Voir le profil

Graffitis, Bicyclettes & Rock'n'Roll Disruptif · Un dimanche à Hambourg #1

Arthur Devriendt
Arthur Devriendt
Moin!
Fermeture des bars, des restaurants, des salles de sport, des cinémas, des théâtres, des musées, des salles de spectacles… : à partir de demain, et pour quatre semaines, l'Allemagne va vivre sous un nouveau « lockdown ».
À Hambourg, où la barre des 400 contaminations journalières au coronavirus a été franchie pour la première fois vendredi, les responsables politiques espèrent que ces mesures, moins sévères que celles prises en France, permettront de sauver les fêtes de fin d'année.
Si la vie culturelle doit s'arrêter à nouveau, il y a heureusement des personnalités, des idées et des initiatives qui continuent de faire vibrer les artères de la cité hanséatique. Avec cette newsletter, je vous propose de partir à leur rencontre chaque dimanche, grâce à des portraits, des coups de cœur, des lectures et plein d'autres rubriques encore.
Au programme de ce premier numéro : graffitis, bicyclettes et rock'n'roll disruptif.
Viel Spaß beim Lesen et à dimanche prochain !
Arthur Devriendt

Pour ce lancement, tout n'est pas encore parfait ni complètement calé. Ce qui m'aiderait ? Vos retours, vos partages et vos suggestions. Mon fil twitter (@aboketabak) vous est ouvert. Si vous avez aimé, parlez-en autour de vous et poursuivez vos lectures sur mon blog Le Spectateur du Nord.
La personnalité · Eiffe Président !
Fils adoptif d'un collaborateur du régime nazi et petit-fils d'un commerçant qui aura donné son nom à l'une des rues de la ville (la Eiffestrasse), Peter-Ernst Eiffe a été le pionnier du graffiti à Hambourg et en Allemagne.
Si sa carrière a été courte, quelques semaines tout au plus en 1968, il recouvre tous les murs et supports qui s'offrent à lui avec ses slogans surréalistes : « Eiffe Président ! », « Tous les feux à l'orange ! » ou encore « Cherche femme parlant français et chinois ainsi que sénateurs en bonne santé ».
Son coup le plus mémorable ne se fera cependant pas avec son marqueur mais en traversant le hall de la gare de Hambourg en voiture, proclamant sa propre République. Un acte qui signera cependant la fin de son activité avec son envoi en psychiatrie. Peter-Ernst Eiffe mourra en 1982.
Dans un livre récompensé fin octobre par le prix de la bibliothèque universitaire de Hambourg, accompagné d'un documentaire, le réalisateur Christian Bau revient sur cet épisode méconnu de l'histoire de la ville.
Eiffe Président ! Un livre et DVD de Christian Bau
La mobilisation · 13 000 voix pour le vélo
Donner plus de place aux piétons et aux cyclistes ? C'est le sens d'une pétition initiée par l'antenne hambourgeoise de l'ADFC, la fédération allemande des usagers de la bicyclette. Concrètement, celle-ci réclame la mise en place rapide de nouvelles pistes cyclables temporaires, permettant de séparer sur certains axes fortement empruntés les cyclistes des piétons. Une mesure qui permettrait d'éviter les conflits et d'assurer un meilleur respect des règles de distanciation sociale.
#MehrPlatzFürsRad
Avec 13 065 signatures au compteur, la pétition a été rémise le 24 octobre dernier au sénateur en charge des transports et de la mobilité, Anjes Tjarks. Avec une seule « coronapiste » mise en place, la ville fait actuellement pâle figure à côté de Berlin ou de Paris, soulignent les membres de l'association.
Le podcast · Les enfants cachés d'Helmut Kohl
On quitte Hambourg le temps de quelques lignes… et 40 minutes par semaine. C'est en effet la durée moyenne d'un épisode du nouveau podcast proposé depuis début septembre par WDR et MDR : Kohl Kids.
Animé par Friederike Schicht et Juliane Wieler, ce podcast se penche sur la persistance des différences est-ouest en Allemagne chez la génération née après la réunification. A l'aide d'invités, de messages audio Whatsapp incrustés ou encore de la rubrique « Le cliché de la semaine », c'est à une discussion plutôt légère mais toujours construite et documentée que « Rike » et « Jule », pas encore trentenaires, nous invitent.
A écouter (sans modération) accompagné de Pfeffi (avec modération).
Kohl Kids
Le livre · Les permanences du capitalisme agile
On retourne à Hambourg et on prend la direction de l'active maison d'édition Nautilus. Poursuivant son chemin critique, elle publie un nouvel opus de Tino Daum, spécialiste de l'économie digitale et de l'intelligence artificielle, objet de ses deux précédents ouvrages. Cette fois-ci, c'est au « capitalisme agile » et à ses fausses promesses de libération que s'attaque l'enseignant de Leipzig :
Les méthodes tayloriennes de la mesure, du contrôle, de l'augmentation des performances se retrouvent sous une autre forme dans le joli nouveau monde des petites équipes, des tâches parcellisées et des grands projets de communication. L'agilité est le taylorisme des travailleurs créatifs. Taylor s'appelle désormais Agile. Mais sinon, rien ne change.
Timo Daum, Agiler Kapitalismus. Das Leben als Projekt.
Sur un thème similaire, je mentionne la sortie du nouveau documentaire de Carmen Losmann, « Oeconomia ». Après s'être plongée en 2011 dans les nouveaux espaces du travail (« Work Hard Play Hard », disponible en VOD), la réalisatrice s'intéresse ici à la création monétaire, aspect essentiel du fonctionnement de nos économies modernes. Mais un aspect souvent ignoré des acteurs financiers eux-mêmes, ce qui donne au documentaire quelques scènes comiques…
« Oeconomia » de Carmen Losmann
L'événement · Le festival du film nordique
Dédié au cinéma de la Baltique, de la Scandinavie et du nord de l'Allemagne, le festival de Lübeck aura lieu à partir de jeudi et jusqu'au 8 novembre uniquement en ligne.
Si les organisateurs avaient déjà anticipé un fonctionnement mixte avec séances en présentiel et séances sur internet, ceux-ci doivent s'adapter au renforcement des mesures sanitaires qui empêchent par ailleurs la tenue du traditionnel marché de Noël de la ville (2 millions de visiteurs).
Moyennant 7 euros par séance (… et un bon VPN) vous pourrez donc accéder à 137 films ou documentaires originaux sur les 160 prévus initialement, et voter pour le prix du public.
Site web du festival : https://www.nordische-filmtage.de
Le vrac · Le reste de l'actualité à Hambourg
Quelle protection des sans-abris cet hiver ?
Les 75 ans de l'orchestre NDR Elbphilharmonie
Buxtehude, ville la plus durable d'Allemagne
Doublé de Terodde au derby de Hambourg (2-2)
Le son allemand du dimanche · Rock'n'Roll disruptif
The Screenshots (ft. LGoony) - Träume
Ne manquez pas les autres publications de Arthur Devriendt
Avez-vous aimé ce numéro ? Oui Non
Arthur Devriendt
Arthur Devriendt @aboketabak

Chaque dimanche dans votre boîte mail, partez à la découverte de la ville de Hambourg, de ceux qui la font vivre et des idées qui l'agitent!

Vous pouvez gérer votre abonnement ici
Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Created with Revue by Twitter.