View profile

Bouchées Créatives –  #12

Revue
 
 

Anael Verdier

January 13 · Issue #12 · View online
Les trouvailles bimensuelles d'Anaël – présentées par ecrire.tv

Toute notre vie, nous apprenons
Nous apprenons à être de meilleurs artistes, à mieux gérer notre temps, mieux gérer notre argent, mieux nous comporter dans nos relations.
Les gens qui restent bloqués (ceux qui se plaignent toujours de répéter les mêmes cycles pervers, de toujours ci, toujours ça) sont ceux qui cessent d'apprendre. Apprendre apporte de nouvelles options, de nouvelles perspectives sur le monde et sur nos habitudes.
De nouvelles options ? De nouvelles perspectives ? Hum… est-ce qu'on ne serait pas en train de parler de créativité ? Apprendre, sans cesse apprendre, permettrait alors de booster notre créativité ? (cliquez pour tweeter)
Super!
Mais qu'est-ce qu'apprendre ? Parce que ce n'est certainement pas ingurgiter et régurgiter un savoir académique ou théorique.
Cette semaine, pour alimenter votre créativité, je vous propose de réapprendre à apprendre.

La citation de la semaine
“we don’t grow into creativity, we grow out of it. Or rather, we get educated out if it.”  | “nous ne devenons pas créatifs, nous cessons de l'être. Ou plutôt, nous sommes éduqués hors de notre créativité” (Sir Ken Robinson, Les écoles tuent-elles la créativité ?)
L'éducation que nous recevons est accompagnée d'un effet secondaire terrible: elle musèle notre créativité. Si vous voulez réapprendre à être créatif, il faut donc apprendre autrement que comme vous avez appris à le faire.
Votre boost créatif
Voyager, rencontrer, voir, recevoir, demander, partager, entendre, écouter, explorer, errer, ne pas savoir, accepter d'échouer, accepter d'ignorer, être vulnérable, être fragile, souffrir… Tous ces mots sont en lien avec l'apprentissage. Ecrivez, peignez, photographiez, composez…. autour de ces notions. Trouvez le lien entre toutes ces notions.
Où et quand avez-vous appris ces choses qui ont transformé votre vie ?
Comprendre comment vous apprenez
Oubliez tout ce que vous savez sur l'apprentissage et devenez créatif. Si vous n'êtes pas là où vous le souhaitez, il est probable que quelque chose ne fonctionne pas dans ce que vous faites.
  • Qu'est-ce qu'apprendre pour vous ?
  • Quelle place faites-vous à la pratique dans votre apprentissage?
  • Où apprenez-vous ? A l'école ? Dans les livres ? Dans des séminaires ?
  • Comment entrez-vous dans l'apprentissage ?
  • Quelles émotions associez-vous à l'apprentissage ?
  • Pensez-vous que l'on puisse apprendre sans inconfort ?
Si vous allez à un séminaire en étant trop scolaire, ou si vous y allez en cherchant ce qui ne va pas fonctionner, que pensez-vous que vous tirerez de votre expérience ?
Trop souvent, nous donnons aux autres toute la responsabilité de ce que nous ressentons et ce que nous vivons. Que ce soit dans nos carrières, nos relations amicales ou amoureuses, ou notre apprentissage. Si nous avons appris quelque chose ce n'est pas nous, c'est la qualité du professeur.
Et si ce n'était pas le cas ?
Et si tout reposait ne reposait que sur nous ?
Je plonge toujours dans un nouveau webinaire, un nouveau livre, un nouvel séminaire en me disant: “si je retiens une seule pépite, cette expérience aura été bénéfique”. C'est à moi et à moi seul de savoir ce qui, dans l'enseignement qui m'est transmis, pourra me faire avancer au niveau suivant.
Le temps de l'intégration
La quantité du savoir que vous accumulez n'a aucune valeur.
Mieux vaut une pépite que vous mettez en application que mille pépites que vous stockez dans un coin de votre tête. Le but d'apprendre c'est de vivre une meilleure vie, une vie qui soit plus en accord avec votre vision.
Connaissez-vous votre vision ? (c'est-à-dire quelle vie vous voulez mener)
Prenez le temps de tenir un journal d'apprentissage. Pour chaque nouveau concept, nouvelle idée, que vous rencontrez, écrivez. Vous pouvez partir des questions ci-dessous, mais sans vous y limiter.
  • Que pensez-vous de cette nouvelle idée ?
  • Quelles autres idées évoque-t-elle ?
  • Comment peut-elle modifier votre paradigme personnel ?
  • Comment peut-elle modifier vos habitudes, vos pratiques, vos méthodes, vos relations, etc. ?
 Si vous vous contentez d'absorber le savoir, vous n'apprenez pas.
Compartimentez votre apprentissage
Ecrire une nouvelle en 6 semaines compartimente l'écriture d'une nouvelle en 6 étapes. Changer toutes vos habitudes d'un seul coup est impossible. Il est beaucoup plus simple d'y aller étape par étape, morceau par morceau. 
Prenez 6 nouvelles habitudes faciles à mettre en oeuvre, 6 nouveaux concepts qui sont autant de bouchées méthodologiques, et faites en vos nouveaux réflexes de travail.
Dans 6 mois vous aurez transformé votre rapport à l'écriture.
Comment écrire une nouvelle - par Anaël Verdier
Partagez vos découvertes
Sur vos blogs, partagez vos errances, votre recherche de sens, vos apprentissages. Utilisez vos blogs pour explorer, triturer, analyser vos apprentissages. Vous intègrerez mieux vos connaissances et vous ne savez pas quelle réflexion aidera l'un de vos lecteurs.
Soyez généreux, nous apprenons tous et nous apprenons mieux lorsque nous apprenons ensemble.
C'est tout pour cette semaine
Quelle pépite retenez-vous de cette lettre ?
S'il fallait qu'une de ces idées vous transforme, laquelle serait-ce ? Comment la mettrez-vous en application, écrivez 12 minutes sur cette question.
Si vous aimez cette lettre, si elle vous est utile, si vous elle vous permet d'avancer, partagez-la.
A la semaine prochaine!
Anaël
Did you enjoy this issue?
If you don't want these updates anymore, please unsubscribe here.
If you were forwarded this newsletter and you like it, you can subscribe here.
Powered by Revue