Voir le profil

bibi hebdo - Numéro #21

bibi hebdo - Numéro #21
Par bibi team • Numéro #21 • Consulter en ligne
Voilà un peu plus d'une semaine que les lieux culturels ont réouvert ! La programmation est dense, on vous a donc préparé une belle sélection d'événements pour embellir votre week-end.
bibi a eu la chance de pouvoir visiter en avant-première des expositions à l’Atelier Nanoh et à la Galerie Démasqués, que nous avons le plaisir de partager avec vous en vidéo !
Pour le théâtre, la vie reprend peu à peu. On vous a sélectionné un stand-up de Booder, un spectacle de rue sur l'histoire de La Commune, et une tragicomédie sur la vie de Saint-Exupéry.
Côté musée, profitez des conférences gratuites pour l'exposition Divas à l'Institut du Monde Arabe et de la réouverture du plus vieux musée de Paris !

Les événements de la semaine
Les expositions en galerie d'art
Les coulisses d'Outside In – L’exposition “vandale” de la Galerie Démasqués
Les coulisses d'Outside In – L’exposition “vandale” de la Galerie Démasqués
Atelier Nanoh - Exposition "Apophénie" de Stéphane Parain
Atelier Nanoh - Exposition "Apophénie" de Stéphane Parain
Les représentations théâtrales
Le Pari de la Commune - Spectacle de rue
BOODER is back ! - Théâtre Le Grand Point-Virgule
Saint-Ex à New-York - Théâtre du Petit Montparnasse
Les expositions dans les musées
Lumière sur les divas du monde arabe : d’Oum Kalthoum à Dalida
Réouverture du Musée Carnavalet dédié à l’Histoire de Paris
Le portrait de la semaine : Oum Kalthoum
Oum Kalthoum, également orthographié Oum Kalsoum ou ‘Om-e Kalsūm’ en dialecte égyptien, de son nom complet Umm Kulthūm Ibrāhīm al-Sayyid al-Biltāgī, est une chanteuse, musicienne et actrice égyptienne. L'exposition Divas Arabes de l’Institut du Monde Arabe met notamment en valeur la vie trépidante de cette femme d'exception. Née à la fin du 19ème siècle, elle a su révolutionner la musique du monde arabe. Son talent lui a valu le titre de “l'Astre d'Orient”. Elle est encore considérée comme la plus grande chanteuse du monde arabe.
Oum Kalthoum était aussi une femme engagée qui s'investissait dans de nombreuses œuvres de charité et distribuait son argent aux plus pauvres. Sa vie était tout sauf ostentatoire, c'est certainement cela qui l'a rendue aussi populaire et appréciée de tous.
Sur son art elle disait : “Si on choisit les paroles on peut avoir l’impression que ce qu’on chante on le vit, c’est le point le plus haut, se mettre dans la peau d’une personne heureuse, triste ou exaltée. […] Pour convaincre par mes chansons il faut que je sois convaincue. […] Il faut d’abord des paroles, des paroles qui ont un sens et un but précis.”
Profitez de l'exposition à l'Institut du Monde Arabe, qui aura lieu jusqu'au 26 septembre, pour découvrir ou redécouvrir cette femme à l'immense talent.
Avez-vous aimé ce numéro ?
bibi team
Par bibi team

Actualités Culturelles & Événements

Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue