Voir le profil

L'hamburger est-il originaire de Hambourg ? - Un dimanche à Hambourg #23

Arthur Devriendt
Arthur Devriendt
Moin Moin,
L'hamburger est-il originaire de Hambourg ? Le HSV a-t-il fait mieux que le PSG en Ligue des champions ? Si vous vous branchez sur le twitter francophone consacré à Hambourg, à l'aide des filtres et mots-clés adéquats, ce sont à peu près les deux questions qui domineront votre flux d'actualités.
Moi-même (plus ou moins) actif sur ce réseau social, qui est l'un de mes nombreux outils de veille, je me plonge de temps en temps dans ce sous-univers de Twitter. Sur l'origine du hamburger (voir ici, ici, ici, ici ou encore ici !), je sais que la thèse est contestée. Est-ce pour cela qu'il n'y a pas de « Musée du hamburger » à Hambourg ? Ou qu'on ne voit pas fleurir de restaurants proposant « le vrai hamburger » ? Pourtant prompte à reprendre à son compte et à recycler toute tradition locale, plus ou moins vérifiée, en espèces sonnantes et trébuchantes, la discrétion de l'industrie touristique m'étonne ici quelque peu…
Si les discussions sont donc souvent prévisibles – je reviens à mon propos initial – le ronron quotidien des réseaux sociaux est parfois perturbé par la survenue d'une actualité chaude, qui agite les utilisateurs et affole les compteurs. C'est le cas ces dernières heures, comme je le raconte dans «Le coin des idées» de ce 23e numéro.
Un numéro un peu plus court que la normale compte tenu d'autres engagements qu'il me fallait honorer ces derniers jours. Veuillez m'en excuser.
Viel Spaß beim Lesen et à dimanche prochain !
Arthur - twitter : @aboketabak / facebook : @undimancheahambourg
PS : Plusieurs personnes m'ont indiqué avoir rencontré un problème lors de leur inscription. L'e-mail de confirmation n'arrive jamais. Si c'est votre cas ou si vous en entendez parler, n'hésitez pas à me contacter directement pour un ajout manuel dans la liste :)

Sur la toile · Courts métrages, jazz et arts virtuels
« I am because we are » : le festival du court métrage
L'ELBJAZZ en livestream
Festival VRHAM!
Le coin des idées · La manifestation « islamiste »
Le bruit de fond des réseaux sociaux est parfois perturbé par une actualité phare ou un événement marquant. Sur le twitter francophone consacré à Hambourg, c'est le cas depuis quelques heures suite à la manifestation des membres du mouvement « Muslim Interaktiv », vendredi après-midi.
Dans le collimateur des services de renseignement, ce jeune mouvement, créé en mars 2020 et proche du parti islamiste Hizb ut-Tahrir, est un habitué des provocations destinées à faire le « buzz » sur les réseaux sociaux, comme devant l'ambassade de France à Berlin en octobre dernier.
Tout de noir vêtu, alignés comme des soldats, à côté de cercueils censés représenter les victimes des récents bombardements israéliens dans la bande de Gaza, la mise en scène du rassemblement ce vendredi sur le Steindamm était frappante.
Extrait d'une vidéo de la manifestation (compte twitter d'Ali Ertan Toprak)
Extrait d'une vidéo de la manifestation (compte twitter d'Ali Ertan Toprak)
Premier journal à en faire l'écho, le Bild - soutien sans faille de l'état israélien - a souligné le caractère « antisémite » de l'événement. Une information reprise rapidement en France par le média d'extrême droite «Fdesouche» puis par plusieurs personnalités du même tonneau ou très conservatrices, à l'image de Thibault de Montbrial, Jean Messiha ou Ivan Rioufol.
Exagérant le nombre de manifestants, ces derniers ont pu parler de manifestants qui « quadrillent les rues » de la ville, à l'image d'un véritable défilé militaire. Alors que de tels mouvements menacent, selon eux, pas moins que « l'avenir de la civilisation européenne », ils dénoncent le silence des autorités.
Présentes sur place, les forces de police n'ont procédé à aucune arrestation. En possession des images, ils vont les examiner afin de voir si des délits ont été commis. Dans un communiqué, le parti d'opposition conservateur CDU réclame « une réponse forte de l'état de droit. »
Dans la tête de Timo Schultz
Les universités face au climat
Le reste de l'actualité à Hambourg
De nouvelles ouvertures à Hambourg
Des « zones 30 » pour limiter le bruit
Un(e) Secrétaire général(e) pour l'Institut français de Hambourg
Le son du dimanche · Demain, n'allez pas bosser
Kontrolle - « Mein Platz bleibt leer »
Kontrolle - « Mein Platz bleibt leer »
Du rock, de l'électro, de la soul, du rap : je vous ai déjà proposé ici beaucoup de genres musicaux différents. En revanche, je ne crois pas vous avoir encore proposé de punk. C'est désormais chose corrigée avec le dernier titre de Kontrolle, qui propose le meilleur programme possible pour votre lundi : laissez vide votre place au travail. Sinon, profitez bien des derniers instants de votre weekend ! :)
Le son allemand (du dimanche) - La playlist Spotify
Vous avez aimé ce numéro ? N'hésitez pas à le faire savoir ! Vous pouvez transférer la lettre à vos amis et proches, la soutenir financièrement, en parler sur les réseaux ou cliquer sur le bouton « yes » ci-dessous. Merci !
Ne manquez pas les autres publications de Arthur Devriendt
Avez-vous aimé ce numéro ? Oui Non
Arthur Devriendt
Arthur Devriendt @aboketabak

Chaque dimanche dans votre boîte mail, partez à la découverte de la ville de Hambourg, de ceux qui la font vivre et des idées qui l'agitent!

Vous pouvez gérer votre abonnement ici
Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Created with Revue by Twitter.