Voir le profil

« L'Europe a besoin de fantaisie » - Un dimanche à Hambourg #8

Arthur Devriendt
Arthur Devriendt
Moin !
Deuxième cité d'Allemagne, Hambourg est marquée par la diversité de ses quartiers et populations. Mais là où d'autres métropoles voient se développer les inégalités, un nouveau rapport semble plutôt indiquer une égalisation des conditions de vie dans la ville hanséatique. Un constat positif rattrapé par une réalité tragique : depuis le début de l'année, cinq sans-abris sont décédés dans les rues de Hambourg.
Le reste du programme pour cette semaine ? Du bien-être et de la sueur avec une sélection de livres, de la fantaisie avec un voyage costumé à travers l'Europe, de l'électro entêtant avec Bahrenfeld, et, comme d'habitude, une petite revue de presse.
Viel Spaß beim Lesen et à dimanche prochain !
Arthur Devriendt

Vos retours, vos partages et vos suggestions sont toujours les bienvenus. Mon twitter (@aboketabak) vous est ouvert. Si vous avez aimé, parlez-en autour de vous et poursuivez vos lectures sur Le Spectateur du Nord.
Sur la toile · De Hambourg à Gibraltar en super-héros
« Helden auf Schwalben » de Mathias Spaan et Quintus Hummel
« Helden auf Schwalben » de Mathias Spaan et Quintus Hummel
Une fois n'est pas coutume, la rubrique « Sur la toile » prend la lumière et s'installe sur le devant de la scène ! Un dispositif inédit pour un projet singulier : un voyage de Hambourg à Gibraltar à bord de deux cyclomoteurs typiques de la RDA et en costume de super-héros.
Disponible à la demande sur Vimeo pour 6 euros, le film de Mathias Spaan et Quintus Hummel, qu'ils qualifient de « tour de farce », est un voyage tendre et absurde à travers Allemagne, France et Espagne, fait de rencontres, d'humour et de belles images.
Un antidote aux horribles films de voyage égocentrés et dopés au développement personnel qui nous venaient d'outre-Rhin ces dernières années (« Expedition Happiness », « Anderswo. Allein in Afrika »).
Le zoom · Les inégalités se creusent-elles à Hambourg ?
Comme chaque année depuis plus de 10 ans, l'administration en charge de l'aménagement du territoire et du logement de Hambourg publie un rapport sur la situation sociale de la ville.
Dévoilée le 5 janvier dernier, l’édition 2020 du Sozialmonitoring fait état d'une « tendance profonde » à l'égalisation des conditions de vie sur le territoire et se félicite d'une dynamique encourageante rencontrée dans les quartiers les plus en difficulté.
Quartier de Steilshoop à Hambourg (AD)
Quartier de Steilshoop à Hambourg (AD)
Capturée à travers une série de sept indicateurs – parmi lesquels le nombre d'enfants en familles monoparentales, le taux de chômage ou encore l'importance des sorties sans diplômes du système scolaire – cette situation sociale est déclinée à une approche géographique très fine : en 2020, ce sont 852 secteurs supérieurs à 300 habitants qui ont été retenus.
Une méthodologie qui permet, selon les auteurs de l'étude, de repérer suffisamment tôt, et très précisément, les secteurs de la ville qui décrocheraient. En comparaison avec l'année précédente, ils notent toutefois l'absence de changement notable.
Sozialmonitoring 2020 : léger recul des inégalités
Les quartiers les plus favorisés se retrouvent ainsi toujours le long des deux cours d'eau que sont l'Elbe, à l'image du célèbre quartier de Blankanese, et l'Alster, avec les quartiers de Harvestehude, Eppendorf et Winterhude.
De l'autre côté de l'échelle sociale, les difficultés se retrouveraient toujours principalement dans l'est et le sud de la ville. Comme à Steilshoop ou à Osdorfer Born, connus et identifiés de longue date par les autorités.
Depuis le début de l'année, 5 sans-abris sont décédés dans les rues de Hambourg
Si le rapport fournit une vision intéressante de la situation des quartiers, on peut toutefois soulever différentes limites à l'approche proposée. L'absence de certains indicateurs (à commencer par les revenus) et le choix d'autres (la notion problématique d'« arrière-plan migratoire ») interrogent sur les conceptions qui sous-tendent le travail réalisé. Enfin, l'attribution des dynamiques positives au programme de développement intégré des quartiers (RISE), si elle est affirmée, n'est en rien démontrée.
Le coin des idées · Du parfum et de la sueur
« Troplowitz » : une biographie de Henning Albrecht
Seule entreprise de Hambourg aujourd'hui côtée au Dax, le CAC40 allemand, Beiersdorf est présente dans le quotidien de millions de personnes avec ses marques Nivea ou Labello. Au départ petite fabrique de pansements à Altona, elle est rachetée en 1890 par le couple Oscar et Gertrud Troplowitz qui en feront une des plus grandes réussites industrielles et commerciales.
Dans sa biographie consacrée aux Troplowitz, l'historien hambourgeois Henning Albrecht s'attarde également sur leurs activités de mécénat, qui permettront notamment la création de l'université de la ville, ainsi que sur leur soutien à l'architecte en chef de la ville, Fritz Schumacher.
FC St Pauli : « Un autre foot est possible »
Le reste de l'actualité à Hambourg
La tour Heinrich Hertz devrait réouvrir au public en 2024
Quand les travailleurs sociaux doivent signaler les jeunes activistes de gauche à l'administration
Il y a 100 ans, Hambourg adoptait sa première constitution
Le son du dimanche · Bahrenfeld
Bahrenfeld - Quartier
Bahrenfeld - Quartier
En 1997, le groupe de rock Tocotronic allait à Bahrenfeld en bus. 24 ans plus tard, le quartier de Hambourg donne son nom à un DJ qui livre une musique électro entêtante et des images en drône impressionnante de cette partie de la ville.
Le son allemand (du dimanche) - La playlist Spotify
Did you enjoy this issue? Yes No
Arthur Devriendt
Arthur Devriendt @aboketabak

Chaque dimanche dans votre boîte mail, partez à la découverte de la ville de Hambourg, de ceux qui la font vivre et des idées qui l'agitent!

Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Created with Revue by Twitter