bibi hebdo - Numéro #17

#17・
33

éditions

bibi hebdo - Numéro #17
Par bibi team • Numéro #17 • Consulter en ligne
La réouverture des lieux culturels, c'est pour bientôt ! D'ici fin mai, on va enfin retrouver nos chers cinémas, théâtres et musées. En attendant, pas question de s'ennuyer : chez vous ou en extérieur, bibi vous propose des événements pour profiter de votre week-end.
Le programme de la semaine : un jardin atypique mêlant différentes cultures, un Escape Game géant en plein air sur la Révolution française, une exposition sur la collection privée éclectique de Daniel Cordier et des cours pour tout savoir sur l'Histoire de l'art. Enfin, pour passer une soirée en musique, le concert gratuit d'un chanteur populaire de la variété française et les 10 ans de la Journée Internationale du Jazz.

Les événements de la semaine
Les événements physiques
À la croisée des cultures, dans les jardins du Musée Albert Kahn
Sauvez Marie-Antoinette - Escape Game “Le Complot de l’Oeillet”
La Collection éclectique de Daniel Cordier à admirer chez Sotheby’s
Les événements virtuels
Le “concert très très privé” de Benjamin Biolay sur RTL2
Participez au 10e anniversaire de la Journée Internationale du Jazz
"Les Paris de l'art" pour étoffer vos connaissances en Histoire de l'art
L'artiste de la semaine : Herbie Hancock
Portrait d'Herbie Hancock
Portrait d'Herbie Hancock
Herbie Hancock n’était pas prédestiné à la musique jazz : toute son enfance, il a étudié la musique classique. Il a découvert le jazz au travers des enregistrements d’artistes comme Oscar Peterson ou Georges Shearing.
En 1962, il enregistre un premier album « Takin’ Off » pour le label mythique du jazz, Blue Note. Cet album comprend le titre Watermelon Man qui devient rapidement un hit. Le trompettiste Miles Davis, alors en voie de devenir une légende du jazz, remarque cet album et son créateur. Il propose à Herbie Hancock de rejoindre son second quintet comme pianiste. 
Durant les années d'existence de ce groupe, Miles Davis demandera à ses musiciens de s’éloigner du conventionnel be-bop pour s’intéresser au rythme. Ils créeront ainsi ensemble une approche du jazz éminemment moderne, qui nourrira la création d'Herbie Hancock tout au long de sa carrière. Le musicien enregistrera en parallèle plusieurs titres pour Blue Note. En 1969, il quittera le quintet pour se consacrer à ses projets personnels. Il continuera néanmoins à collaborer avec son mentor Miles Davis, jusqu’à la mort de ce dernier. 
Herbie Hancock ne se concentrera pas uniquement sur le jazz. Au fur et à mesure de son évolution musicale, il n’hésitera pas à s’inspirer de la musique disco, du funk ou des rythmes afro-américains. Il contribuera par ailleurs à populariser l'utilisation du synthétiseur
Herbie Hancock a été un artiste prolifique, à l’oeuvre protéiforme. En effet, toute sa vie, il a alterné entre albums expérimentaux et titres au sommet des charts. Il est aujourd'hui reconnu parmi les jazzmen les plus influents du XXe siècle
Herbie Hancock : 3 titres phares à écouter
  1. Watermelon Man (1962)
  2. Rockit (1983)
  3. Hang Up Your Hang Ups (1975)
Avez-vous aimé ce numéro ?
bibi team
Par bibi team

Actualités Culturelles & Événements

Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue