Voir le profil

bibi hebdo - Numéro #23

bibi hebdo - Numéro #23
Par bibi team • Numéro #23 • Consulter en ligne
Même si les règles sanitaires freinent encore le secteur culturel, les événements fleurissent à foison en ce beau mois de juin !
Voyons ce que bibi vous a cueilli cette semaine 🌸
Notre bouquet du week-end : des expositions avec l’Urban Art Fair, la Saison Africa 2020, un bon plan pour 3 expos ainsi qu'une exposition photo signée Michael Schmidt.
Côté théâtre, foncez découvrir les dernières représentations de Chaplin, 1939 à la Comédie Bastille, mais aussi Inch'allah au Théâtre des Abbesses.
Si les concerts vous tentent plus, on vous a sélectionné le concert de BADA-BADA au Baiser Salé, une soirée caritative à l’Olympia, mais aussi La messe pour le sacre de Napoléon au Théâtre des Champs-Elysées.
La danse vous réserve aussi une belle surprise avec l’Hommage à Roland Petit au Palais Garnier. Et, pour finir sur une note déjantée, foncez vous aérer au Festival d'Arts de la rue Coulée Douce.

Les expositions d'art
Urban Art Fair 2021 - Carreau du temple
Saison Africa 2020 : la sélection bibi
Bon plan été 2021 : 3 expositions pour 29 € !
Michael Schmidt, une autre photographie allemande - Jeu de Paume
Les représentations théâtrales
Chaplin, 1939 - Comédie Bastille
Inch’allah – Le Théâtre des Abbesses
Les concerts de musique
BADA-BADA - Le Baiser Salé
Soirée Psychodon - l’Olympia
Messe pour le sacre de Napoléon – Théâtre des Champs-Elysées
Les spectacles de danse
Hommage à Roland Petit au Palais Garnier
Festival d'art de rue
Festival d’Arts de la rue Coulée Douce 2021
Le portrait de la semaine
Roland Petit nous a quittés il y a près de dix ans, le 10 juillet 2011. Partout dans le monde, son nom résonne sur les scènes des plus grands théâtres et opéras, à travers les mouvements sensuels et théâtraux de ses créations, dans le corps des danseurs, mais surtout, dans la mémoire collective du monde de la danse. Alors que l’Opéra National de Paris lui rend un ultime hommage dans un ballet réunissant trois de ses œuvres principales, bibi vous dresse le portrait de ce grand personnage
Roland Petit naît en 1924 et devient très vite élève à l’école de l'Opéra National de Paris où il se forme auprès des plus grands, dont le danseur et chorégraphe ukrainien Serge Lifar. Dès 1940, il entre dans le corps de ballet. Ambitieux et téméraire, Roland Petit quitte l’Opéra pour suivre sa propre voie de chorégraphe et d'interprète. Mais il ne s’arrête pas là, il fonde par la suite deux compagnies de danse : Les Ballets des Champs Elysées (1945) et le Ballet de Marseille (1948). Il épouse la danseuse étoile Zizi Jeanmaire en 1954.
C’est par sa chorégraphie que Petit marque durablement le monde de la danse et de la création. À la croisée de tous les genres, théâtre, opéra, abstraction, fantastique, réaliste, Roland Petit crée des ballets modernes, extravagants et révolutionnaires qui lui ouvrent une carrière internationale et font de lui l’un des grands maîtres de la danse du 20ème siècle. Par son travail, il place la danse classique sur la voie de la liberté et de la modernité. Sa vie est aussi marquée par des rencontres exceptionnelles. Il fréquente et collabore entre autres avec Yves-Saint-Laurent, Serge Gainsbourg, Max Ernst, Brassaï, Jean Cocteau et Niki de Saint-Phalle.
Aujourd’hui, nombreuses sont les créations de Roland Petit qui sont entrées au répertoire de l’Opéra National de Paris. Notamment, CarmenLe Jeune Homme et la Mort et Le Rendez-Vous, qui seront interprétées au Palais Garnier par les danseurs de l’Opéra jusqu’au 7 juillet 2021
Roland Petit décède en 2011 d’une leucémie à l’âge de 87 ans. Il laisse derrière lui un héritage intemporel qui ne cessera jamais de fasciner les passionnés comme les amateurs de danse, et d’inspirer les plus grands chorégraphes contemporains.
Avez-vous aimé ce numéro ?
bibi team
Par bibi team

Actualités Culturelles & Événements

Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue