Voir le profil

Voyage dans le quartier d'Ottensen - Un dimanche à Hambourg #31

Arthur Devriendt
Arthur Devriendt
Moin Moin!
Une alerte a résonné en ville la semaine dernière, suivie des grands titres de la presse locale : «"Un dimanche à Hambourg" n'est pas arrivé dans les boîtes mail !» Si j'essaie d'être le plus régulier possible, ce n'est pas toujours un succès, comme le montre l'épisode de dimanche dernier, coincé entre une importante quantité de travail et un retour de voyage lointain.
À propos de voyage, j'ai plongé récemment dans les livres de Christian Kracht. En 1995, le romancier publait un ouvrage qui aillait devenir «culte» outre-Rhin : Faserland, traduit en français chez Phebus 🇫🇷🔒. Un road-trip allumé d'une jeunesse dorée entre Sylt et Zürich, dont Eurotrash, paru en mars (non traduit) et nominé pour le livre allemand de l'année 🇩🇪, propose une suite tout aussi déjantée.
Si Hambourg n'est pas au centre du propos, la ville est bien présente dans chacun des deux romans : qu'il s'agisse des cendres du grand-père jetées dans l'Elbe, des lieux disparus comme «Mühlenkamper Fährhaus» et «Traxx» ou d'institutions bien vivantes comme le «Purgatory» ou le «Sorgenbrecher», les livres de Kracht invitent à (re)découvrir la ville sur un mode halluciné, à l'image d'un Joachim Bessing croisé dans ces colonnes 🇫🇷.
S'il mélange volontiers fiction et réalité, le narrateur d’Eurotrash explique par ailleurs avoir écrit Faserland dans un petit studio d'Ottensen. Un quartier de Hambourg dont il question dans la newsletter de ce jour ⬇️
Viel Spaß beim Lesen et à dimanche prochain (j'espère) !
Arthur - twitter : @aboketabak / facebook : @undimancheahambourg

«Ottensen macht Platz» : bilan et suite ?
Après de nombreux ateliers d'échanges avec les habitants, l'assemblée de l'arrondissement d'Altona votait, en mars 2019, la mise en place d'une grande zone piétonne pour six mois dans le quartier d'Ottensen.
Si le projet, intitulé «Ottensen macht Platz» 🇩🇪, a dû être écourté de quelques semaines après un jugement du tribunal administratif, 800 mètres de rue ont bien été rendus aux piétons et aux cyclistes de septembre 2019 à février 2020.
Les habitants et passants réinvestissent les rues d'Ottensen (Isadora Tast)
Les habitants et passants réinvestissent les rues d'Ottensen (Isadora Tast)
Dans une étude récemment publiée 🇩🇪, des chercheurs de l'Université technique de Hambourg en livrent une évaluation documentée et précise. Sur 140 pages, à l'aide de comptages et de nombreux questionnaires auprès des habitants, des professionnels et des passants (dans et en-dehors de la zone concernée par le projet), ils soulignent les aspects positifs mais également les perceptions contradictoires soulevées par l'initiative.
Au terme de leur analyse – qui regroupe plus d'une vingtaine de critères – le bilan est globalement positif, même si les attitudes diffèrent selon les populations interrogées. Un exemple frappant, parmi d'autres, est celui lié au bruit généré par le trafic automobile : quand 73% des habitants de la zone couverte par le projet se réjouissent d'une diminution des nuisances, 35% des habitants des rues adjacentes se plaignent au contraire d'une détérioration de la situation, liée aux détours effectués par les voitures.
Zone concernée par le projet «Ottensen macht Platz» (urbanista)
Zone concernée par le projet «Ottensen macht Platz» (urbanista)
Indépendamment de leur lieu d'habitation, 80% des personnes sondées se prononcent toutefois pour une poursuite du projet. Avec des demandes d'ajustement. Les souhaits exprimés concernent une extension géographique du projet et, plus encore, un réaménagement complet de l'espace et de la circulation : si le projet temporaire n'avait pu se limiter qu'à la pose d'un mobilier urbain transitoire, les personnes interrogées réclament notamment de réelle pistes cyclables pour réduire les conflits apparus entre piétons et cyclistes.
Des réflexions qui sont au cœur de la décision prise par l'arrondissement, le 20 février 2020, pour pérenniser le dispositif. Désormais sous le nom «freiRaum Ottensen», une nouvelle phase de consultation des citoyens a été ouverte, dont les résultats seront présentés en décembre 🇩🇪. Avec pour objectif, la création, en 2022, d'un quartier durablement sans voiture.
L'agenda · Concerts, films et usages numériques
Alors que la vie reprend peu à peu une activité normale, la rubrique «Sur la toile» devient «L'agenda». Des événements à profiter depuis chez soi ou sur son canapé. Ce dimanche, la sélection est totalement «hybride» ⤵️
1 nuit + 5 € + 11 clubs = 30 concerts
Lübeck, capitale du cinéma nordique
Code Week : 15 jours de numérique
Le coin des idées · Vous en pensez quoi ?
Ces dernières semaines, je vous ai interrogé sur ce à quoi pourrait et devrait ressembler à l'avenir cette newsletter. La plateforme qui l'héberge actuellement, Revue, a entrepris elle-même quelques modifications concernant la mise en page et promotion des contenus.
Nouvelle version pour la page d'accueil de «Un dimanche à Hambourg»
Nouvelle version pour la page d'accueil de «Un dimanche à Hambourg»
Je ne suis pas complètement emballé par cette nouvelle version de la page d'accueil… Mais vous, que pensez-vous de ce nouvel habillage ? N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires en répondant à ce mail ou en m'écrivant à contact@arthurdevriendt.net !
Le reste de l'actualité à Hambourg
En «VoloDrone» au-dessus du port
33 lieux oubliés à Hambourg
Quel port voulez-vous en 2040 ?
Le son du dimanche · Home sweet Home
Emma Longard - This Is Home (Official Video)
Emma Longard - This Is Home (Official Video)
Une fois n'est pas coutume, je poste ici un titre en anglais. Mais un titre en provenance de Hambourg, comme vous pourrez le voir en arrière-plan des images du videoclip. Dans les rues de Hambourg, Emma Longard balade sa pop-folk, titre de son prochain EP. A retrouver dans la playlist Spotify ⤵️
Le son allemand (du dimanche) - La playlist Spotify
Vous avez aimé ce numéro ? N'hésitez pas à le faire savoir ! Vous pouvez transférer la lettre à vos amis et proches, la soutenir financièrement ou en parler sur les réseaux. Merci et à dimanche prochain !
Avez-vous aimé ce numéro ? Oui Non
Arthur Devriendt
Arthur Devriendt @aboketabak

Chaque dimanche dans votre boîte mail, partez à la découverte de la ville de Hambourg, de ceux qui la font vivre et des idées qui l'agitent!

Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Created with Revue by Twitter.