasion de me mettre un bon coup de pied au cul pour reprendre ce partage de ma veille. Toujours trois informations, toujours réparties sur les thématiques #Flippant (ou #Inspirant, ça dépend … de moi), #Enthousiasmant et #ReflechirEnsemble. Ceux qui m'ont fait un retour me disent qu'ils apprécient ce format et cette structure. Et toi ?
Bonne lecture. Bonne rentrée à vos enfants et à vous.
PS : un message important en toute fin de cette newsletter sur lequel vous pouvez réagir.

1- Flippant
Je déteste la technologie quand elle en arrive à nous proposer de telles solutions. Ou plutôt, je déteste les humains qui pensent à créer de telles solutions.
D'accord, se séparer d'un collaborateur est un moment normal dans la vie professionnelle, qui existe et existera toujours. De là à créer une Intelligence Artificielle pour s'entrainer à virer les gens !?!
Se séparer de quelqu'un, c'est arriver au constat que la personne n'est pas au bon poste. Ce n'est bon ni pour l'entreprise, ni pour le collaborateur.
S'entrainer à lui proposer une autre opportunité, une autre mission, dans l'entreprise ou ailleurs, serait tellement plus respectable.
C'est franchement #flippant de voir les dérives actuelles, qui plus est dans le domaine des RH, où on te parle à longueur d'articles de bienveillance, de profil atypique, de soft skills …
You can now practice firing someone in virtual reality - MIT Technology Review
2- Enthousiasmant
Pour une fois, c'est un comportement personnel qui vient bousculer les habitudes de l'entreprise. Et c'est bon pour la planète. Il est probable qu'en plus, cela doit aussi contribuer à donner du sens à son job. Non pas par le contenu même de son travail, plutôt par une attitude au bureau.
“Les transféreurs” (c'est leur nom) font changer les comportements de leurs collègues, voire de toute l'entreprise, en leur proposant d'adopter de nouvelles habitudes de consommation.
«Le transfert de pratiques environnementales est révélateur d’une recherche croissante chez les nouvelles générations de cohérence entre sphères domestique et professionnelle. Il porte aussi une vision du lieu de travail non plus seulement comme espace productif mais aussi comme lieu de consommation, voire de “surconsommation”.»
Toutes ces initiatives sont révélateurs d'une vraie prise de conscience globale de l'urgence de changer face à la situation écologique (non ce n'est pas un gros mot). Et ça, c'est #enthousiasmant
Ces salariés qui se mobilisent pour diffuser leurs pratiques écolos au bureau - Libération
3- Pour réfléchir ensemble
On se retrouve avec le paradoxe suivant : ceux qui produisent votre contenu ne le consomment pas. Ou alors pour des raisons strictement professionnelles.
Ceux qui façonnent le digital d’aujourd’hui et de demain sont ceux qui ont déjà appris à s’en méfier et à s’en émanciper.
Que faut-il en déduire pour nous, dans nos pratiques quotidiennes ? En tout cas, c'est une bonne occasion pour #ReflechirEnsemble
Ces travailleurs du digital qui fuient les Ă©crans (et pourquoi ils sont quand mĂŞme bons)
[pour la planète] Une page pour tous au lieu d'un même message stocké par tous.
Pour le bien de la planète, ne conserve pas ce message dans ta boite mail une fois que tu auras lu les 3 informations partagées. Supprime le définitivement, ça évitera de dépenser de l'énergie pour rien. Merci beaucoup.
Si tu as besoin de retrouver un article, ils sont accessibles Ă  tout le monde sur cette page
Au fait, vous avez passé un bel été ?
A très vite dans la conversation (il suffit de répondre à cet email) !
Avez-vous aimé ce numéro ?
Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue
16 rue Aristide Briand, 92130 Issy les Moulineaux