Voir le profil

bibi hebdo - Numéro #16

bibi hebdo - Numéro #16
Par bibi team • Numéro #16 • Consulter en ligne
Pour l’arrivée des beaux jours, bibi vous a concocté une newsletter qui vous permettra de profiter du soleil, tout en faisant des découvertes culturelles hors des sentiers battus !
Ce week-end, on vous embarque découvrir : une galerie d'art ambulante dans le 20e, les talents cachés d'un célèbre présentateur TV, un parcours sonore et visuel dans le quartier de la Goutte d'Or. En bonus : une rencontre entre deux pharaons et un atelier sur les pierres précieuses et leurs secrets.

Les événements de la semaine
Les événements physiques
Balade à Montmartre : le paradis du street-art
Une galerie d'art ambulante prend place dans le 20e arrondissement
Un parcours visuel et sonore dans le quartier de la Goutte d'Or
Connaissez-vous le talent caché du présentateur TV Nikos Aliagas ?
Les événements virtuels
Une rencontre entre deux grands pharaons dans Clique par Mouloud Achour
Diamants, rubis et autres pierres précieuses : le Muséum national d’Histoire naturelle vous dévoile leurs secrets
L'artiste de la semaine : Akhenaton
Portrait d'Akhenaton
Portrait d'Akhenaton
Cette semaine, bibi vous parle d'un célèbre rappeur français : Akhenaton. C’est en 1981, lors d’un voyage à New York, qu’Akhenaton commence à s’intéresser au hip-hop. Cela faisait alors seulement 10 ans que ce courant musical existait et qu'il était encore synonyme de contre-culture. C'est à cette époque que le jeune Akhenaton choisit de faire du rap son métier. 
Si Akhenaton commence seul, il rencontre vite trois autres rappeurs, Shurik’N, Kheops et Imothep. Ensemble, ils créeront IAM, groupe emblématique du rap français. Après avoir auto-produit leur première cassette en 1989, ils décolleront avec le titre Je danse le Mia (1994). Dès lors, Akhenaton est lancé. Depuis cette période, il a sorti -en solo ou avec IAM- plus d’une vingtaine d’albums, dont le mythique L’École du micro d’argent (1997). Akhenaton travaillera par ailleurs pour des films comme Taxi de Luc Besson (1998) ou Comme un aimant de Kamel Saleh (2000) dont il a composé les bandes originales. 
Akhenaton propose des textes puissants et engagés, inspirés par l’actualité, les films et les livres. Le rappeur s’intéresse à de nombreux sujets de société qu’il n’hésite pas à mettre en rimes : politique, racisme, médias, capitalisme, trafic humain, spiritualité… Son œuvre offre un phrasé riche, qui s’inscrit dans la longue histoire du « rythm and poetry ».
Akhenaton : 3 titres phares à écouter
  1. La fin de leur monde (2007)
  2. Demain c'est loin (1997)
  3. J'voulais dire (2000)
Les membres du groupe IAM
Les membres du groupe IAM
Avez-vous aimé ce numéro ?
bibi team
Par bibi team

Actualités Culturelles & Événements

Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue