View profile

Anael Verdier - Issue #14

Revue
 
 

Anael Verdier

January 27 · Issue #14 · View online
Les trouvailles bimensuelles d'Anaël – présentées par ecrire.tv

Ecrire… pourquoi écrivons-nous ? De manière plus large, pourquoi créons-nous ?
C'est une question qui tourne autour de moi depuis que j'ai posé mon stylo sur le papier pour la première fois quand j'avais 7 ans.
Il y a, derrière la réponse à cette question, davantage qu'une portée métaphysique. Il y a, de façon très pragmatique, votre motivation et votre méthode pour trier, entre toutes vos idées, celles que vous retiendrez. Il y a aussi, et c'est peut-être le plus important, le choix de votre satisfaction ou votre frustration.
Je vous laisse méditer là-dessus et découvrir le contenu des bouchées de cette semaine.

La citation de la semaine
“Before you play two notes, learn how to play one note, it’s as simple as that really. And don’t play one note unless you have a reason to do it” | “Avant de jouer deux notes, apprenez à jouer une note. C'est aussi simple que cela. Et ne jouez pas une note sans avoir une bonne raison de le faire” (Mark Hollis)
L'ensemble de l'interview (en anglais) est à écouter et réécouter et réécouter...
Votre boost créatif
Pourquoi créez-vous ? Si la réponse à cette question ressemble à la photo ci-dessous, comment pouvez-vous la clarifier ? Quels sont les mots, les notes, les coups de pinceaux qui nettoieront l'objectif et laisseront apparaître le paysage en pleine lumière ? Que verrez-vous une fois le flou dispersé ?
image par tomertu, via Shutterstock
Et vous, pourquoi créez-vous ?
Même si je ne suis pas d'accord avec tout, en particulier qu'il ne suffit pas d'aimer lire pour décider d'écrire, l'article d'Olufecrit énumère les réponses possibles et confronte le rêve à la réalité, pour arriver à la seule réponse valable…
Pourquoi tu écris ?
Devenez plus singulier
Bowie, Mark Hollis, Björk… ce qu'ils ont en commun c'est de ne s'être jamais réduits à ce que le public attendait d'eux. Toute leur oeuvre est réinvention constante. 
Comment pourrez-vous constamment vous réinventer ?
Ce qu’il reste | Mathilde Aimée
L'outil de la semaine
Aujourd'hui l'atelier en ligne Seshat compte 27 heures de cours sur l'écriture. L'une des premières conférences s'intitule: “pourquoi écrivez-vous ?”. Je l'ai diffusée aussi tôt, justement parce que je sais à quel point il est essentiel d'élucider cette question le plus tôt possible dans votre démarche créative.
Créer est cahoteux, cela demande de l'énergie et une volonté presque sans faille. Si vous n'avez pas une assise solide, vous allez droit vers l'éclatement de votre motivation et vous vous soumettez à un yoyo émotionnel aléatoire qui n'est pas propice à votre épanouissement créatif.
Comment savoir pourquoi vous écrivez
Transformer des vies...
Neil Strauss m'a dit un jour: “Écrire et diffuser ton travail, c'est ça avoir du succès”.
J'écris parce que j'ai de l'encre dans les veines et pour toucher, émouvoir, transformer des vies.
Tant que vous n'aurez pas partagé votre créativité, vous ne saurez pas quel impact elle peut avoir. 
Si vous avez aimé cette lettre, partagez-la, diffusez-la, parlez-en, et encouragez les gens à s'abonner!
Anaël Verdier

Did you enjoy this issue?
If you don't want these updates anymore, please unsubscribe here.
If you were forwarded this newsletter and you like it, you can subscribe here.
Powered by Revue