Voir le profil

Expériences d'intérêt général - Numéro #18

Silvère Mercier
Silvère Mercier
On revient à un format classique cette semaine ! Mais je me suis rendu compte qu'on hiérarchise intuitivement l'information, nos habitudes de lecture sur écran et de mise en ligne de l'information font que ce qui est en haut de l'écran doit concentrer l'attention. De là à penser que les initiatives réjouissantes sont toujours bien plus importantes que le mot stimulant, il n'y a qu'un pas, que je n'ai pas envie de franchir.
Pour contrer cette habitude, j'ai décidé, en accord avec moi-même, de modifier chaque semaine l'ordre des rubriques. Voilà.

Le mot #stimulant
Le marginal.e-sécant.e
Tribune : « Marginal sécant : résistant au service du changement »
Pourquoi ce lien ? Attention excellent article qui met un mot sur des situations que nous avons toutes et tous rencontré dans nos vies professionnelle. L'analyse met en lumière la figure du marginal.e-sécant.e , ou ceux qui savent capter les “zones d'incertitudes” d'une organisation selon l'analyse classique de Crozier et Friedberg et y développer un pouvoir d'influence. Le marginal.e sécant.e est votre ami.e, comprenez le.la et faites en un.e allié.e ! Et si les transitions attendues nécessitaient de mieux comprendre les alliés du changement dans les organisations ?
___________
Mauvaise pratique #Carton_Rouge
Le post qui annule ce jeu concours cynique et stupide
Le post qui annule ce jeu concours cynique et stupide
Pourquoi ce lien ? Parce que ce plantage spectaculaire (évidemment devant le tollé, le Crous de Strasbourg a tout annulé) montre les dérives de la communication institutionnelle hors sol. Il faut se dire que si c'est sorti, c'est forcément que ça a été validé par des gens qui n'ont pas vu de problème. La course au like avant toute pensée sur le sens des messages, c'est “juste” de l'incompétence banale et tragique à la fois.
_________
Initiative #réjouissante
La ville d’Erquinghem-Lys a-t-elle trouvé la solution miracle pour le gazon de ses stades ? - La Voix du Nord
Pourquoi ce lien ? Parce que c'est le genre de réussite sous les radars que j'adore, une petite ville et un passionné qui a compris que la fertilisation du sol était une solution. Pas besoin d'arroser l'herbe du stade puisque son enracinement est suffisamment profond pour ce soit tout simplement inutile ! Il a cherché, testé et les résultats sont là. L'occasion de prendre conscience qu'on ne règlera pas les enjeux climatiques par des mégas bassines mais par des sols redevenus fertiles. Faut que ça grouille là-dessous !
[Article en accès d'intérêt général dans vos centres de documentation ou bibliothèques, sinon c'est payant]
___________
Article #inspirant
Héritage et fermeture
Pourquoi ce lien ? Parce que le rencontre entre Sylvain Grisot, pionnier de la ville intense et décarbonée (agence Dixit dont je vous recommande l’infolettre) et Alexandre Monnin, pionnier de la redirection écologique et de la désinnovation est passionnante. Dans cette interview on est au cœur des enjeux et on se dit que le courage politique n'est pas encore là. Un concentré d'intelligence à ne pas rater, il nous faut former des professionnels des “arts de la fermeture”.
_________
La source #recommandée
veille_urbanisme (@veille_urba) - Twitter
Pourquoi ce lien ? Parce que les projets de veille collaborative qui sont lisibles et tiennent dans le temps ne sont pas légion. On est ici dans une veille stimulante et régulière qui n'est pas trop technique et intéressera bon nombre d'acteurs publics généralistes ou dans le champ de la fabrique urbaine.
Avez-vous aimé ce numéro ? Oui Non
Silvère Mercier
Silvère Mercier @silvae

Veille à 360 degrés sur ce qui construit des "Expériences d'intérêt général"
Des initiatives #réjouissantes
Des #cartons_rouges de l'action publique
Des articles de réflexion ou d'actualité #inspirants
Un mot ou un concept #stimulant
Une source #recommandée

Pour vous désabonner, cliquez ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Created with Revue by Twitter.